Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 07:31

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/montlucon/2014/03/21/dans-un-communique-il-affirme-que-le-projet-de-cooperation-public-prive-est-enterre_1926552.html

Les relations sont plus que jamais tendues entre Vitalia et l’hôpital. Hier, le groupe privé s’est fendu d’un communiqué cinglant dans lequel il annonce la mort du projet local de coopération.

Une petite bombe. Hier matin, Vitalia a envoyé un communiqué aux médias, dans lequel il annonce la rupture « brutale » des négociations entre l'hôpital privé et l'hôpital public. « Le projet local de coopération est donc désormais enterré », déplore le groupe, qui rassemble une trentaine d'établissements en France.

Après avoir envisagé de répondre, également par le biais d'un communiqué de presse, l'administration provisoire de l'hôpital et l'Agence régionale de santé (ARS), très surprises par les déclarations de Vitalia, se sont finalement rétractées. En cette période électorale, elles sont toutes les deux tenues par un devoir de réserve. Décryptage.

1 Pourquoi le groupe Vitalia a-t-il envoyé un communiqué ? À cause d'une réunion qui a tourné court, mercredi matin. Selon Jean-Baptiste Mortier, le PDG de Vitalia, l'administration provisoire de l'hôpital y a annoncé que le projet de coopération avec l'hôpital privé était abandonné. Une déclaration surprenante, alors que des négociations menées lors de deux réunions précédentes, en présence du maire de Montluçon, avaient permis d'avancer sur un certain nombre de points. « On nous a clairement fait comprendre que cela n'était plus d'actualité et qu'une convention venait d'être signée avec le CHU de Clermont, et les hôpitaux de Moulins et Vichy », peste Jean-Baptiste Mortier. Hier après-midi, l'ARS a démenti ces deux informations auprès de Daniel Dugléry, pour qui la position de Vitalia est « unilatérale et ne correspond nullement à la réalité des négociations » en cours.

2 Le point de non-retour est-il atteint ? Non. Le communiqué de presse annonce « l'enterrement » du projet de coopération public-privé à Montluçon, mais il semble que rien ne soit vraiment figé. Dans le communiqué qu'elle souhaitait envoyer à la presse avant de se rétracter, l'administration provisoire de l'hôpital laissait la porte ouverte à la reprise de négociations. Jean-Baptiste Mortier y est également favorable : « Nous avons des coopérations dans toutes les villes de France avec les hôpitaux. Notre porte a toujours été ouverte. Et nous n'avons pas le choix car si on ne l'ouvre pas, on nous flingue ! Nous sommes à la merci de la dictature sanitaire du gouvernement et de l'ARS. »

3 Quelles conséquences pour l'hôpital privé s'il n'y a pas de coopération ? La question n'est pas là, estime Jean-Baptiste Mortier. Le président de Vitalia affirme que l'ex-clinique continuera d'investir quoi qu'il arrive. « La problématique de fond, c'est le patient. Le seul moyen que les deux établissements fonctionnent et se développent, c'est qu'ils collaborent en se demandant ce dont le patient a besoin. Nous ne devons plus être concurrents. »

Tanguy Ollivier
tanguy.ollivier@centrefrance.com

Vitalia: Dans un communiqué, il affirme que le projet de coopération public-privé est « enterré ».

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vitalia
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents