Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 06:42

http://french.china.org.cn/business/txt/2014-10/21/content_33823095.htm

~~La société chinoise connaît actuellement un vieillissement accéléré de sa population. Les experts estiment que dans les quarante prochaines années, la Chine deviendra l'un des pays au rythme de vieillissement démographique le plus rapide au monde, en plus de devenir le pays qui compte le plus de personnes âgées. Dans ces circonstances, le marché des soins au troisième âge nécessite un développement colossal et urgent, une opportunité qui ne manque pas d'attirer certaines entreprises françaises expérimentées et réputées dans ce domaine. Selon les prévisions du Rapport sur le développement de l'industrie du troisième âge récemment publié par le Comité de travail du troisième âge de Chine, la Chine devrait compter 260 millions de personnes âgées en 2020, puis 300 millions en 2025, 400 millions en 2034, et 480 millions en 2050. Cependant, le système de soins aux personnes âgées n'est pas adapté à de tels effectifs. Les statistiques montrent qu'à la fin de l'année 2013, le pays comptait 42 475 institutions de soins aux personnes âgées, ainsi que 4,93 millions de lits. En vertu du 12e plan quinquennal, le nombre de lits réservés aux personnes âgées devrait passer à 9 millions d'ici 2015. En raison des énormes lacunes du marché et de la volonté des autorités à tous les échelons de développer ce secteur désormais ouvert aux entreprises étrangères, plusieurs sociétés françaises tentent de s'insérer sur le marché en capitaux propres ou par la création de joint-ventures. Parmi ces groupes, les plus remarqués sont Orpea, DomusVi et Colisée. Le docteur Jean-Claude Marian, fondateur et président du conseil d'administration d'Orpea, deuxième plus grand groupe du secteur en Europe, explique qu'en termes de soins hospitaliers aux personnes âgées avec incapacités, la longue expérience et les techniques de la France pourraient être utiles pour former du personnel qualifié en Chine. Il estime aussi que pour développer leurs activités en Chine, les entreprises françaises doivent renforcer la coopération professionnelle, en associant l'expérience européenne à la culture chinoise. Cela inclut le renforcement de la coopération avec les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise et des soins paramédicaux, afin d'utiliser toutes les ressources de la médecine traditionnelle. À propos du financement des soins, un sujet qui préoccupe les Chinois, le docteur Marian a admis que les frais demandés par la maison de retraite d'Orpea à Nanjing seraient « relativement élevés ». L'un des principes d'Orpea est de ne pas utiliser une quantité excessive de médicaments, mais plutôt d'assurer une bonne qualité des soins avec des effectifs importants de personnel médical. La présence de nombreux professionnels et d'installations de haut niveau signifie que les coûts sont élevés. À la différence d'Orpea qui s'installe en Chine en capitaux propres, DomusVi a choisi d'établir une coentreprise avec son partenaire chinois Hanfor. Les médias français ont rapporté que les deux parties ambitionnent d'avoir 100 maisons de retraite et 20 agences d'aide à domicile opérationnelles d'ici cinq ans. Jean-François Vitoux, président du conseil d'administration de DomusVi, le projet est d'ouvrir d'abord trois institutions à Beijing, Shanghai et Guangzhou, dont deux sont actuellement en phase de préparation. Selon le groupe, il sera important pour la croissance à long terme en Chine de DomusVi d'avoir un bon partenaire chinois, qui pourra l'aider à résoudre de nombreux problèmes et difficultés pratiques. Selon M. Vitoux, le niveau d'expertise des entreprises françaises de soins aux personnes âgées est élevé, à l'image de leur compétitivité et de leur renommée internationale, c'est pourquoi elles attirent des investisseurs chinois et d'autres pays. DomusVi est la seule entreprise française qui offre une gamme complète de services dans le secteur, notamment avec des institutions de retraite médicalisées, des agences d'aide à domicile et des résidences pour les personnes âgées autonomes. Sur les 1 800 établissements de retraite pour les personnes âgées avec incapacités en France, près de 200 sont gérés par DomusVi.

Les entreprises françaises se lancent sur le marché des soins aux personnes âgées en Chine.
Les entreprises françaises se lancent sur le marché des soins aux personnes âgées en Chine.
Les entreprises françaises se lancent sur le marché des soins aux personnes âgées en Chine.
Les entreprises françaises se lancent sur le marché des soins aux personnes âgées en Chine.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents