Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 17:56

Crise économique : négociez vos tarifs d'entrée en maison de retraite

La crise économique, la tension sur les retraites, la chute de l'immobilier, de la bourse entrainent une diminution de la demande d'entrée en maisons de retraite.

Les futurs résidents, leurs familles s'interrogent sur les modes de financement des 1500 à plus de 3000 euros mensuels, par personne, qu'il s'agira de payer sur une, deux, voire trois années.

Comment les financer quand la retraite moyenne ne dépasse pas 1100 euros, quand le patrimoine est dévalorisé, quand le bas de laine investi en bourse ne vaut plus rien ?
Quid du reste à vivre pour le conjoint non accueilli en maison de retraite ?

Les centres de réservation, les agences de placements, appelées à la rescousse par les familles démunies, éloignées, devant trouver une solution d'accueil dans l'urgence, annoncent aujourd'hui que les prix se négocient, en fonction des budgets des résidents, de leurs proches, et notamment pour des séjours temporaires, de un à quelques mois.

Centrales de réservation, agences de placement en maison de retraite : est-ce vraiment valable ?

C'est urgent, votre mère ou votre père va bientôt sortir de l'hôpital, son état s'est aggravé, vous cherchez un établissement susceptible de l'accueillir, mais partout la réponse est la même : pas de place, liste d'attente...ou vous ne savez pas à qui faire confiance pour trouver un établissement. Comment savoir si la maison de retraite des Roses est mieux que la résidence des Fleurs ? Le bouche à oreille peut être une solution mais lorsque vous ne connaissez personne, lorsque vous n'êtes pas sur place, il est possible de se tourner vers

  • Des annuaires en ligne comme celui d'agevillage : annuaire d'agevillage.com, rubriques établissements/hébergement, les Editions Pétrarques.
  • Les centres d'informations et de conseil publics : les CLIC (Centre local d'information et coordination), les CCAS, les services sociaux des hôpitaux, mairies... Voir l'annuaire d'Agevillage rubrique information, conseil.
  • Les guides dont les informations déclarées relèvent de la bonne foi de l'établissement (Annuaire Médéric Alzheimer qui recensce les établissements déclarant accueillir ces malades), ou dont les informations sont vérifiée via questionnaires, visites... mais sur des critères hôteliers et non dans le "prendre soin" comme le Guide de la Dépendance 2009 . La presse publie aussi des palmarès de maisons de retraite (Que Choisir, Le Parisien).
  • Les centrales de réservation, les agences de placements, privées, associatives ou commerciales, dont le service de recherche de la place adaptée est GRATUIT pour la famille.
    Tentant !
    Leur principe de fonctionnement
    Le service est à peu près le même partout. Par téléphone, ou sur place en prenant un rendez-vous, une conseillère vous prend en charge et vous aide tout au long de votre recherche d'établissement. Normalement, vous n'aurez qu'une seule interlocutrice. Elle commence par analyser les besoins de la personne : évalue son budget, son état de santé, prend en compte le secteur géographique où elle veut résider, à quel moment elle veut pouvoir intégrer un établissement, et ses attentes personnelles si elle en a.
    Au regard de tous ces renseignements, et après avoir étudié le dossier, la conseillère va rapidement proposer un ou plusieurs établissements susceptibles de convenir. Normalement, vous n'aurez à vous occuper de rien. La conseillère s'assurera des disponibilités de l'établissement, et pourra, si la famille le désire, se charger de prendre un rendez-vous pour le visiter, et d'une manière générale, de toutes les relations avec l'établissement.
    Toutefois, c'est vous qui restez seul juge. Vous pouvez accepter mais aussi refuser les établissements proposés. Si jamais l'organisme contacté n'avait aucun établissement à proposer, et s'il est sérieux, il vous orientera vers un service plus apte à vous aider.

    Avantages
  • Vous n'avez pas besoin de chercher, quelqu'un s'en charge à votre place
  • Les maisons de retraite sont sélectionnées et sont, normalement, visitées régulièrement. Il est préférable que ce soit les conseillères qui visitent les établissements, puisque ce sont elles qui seront chargées de vous les proposer. Les visites sont organisées régulièrement, mais elles peuvent aussi être impromptues ou effectuées par de tierces personnes inconnues du personnel de l'établissement. D'autre part, ces organismes prennent en compte les critiques des familles, quand il y en a, et tentent d'y remédier quand c'est possible, sinon...
  • Le service est gratuit

    Inconvénients ?
    Pour que ces prestations soient gratuites, il faut une rétribution d'un autre côté.
    Ce sont les maisons de retraite qui assument la charge financière. On peut donc se poser plusieurs questions :
  • L'organisme est-il vraiment objectif vis à vis de la qualité des établissements ? Sur ce point, seule sa réputation, notamment auprès des assistantes sociales, peut balayer l'objection. En effet, les assistantes sociales ou les services sociaux, en général, ont des "retours" de la part des familles. Ils peuvent donc juger du sérieux ou non de l'organisme.
  • Est-il vraiment impartial vis à vis de l'orientation des familles vers tel ou tel établissement ? Là non plus, pas de secret : il ne peut l'être que s'il travaille avec un nombre suffisant, donc important, d'établissements (300 à 600 établissements en moyenne sont en relation avec ces organismes, sachant que le nombre total d'établissements en France est de 10 000.)La centrale de réservation est rémunérée par convention avec l'établissement : de 15 jours à un mois de forfait hébergement (500 à 1500 euros environ), selon que le séjour est prévu temporaire ou définitif. Ce "tarif de placement" peut être revu si le nouveau résident décède ou repart (domicile, hospitalisation...)

    A savoir
    Les demandes par Internet ne sont pas aussi rapidement traitées que par téléphone. Nous avons envoyé des demandes, plus de 72 heures plus tard, nous n'avons toujours pas eu de réponse.

    L'annuaire d' Agevillage.com
    L'annuaire d'agevillage.com
    est à votre disposition. Nous l'actualisons très régulièrement à partir des données officielles (ministère, conseils généraux...), avec notre partenaire "l'annuaire sanitaire et social".
    Nous ne pouvons garantir les prestations proposées, en revanche nous travaillons à vous proposer le maximum d'outil d'évaluation (check liste de visite, exemple de contrats de séjour ).
    N'hésitez pas à prendre contact avec le Conseil de Vie sociale de l'établissement, à lire le réglement intérieur
    (comme vous feriez avec le conseil de copropriété avant d'acquérir un appartement)

    Contacts
    Retraite Assistance (statut associatif, recherches sur tout le territoire, conseillières formées à l'écoute et à la relation d'aide)
    27, rue Emile Lepeu 75011 Paris
    Tel. 01 40 24 02 24 - Fax. 01 40 24 00 99 - Email : rassistance@wanadoo.fr
    Formulaire de demandes en ligne sur Agevillage

Cap Retraite (Statut : Entreprise, SARL, recherches sur tout le territoire)
Mentions légales : 9, rue Louis Rameau - 95 870 Bezons
Tel. : 0800.891.491 (Appel Gratuit)-  www.capretraite.fr/index.php

Plan retraite
Mentions légales : 13 rue Pasteur - 94800 Villejuif
Tél : 0800.575.584 (Appel gratuit)  - www.plan-retraite.fr

Retraite Plus
Mentions légales : 93 Rue de Maubeuge 75010 PARIS
Tel : 0800 941 340 (Appel gratuit) -  www.retraiteplus.fr

http://www.agevillage.com/article-1581-1-Centrales-de-reservation-en-maison-de-retraite---est-ce-vraiment-valable--.html


Partager cet article

Repost 0
Published by Ratman - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche