Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 17:13

http://www.lavoixdunord.fr/region/trelon-des-plaintes-judiciaires-et-une-greve-a-la-ia12b0n2384887

~~Trélon : des plaintes judiciaires et une grève à la maison de retraite

~~La section locale du syndicat CGT a envoyé un préavis de grève, pour ce jeudi, à la direction de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de Trélon. Du personnel a déposé des plaintes pour des « dysfonctionnements constatés ». La direction se défend.

~~ TRÉLON. Il ne sera pas facile de démêler l’écheveau. Agacements, plaintes, grève… mais toujours est-il que le climat social est tendu, actuellement, entre une certaine catégorie de personnels et la direction de l’établissement d’hébergement des personnes âgées dépendante (EHPAD) de Trélon. D’ailleurs, la section du syndicat CGT intra-muros a déposé un préavis, invitant les salariés à manifester leur mécontentement, ce jeudi. Une grève symbolique puisque les soins seront assurés, la maison de retraite accueillant quelque 90 pensionnaires. À l’origine de ce mouvement d’humeur… une longue liste de griefs qui a été envoyée au préfet, au sous-préfet, au directeur de l’agence régionale de santé (ARS), au maire de la commune et au directeur de l’EHPAD : « Violences verbales et écrites, discriminations, harcèlements divers, agents épuisés… ». Quatre salariés ont même saisi directement le Procureur de la République. Et une enquête de gendarmerie a été ouverte. « Des plaintes qui ont les mêmes motifs, indique le secrétaire de la section de l’EHPAD du syndicat CGT Santé, Arnaud Guillard. Certains n’en peuvent plus. Ce n’est pas un hasard si on fait de plus en plus appel à des contractuels ». Et bien sûr, dans le viseur du syndicat, c’est bien la direction qui est visée (NDLR : lire ci-dessous). « Je n’en veux à aucun salarié de cet établissement, souligne, quant à lui, son directeur, Fouad Bellouni. Je ne comprends pas. Nous avons un fonctionnement tout à fait normal. Et j’engagerai des poursuites si je suis diffamé. De plus, c’est bizarre, mais cette grève a été programmée le jour même où devait avoir lieu une réunion – annulée depuis – dans une salle que j’avais prêtée au syndicat départemental de la CGT Santé ». Et d’après M. Bellouni, « ce mouvement devrait concerner une dizaine de personnes sur 65 sachant que le mal est fait pour la bonne réputation de l’établissement ». Alors, conflit d’intérêts privés ou malaise général ? En tous les cas, les autorités compétentes devront rapidement trouver une sortie de crise pour la bonne marche des lieux. Établissement moderne Il y a bientôt un an, le 19 octobre 2013, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) était inauguré (notre photo), à Trélon. La maison de retraite était auparavant installée dans le château des Carmes, dont les locaux étaient obsolètes. Le coût de ce nouvel équipement, baptisé du Chemin vert, a été de 9 M€. Il accueille 88 résidants, répartis ainsi : 64 en hébergement permanent, 16 en unité de vie Alzheimer, deux en hébergement temporaire pour des malades d’Alzheimer ou troubles apparentés et six en accueil de jour pour ce même type de malades. Cet EHPAD emploie 65 salariés. Hier, sur place, ceux rencontrés, tout comme des pensionnaires, se disaient « satisfaits ». Le directeur nous fait visiter les lieux « Venez sur place, vous verrez comment est géré cet établissement ». L’invitation n’est pas banale dans le cadre d’un conflit social mais nous y avons répondu. Hier, nous nous sommes rendus à la maison de retraite de Trélon, suite aux propos du directeur, Fouad Bellouni. « Moi, je n’ai rien à cacher ; la porte de mon bureau est grande ouverte à tous », s’empresse de préciser ce dernier, sur place. Les plaintes déposées ? « J’en ai connaissance d’une. Nous avons ouvert un courrier qui était destiné au syndicat CGT et qui est arrivé à la maison de retraite. Il a été décacheté par erreur dans le paquet de lettres que nous recevons chaque jour. Il a été renvoyé au destinataire. Qui a visiblement porté plainte ». La grève ? « Elle est organisée par un agent depuis chez lui. On verra demain si elle est suivie. Je considère cela comme une prise d’otages », répond M. Bellouni. Et d’ajouter : « Je ne suis pas contre les syndicats, bien au contraire. Je les ai toujours respectés. Et c’est même à ma demande qu’un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a été créé. De plus, je veille à ce que tous salariés puissent bénéficier d’une formation ; il n’y a pas d’heures supplémentaires pour nos 65 agents afin d’éviter le surmenage ; etc. Je suis le responsable d’une structure publique et j’en ai bien conscience mais je ne peux pas régler tous les problèmes, à commencer par les soucis personnels des ou entre agents ».

Trélon : des plaintes judiciaires et une grève à la maison de retraite.
Trélon : des plaintes judiciaires et une grève à la maison de retraite.
Trélon : des plaintes judiciaires et une grève à la maison de retraite.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Luttes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents