Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 06:37

http://www.sante.cgt.fr/spip.php?article5438Trois salariées ont été blessées lors de la manifestation à Lyon des personnels du secteur sanitaire et social non lucratif. Deux d’entre elles le sont gravement. Le pronostic vital de la responsable du syndicat CGT de la Clinique de la Mutualité de Saint­ Etienne est engagé.

Comment ne pas être profondément indignés par l’attitude des forces de l’ordre qui ont pris la décision de gazer les manifestants ?... Ce gazage, confirmé par le communiqué de la préfecture serait à l’origine du mouvement de foule qui aurait provoqué la rupture d’une grille au sol, entraînant la chute des trois salariées.

Rien ne justifiait un tel déploiement policier !

Pacifiquement, les manifestants majoritairement des personnels de soins - protestaient contre la décision unilatérale de leur employeur, la FEHAP* de dénoncer leur convention collective de 1951 : ils demandent uniquement que leurs revendications, après l’échec de plusieurs mois de négociations, soient enfin prises en compte !

La CGT demande au Ministère de l’Intérieur des explications : qui a donné l’ordre de gazer ? Pourquoi une telle violence ?

Nous appelons également les employeurs relevant de la convention collective du 31.10.1951 à plus de respect envers leurs salariés et les représentants syndicaux, et à revenir sur leurs décisions en ré-ouvrant des négociations.

La CGT et la Fédération de la Santé et de l’Action sociale tiennent à témoigner leur soutien aux trois salariées concernées, à leur famille, à leurs collègues de travail, à leurs camarades syndicalistes.

Montreuil, le 6 octobre 2011 19H

(*) Fédération des Etablissements Hospitaliers d’Aide à la Personne.       

Communiqu.. Communiqu..

Communiqu..2 Communiqu..2       

TRACT CGT CP LYON site TRACT CGT CP LYON site     

 


Photo Sylvie Montaron

Photo Sylvie Montaron

1 / 4
  • Photo Sylvie Montaron
  • Photo Joël Philippon
  • Photo Joël Philippon
  • Le grille qui a cédé / Photo Sylvie Montaron

Un rassemblement de salariés du secteur médico-social, en marge du congrès de la FEHAP, a tourné au drame, ce jeudi matin à la Cité Internationale de Lyon. Suite à un gazage des CRS et un mouvement de foule, trois femmes ont fait une chute de 3 m après qu'une grille au sol a cédé. Deux d'entre elles sont grièvement blessées. Des blessures "qui ne sont pas directement liées à une charge des forces de l'ordre" se défend la préfecture dans un communiqué.

             
 
      
  

A l'appel des syndicats, ils étaient 1500 manifestants -selon la police- venus de la France entière, à se rassembler, ce jeudi matin, devant le Centre des congrès de Lyon où se tenait l'assemblée de la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d'Aide à la Personne (FEHAP). Ils entendaient riposter contre la casse des conventions collectives du secteur médico-social.

Le drame s'est noué après un gazage des CRS qui s'est accompagné d'un mouvement de foule. L'une des grilles installées au sol, devant la brasserie de la Cité Internationale, a cedé entraînant plus de 3 mètres plus bas, trois salariées de la Clinique Mutualiste de Saint-Etienne.

Si l'une d'entre elle, âgée de 27 ans, s'en est sortie avec de légères blessures, deux de ses collègues ont eu beaucoup moins de chance. Il a fallu l'intervention des pompiers du groupe d'intervention en milieu périlleux, pour extraire les deux victime, âgées de 40 et 50 ans. Grièvement blessées, elles ont été transportées à Lyon sud et à l'hôpital Edouard-Herriot. L'état de l'une d'elle inspirait de grandes inquiètudes.

Dans un communiqué, la préfecture explique que "les blessures occasionnées aux personnes ne sont pas directement liées à une charge des forces de l'ordre". Les manifestants "ont tenté à de multiples reprises de pénétrer dans le bâtiment. Ils en ont été empêchés par les forces de l'ordre présentes sur les lieux. Lesquelles, pour se dégager face à une pression forte et agressive, ont dû faire usage de gaz lacrymogènes. Suite à cette action, 3 personnes qui avaient été incommodées par les gaz se sont rendues vers un point d'eau pour se laver les yeux. A leur retour, elles sont passées sur une grille d'aération très éloignée du lieu de la manifestation, laquelle a cédé à leur passage et a entraîné leur chute dans une fosse de 3 mètres de profondeur."

http://www.leprogres.fr/rhone/2011/10/06/lyon-grievement-blessees-lors-d-une-manifestation                                                                                                          

 

 

 

 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ratman - dans Luttes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Recherche