Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 07:16

http://www.lunion.presse.fr/accueil/les-poules-colonisent-les-villes-ia0b0n374393

~~SOISSONS (02). On en trouve de plus en plus en ville, dans des poulaillers comme des maisons de poupée. Les volailles ont le vent en crête, comme à la maison de retraite Orpéa.

~~Les poules sont à la mode. Si elles font partie du paysage en milieu rural, elles colonisent petit à petit les centres urbains dans des poulaillers quatre étoiles. À la maison de retraite Orpéa, boulevard Jeanne-d’Arc, elles sont trois volailles et leur coq à s’être installées depuis l’an dernier. Une vraie bonne idée pour Fabienne Platania, la directrice : « Ça fait des ronds dans l’eau. Les collègues des autres établissements qui viennent à Soissons le font désormais chez eux. » La directrice de la maison de retraite voulait mettre en valeur son parc de 5000 m2. Après une première étape d’embellissement avec la participation au concours municipal des maisons fleuries, « nous avons participé à une journée développement durable ». À la suite de cette journée, « nous avons pensé qu’il serait judicieux à la fois de travailler sur la mémoire et les choses d’antan et d’améliorer la gestion des petits déchets ». Croûtons de pains, petites épluchures finissent volontiers dans l’enclos grillagé. Rapidement adoptées par les résidents Pour ne pas déranger ses voisins, même si elle a beaucoup d’espace, Fabienne Platania a préféré de petites poules d’ornement aux grosses pondeuses de batterie. L’idée a été soumise « à tout le monde. Des mécènes ont trouvé l’idée judicieuse et ont offert le poulailler. » Au bout d’une année, les gallinacées font totalement partie du décor : « Même les familles apportent à manger aux poules. Il y a un engouement, un échange. Les résidents viennent les voir, donc sortent et se déplacent ». Par mesure d’hygiène, les œufs ne sont pas utilisés par la cuisinière, Catherine, mais les salariés de l’établissement peuvent en disposer. Pour la directrice, l’entretien du poulailler n’est « pas plus contraignant que ça, mais il faut se documenter un peu quand on n’est pas expert ». L’hôtel particulier des cocottes et de leur mâle est moderne : une vraie maisonnette avec un coin dodo et un coin sanitaire où les fientes sont récupérées dans un bac contenant de la litière à chat. À la maison de retraite, l’expérience est si concluante que les volailles pourraient voir leur enclos agrandi.

Orpéa: Les poules colonisent les villes.
Orpéa: Les poules colonisent les villes.

Partager cet article

Repost0

commentaires

rikou 24/07/2014 20:23

Pfff , Orpéa n'a rien inventer chez Medica aussi ca existe et depuis des lunes , on a même des résidences avec des toutou des matou ect ........ PATHÉTIQUE QUAND MÊME TOUT CA

serrurier paris 14 24/07/2014 09:07

Je vous complimente pour votre critique. c'est un vrai boulot d'écriture. Développez

mylene 24/07/2014 08:48

mdr tu te retrouves !!!!

CGT Medica France 24/07/2014 09:15

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche