Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 11:25

Les salariés de la clinique du Pont de Chaume sont en grève reconductible depuis maintenant 9 jours. Après les premiers jours où les élus ont dû batailler pour lutter contre les réquisitions abusives demandées par la direction afin de permettre à cette clinique de maintenir son activité, la situation restait au point mort ; en effet,  la persistance de ces réquisitions demeure malgré la garantie de l’ARS et du préfet de les stopper. Les salariés ont donc du hausser le ton et ont décidé d’envahir l’ARS et une délégation a été reçue par son directeur. Suite à cela, la garantie  est donné que cette situation allait cesser,  ce qui fut le cas dès ce début de semaine.

 

Sous la pression de la préfecture, de la DIRECCTE, de l’ARS, au niveau syndical via l’UFSP CGT/ Fédération santé et action sociale, la direction accepte de nous revoir le lundi 26 Octobre à 14h. Mais la direction reste sur ces positions sans engager de négociations réelles et sérieuses.

 

Dès lundi AM décision a été prise de saisir la direction générale du groupe VEDICI en la personne de Mr CHICHE (PDG Groupe) directement mais également  par l’intermédiaire du suivi de dossier fédéral afin que le directeur dont l’attitude est si méprisante, irresponsable et campé sur ses positions de principe soit écarté des négociations. Mr CHICHE décide de faire venir Mme ARBABE DRH centrale du groupe tout en maintenant le directeur dans la négociation. Une nouvelle réunion est fixée le Mercredi 28 Octobre à 16h avec comme préambule demandé par la direction la levée du barrage filtrant à l’entrée de l’établissement. Les salariés grévistes dans un souci d’apaisement ont répondu favorablement et dès 10h00 l’accès à la clinique était dégagé.

 

A l’entame de cette réunion la délégation demande à son tour en préambule que ne soit pas imputer les jours de grève sur le salaire du mois d’Octobre afin de pouvoir mener des négociations dans un climat de sérénité, ces jours de grève seraient bien évidemment soumis à la négociation à la fin du conflit tel qu’il en est coutumier . Cette proposition essuie un refus catégorique de la direction et la réunion est immédiatement suspendue. Les salariés grévistes exaspérés par l’attitude et le refus évident d’entamer des négociations de la part de la direction décident d’envahir le bureau du directeur. On assiste alors à des échanges virulents entre les salariés et le directeur qui arbore une attitude arrogante et méprisante face à eux allant jusqu’à rigoler devant une salarié en larmes.

 

A nouveau la direction générale de VEDICI est saisie pour trancher sur cette question et pouvoir enfin débuter les négociations. Un accord de principe est donné oralement en début de soirée avec la demande de reposer le cahier revendicatif mais un mail à 22h30 de Mr CHICHE PDG Groupe revient sur cette parole en proposant d’échelonner le non paiement des jours de grève sur octobre/novembre/décembre avant même que le protocole de fin de conflit soit établi et en plus demande sans même avoir commencé à négocier de déjà revoir à la baisse des revendications !!!!! Il  fixe une nouvelle réunion pour le jeudi 29 octobre matin à 9h00.

 

Dès le matin à 6h30 les salariés grévistes très en colère suite à ce mail durcissent un peu plus le mouvement et le barrage filtrant voir bloquant est remis en place, des palettes sont embrasées. Une réponse est donnée à Mr CHICHE, celle-ci réitère la demande de sortir le directeur des négociations et de bien vouloir enfin entamer des négociations sur le cahier revendicatif posé dans le préavis de grève. Un nouveau RDV est fixé à 14h00. Le préambule étant de nouveau posé, la direction reste sur sa proposition d’échelonnement dès Octobre. Refusé à nouveau en AG par les salariés grévistes, la salle de réunion est envahie par ceux-ci pour se faire entendre. Après plus d’une heure de suspension de séance et un entretien entre la DIRECCTE et la direction, Me ARBABE DRH Centrale Groupe revient vers les salariés en précisant qu’elle était confiante et que les négociations pourront avoir lieu. Elle fixe, vu l’heure tardive, RDV pour le vendredi 30 Octobre 14h. Il semblerait que le directeur même si présent ait perdu la main pour mener ces prochaines négociations. A voir………..

 

Les salariés grévistes ont su montrer à la direction que grâce à leur détermination le rapport de force est entrain d’évoluer, en tout cas une chose est sure c’est qu’ ils ne lâcheront rien !!!!!!! Les élus se disent être très fier d’eux et de se battre à leur côté.

 

PS ; A l’instant nous apprenons que le groupe VEDICI désire licencier 75 salariés (obstétrique) de la Clinique Ambroise Paré à Bourg la Reine (92), les salariés venant juste de l’apprendre sont sous le choc. La CGT est sur ce dossier et RV est pris ce jour avec les élus sans étiquettes et salariés qui nous ont contacté.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Recherche