Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 21:36

http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/pays/senonais/2013/07/24/fermeture-provisoire-pour-la-maison-de-retraite-privee-de-serbonnes-par-les-autorites_1637005.html

L’Agence régionale de santé et le Conseil général ont ordonné la fermeture provisoire de la maison de retraite Les Douces heures, à Serbonnes, « en raison de dysfonctionnements » exposant les résidents à « une situation de maltraitance ».

L’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) a fait l’objet d’un suivi depuis plusieurs années et de deux inspections en 2011 et 2013. « À de multiples reprises, l’ARS et le Conseil général ont demandé au directeur et au gestionnaire de remédier aux dysfonctionnements, ainsi qu’aux problèmes de sécurité et de mise aux normes, notamment en travaillant à un projet de reconstruction de locaux adaptés », précise l’ARS dans un communiqué.

Le bâtiment du site principal date du début du XXe siècle et a été transformé en maison de retraite il y a une quinzaine d’années. En 2011, la commission de sécurité de l’arrondissement avait émis un avis défavorable. La construction d’un nouvel établissement était annoncée en fin d’année dernière (lire notre édition du samedi 6 octobre 2012). Elle n’a pas été réalisée. « En l’absence de concrétisation de ce projet, certaines personnes âgées étaient hébergées dans des chambres à deux ou trois lits, non conformes aux exigences minimales en matière de confort, d’intimité et de qualité », pointe l’ARS.

Joël Cornille, directeur de l’établissement, indique qu’il avait obtenu « une dérogation jusqu’en octobre 2013 » et que « des travaux de sécurité ont été engagés cet hiver pour 150.000 € », tout en reconnaissant qu’il « est impossible d’être aux normes dans une bâtisse comme celle-ci. » Concernant le projet de nouvel établissement, il explique que « le permis de construire a été déposé » mais qu’il fait l’objet d’un « recours administratif déposé par le propriétaire du site principal actuel. »

Autre récrimination formulée par les autorités : l’encadrement. « L’ARS et le Conseil général, qui financent l’établissement, avaient exigé que soit recruté le personnel soignant qualifié, ce qui n’a été que trop partiellement réalisé. Toutefois, l’organisation est restée largement insatisfaisante et le turnover du personnel trop important. »

« Il y a autant de turnover qu’ailleurs, conteste Joël Cornille. Je n’ai embauché que des personnes diplômées depuis que je suis en poste. Certains auxiliaires, là depuis longtemps, sont des autodidactes. Ça ne veut pas dire qu’ils ne sont pas compétents. Quoi qu’il en soit, on n’est pas en dessous des ratios demandés. »

Un signalement au Parquet de Sens

La sanction administrative se double d’une procédure judiciaire. Un signalement a été fait au Procureur de la République de Sens, suite à la visite des inspecteurs de l’ARS, en mai dernier. Les 34 personnes âgées hébergées dans l’établissement vont être examinées par un médecin gériatre missionné par l’ARS et le Conseil général. « En fonction de leur état de santé et de dépendance, et en lien avec leurs souhaits et ceux de leur famille, une réorientation vers un autre établissement du département leur sera proposée. » Par ailleurs, un administrateur provisoire a été désigné « pour continuer les actes de gestion courante et expertiser les possibilités de maintien de l’exploitation. »

Olivier Richard
olivier.richard@centrefrance.com

Familles. Les familles des résidents sont invitées à une réunion d’information le vendredi 26 juillet, à 10 heures, à l’Ehpad. Trois numéros de téléphone sont mis en place : administrateur provisoire, 03.86.83.79.60?; Conseil Général, 03.86.72.86.81?; ARS, 03.86.51.80.14.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents