Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 16:04

Les 58 délégués de l’Union Fédérale de la Santé Privée CGT réunis à leur 6ème congrès du 5 au 9 Octobre 2020 à l’ile de Ré ont débattu des réformes économiques et sociales de ces dernières années : loi Rebsamen, loi El-Khomri, ordonnances Macron, réforme des régimes de retraites, mouvement des gilets jaunes…

 

Dans le secteur de la santé public et privé, les mobilisations depuis 2018 n’ont pas cessé : grèves massives dans les Ehpad, les luttes dans les cliniques, les mouvements dans les urgences hospitalières… En 2020, la crise sanitaire Covid 19 n’a fait qu’aggraver la situation pourtant déjà dramatique dans la santé, le gouvernement Macron se montrant incapable d’être à la hauteur de la situation sanitaire (manque de masques, matériel, médicaments…).

 

Face à la contestation sociale, le ministre de la santé Olivier VERAN a proposé un Ségur national de la santé qui a été rejeté par la Fédération de la CGT Santé et Action Sociale. Des négociations de transpositions dans les branches du secteur de la santé privée à but lucratif et non lucratif sont actuellement en cours. Elles prévoient : une indemnité mensuelle de 183 euros net dans le secteur associatif et 160 euros net dans le secteur marchand. Une fois de plus, pas un centime ne sortira des poches des actionnaires ni des fonds propres du secteur associatif.

 

Après les grands discours du gouvernement sur les « premièr-es de corvées », d’ores et déjà des dizaines de milliers de salariés du médico-social public et privé, les sous-traitants, les secrétaires médicales, les assistantes dentaires, les aides à domiciles… sont exclus de ce dispositif. D’ailleurs de nombreux salariés se mobilisent pour dénoncer cette injustice.

 

En parallèle, les dégradations de nos conditions de travail, les fermetures de lits et les suppressions de postes continuent.

 

Les propositions du gouvernement sont loin de satisfaire les salariés du secteur.

 

L’Union Fédérale de la Santé Privée C.G.T exige pour tout le secteur de la santé, du social et du médico-social :

Ø Un grand service public de santé universel

Ø La création de centaines de milliers de postes dans la santé

Ø L’arrêt des politiques austéritaires dans la santé

Ø 375 € brut mensuel d’augmentation de salaires pour tous (300 euros net minimum)

Ø Le remplacement systématique à 100 % de toutes les absences

 

L’UFSP CGT appelle donc à se joindre à la journée nationale d’action du 15 octobre 2020 et du 17 octobre 2020 pour la marche de l’emploi et de la dignité et à poursuivre les luttes jusqu’à satisfaction de nos revendications.

 

Le congrès à réélu Dominique CHAVE comme secrétaire général qui s’est entouré de 8 camarades pour son bureau composé de 5 femmes et 4 hommes :

 

Valérie GALAUD : SG adjointe en charge des cliniques et hôpitaux privés, CCU FHP 2002,

Véronique HALABI,

Sandrine OSSART,

Leila CROCHET : SG adjointe en charge du secteur associatif, CCN 51,

Carine PAILLAU : SG adjointe, en charge du secteur libéral,

Guylain CABANTOUS,

Guillaume GOBET,

Albert PAPADACCI : SG adjoint, en charge des EHPAD privés, Annexe Synerpa.

Appel du 6ème congrès de l'Union Fédérale de la Santé Privée CGT et composition du nouveau bureau.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche