Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 18:56

Indre et Loire | Tours
urbanisme       

Sur le site de l'ancienne clinique, l'ensemble immobilier en cours de construction marie logements de standing et une maison de retraite privée.

Difficile d'évoquer une pose de première pierre à propos de la cérémonie organisée, hier matin, sur le chantier du futur établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) des Dames-Blanches, car la construction du bâtiment est déjà bien avancée ! Il s'agissait surtout, pour les différents acteurs concernés, de marquer d'une manière formelle leur intérêt pour un chantier à la fois complexe et ambitieux, sur le site d'une ancienne clinique qui a marqué l'histoire de Tours. Au point que ses précédents propriétaires, les héritiers de la famille Lannelongue, tenaient à préserver sa vocation médico-sociale.

Une unité Alzheimer

Conçu par le cabinet d'architectes In Situ et porté par Bouygues Immobilier, le projet se décline en deux volets : un Ehpad de 97 lits et un immeuble de quatre étages qui donne sur la rue Courteline, dont les 38 appartements sont tous vendus. A un tarif moyen (3.700 € le mètre carré, hors parking) qui prouve qu'en matière d'immobilier neuf, le marché des produits de standing bien situés reste porteur. « Nous ne vivons pas d'amour et d'eau fraîche », glisse au passage Philippe Josse, le directeur général du logement chez Bouygues Immobilier.
Comprendre : pour maîtriser au mieux les coûts de construction de l'Ehpad, afin de maintenir un prix de journée raisonnable, le promoteur a dû dégager de la marge par ailleurs. Une application concrète du principe de « mixité » cher à Jean Germain et que le maire n'a, d'ailleurs, pas manqué de décliner une fois de plus.
Reste que ce mercredi, c'est surtout la maison de retraite, dont la gestion sera assurée par le groupe Medica France - déjà présent à La Riche, Saint-Avertin et Saint-Cyr - qui a été évoquée et, au-delà, la prise en charge de la dépendance dans les années à venir.
Aux Dames-Blanches, grâce à l'implication de Monique Chevet - l'ancienne vice-présidente du conseil général chaleureusement saluée hier par Marisol Touraine - le Département prendra à son compte 20 places, au titre de l'aide sociale, dont 14 seront réservées aux « handicapés vieillissants ». Elles s'ajouteront aux 14 lits de l'unité Alzheimer, ce qui fait de cet établissement un « modèle exemplaire », selon Jacques Laisne, le directeur général de l'Agence régionale de santé. « Nous avons un devoir de solidarité », insiste Jacques Bailet, le PDG de Medica.
Les premiers pensionnaires sont attendus dans un peu plus d'un an. La livraison de l'établissement est, en effet, programmée pour le deuxième trimestre 2012.

réaction

« D'ici à 2020, la population âgée de plus de 75 ans va augmenter de plus de 20 % dans le département, prévient Marisol Touraine. D'autre part, le maillage géographique des maisons de retraite ne correspond plus forcément à la démographie. Sans nier les exigences du secteur rural, la demande est plus forte aujourd'hui qu'hier dans l'agglomération de Tours. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Ratman - dans La vie du groupe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Recherche