Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 12:38
Sur le front des luttes: 22eme jour de grève a la clinique de l Auzon; les soignants de la résidence Yvon-Duval seront en grève jeudi.
Sur le front des luttes: 22eme jour de grève a la clinique de l Auzon; les soignants de la résidence Yvon-Duval seront en grève jeudi.Sur le front des luttes: 22eme jour de grève a la clinique de l Auzon; les soignants de la résidence Yvon-Duval seront en grève jeudi.

COUDEKERQUE-BRANCHE

Débordés, les soignants de la résidence Yvon-Duval seront en grève jeudi

Les soignants de la résidence Yvon-Duval pour personnes âgées dépendantes vont débrayer ce jeudi après-midi devant l’EHPAD.
Les soignants de la résidence Yvon-Duval pour personnes âgées dépendantes vont débrayer ce jeudi après-midi devant l’EHPAD.

Les soignants de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) Yvon-Duval seront en grève ce jeudi entre 14 h et 15 h. De nouveau, les soignants sont confrontés à des problèmes d’organisation dans les plannings. « Du personnel est rappelé sur son temps de repos, des contractuels sont contraints de venir travailler en étant prévenus du jour au lendemain », avance José Hoestlandt, secrétaire général du syndicat majoritaire Force ouvrière à la ville.

À la suite d’une première plainte des soignantes en septembre auprès de leur hiérarchie, la direction de l’EHPAD et la ville s’étaient engagés à revoir la planification des congés et à titulariser certains contractuels. « Mais les promesses ont vite été oubliées, selon José Hoestlandt. Les soignants savent au jour le jour avec qui elles vont travailler et à combien. Malgré tout ça, elles continuent à faire leur travail dans l’intérêt des résidents. »

Mais FO reste en alerte et craint que « les efforts des soignants ne soient pas suffisants pour éviter la maltraitance institutionnelle. Les soignants ne sont pas assez nombreux. Ils sont sept alors qu’ils devraient être onze. Parfois, certains patients restent allongés toute la journée car il n’y a pas assez de monde pour les lever », explique José Hoestlandt qui affirme avoir vu des soignantes en pleurs.

« La ville très surprise »

Devant l’EHPAD lors de leur débrayage, les soignants vont réclamer la titularisation des contractuels (au nombre de 23), la fin du rappel du personnel en congé et « le respect des conditions de travail et des normes en vigueur ».

Le cabinet du maire se dit « très surpris par la grève, mais prêt à dialoguer. Les soignants ne travaillent pas en sous-effectif. Ils sont entre dix et onze soignants par jour. » Mais les sept arrêts maladie simultanés actuellement, « peuvent créer des difficultés dans l’organisation des plannings. Ce qui nécessite de rappeler des gens ou de décaler des congés. Mais on ne peut pas les remplacer. »

Le conseil départemental et l’Agence régionale de santé qui financent les postes de l’EHPAD, n’ont toujours pas donné l’enveloppe pour les remplacements. « Il n’est pas pertinent économiquement de remplacer les arrêts maladie, indique la ville qui insiste : Il n’y a pas de malaise particulier au niveau des effectifs. La preuve, le compteur des heures supplémentaires n’a pas été enclenché. »

 

http://www.lavoixdunord.fr/150297/article/2017-04-19/debordes-les-soignants-de-la-residence-yvon-duval-seront-en-greve-jeudi

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Luttes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Recherche