Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 07:12

J'ai mis(2), parce que j'avais déjà fait un papier sensiblement pareil au sujet de la reconnaissance de la surcharge de travail, signée aux NAO 2008, et qui n'a jamais été appliqué sur beaucoup de sites. Là il s'agit de la prime de précarité qui n'a pas été versée à grands nombres de salarié(e)s pour des absences soit disant injustifiées, pour exemple le cas de la résidence des Alcydes, qui se sont vu supprimer cette prime pour 50 minutes de débrayage le 19 Mars, c'est une atteinte au droit de grève, une entrave à l'expression du dialogue social, la direction bafoue délibérément un droit fondamental de notre constitution, ça donne vraiment envie de dégueuler. Le fric, toujours le fric, le mépris de leurs équipes : supprimer 6 mois de reconnaissance pour 50 minutes  d'appel au secours ; vos actionnaires vont être content, cette boite est vraiment bien tenue, bravo ! HONTE A VOUS, et vous arrivez à dormir avec ça ! Oh !oui, certainement ! Le ridicule et la honte n'ont jamais tué ni empêché de dormir.

Voici le texte signé :

A compter de 2009 :

Pour prétendre au versement de la prime de stabilité, le salarié ne devra pas s'être placé pour quelque raison que ce soit en situation d'absence injustifiée. (1)

 

Toutefois, afin de tenir compte des éventuels cas de force majeure pouvant avoir lieu et ne pouvant donner lieu à production d'un document justificatif, la Direction et les organisations syndicales décident que, dans l'hypothèse où le salarié prévient son Directeur d'établissement ou supérieur hiérarchique dans les 2 heures suivants sa prise de poste prévisionnelle, de son impossibilité de se présenter sur son lieu de travail conformément aux plannings en vigueur, il pourra substituer cette absence injustifiée par un RIT, CP ou récupération, sous réserve du solde restant, et ce dans la limite de 2 jours par semestre.(2)

 

Par ailleurs, cette prime sera valorisée en fonction du concours de chaque salarié bénéficiaire à la prise en charge de qualité des Résidants ou Patients, et donc de leur présence effective sur leur lieu de travail, indépendamment non seulement des périodes de formation, des périodes de repos définis par les textes (congés payés, RIT, récupération) mais aussi de la participation des représentants du personnel au dialogue social au sein de l'entreprise (délégation).

(1) Le préavis du débrayage, pour le cas des Alcydes, avait été déposé, donc ce n'est pas une absence injustifiée.

(2) Là, en fait, il s'agir de 50 minutes !

 

Je vous livre 2 témoignages reçu, faites nous parvenir vos réactions.

 

« Bonjour,
 
C. vient de m'avertir que les salariés des Alcides ayant fait 50 mn de débrayage lors de la journée du 19 mars 2009 n'avaient pas touché la prime de stabilité ce mois-ci.
 
Comment cela s'est il passé pour vous ?
 
N'est-ce pas une atteinte au droit de grève ? »

 

 

« Nous allons voir tous ensembles comment résoudre ce gros problème qui ne doit en aucun cas entrer dans l'absence. Je rappelle que nous avons fait grève en octobre 08 à Sarcelles ainsi qu'a Lyon, MAPI Rueil Malmaison, Mapi Les Amandiers et à Chasseneuil et  à ma connaissance personnes n'a été pénalisé, pourquoi les autres?
Affaire à suivre. »
 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ratman - dans Luttes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche