Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 13:08

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Divers
commenter cet article
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 09:01
Quel devenir pour la dernière clinique Gersoise et ses 100 salarié-es?

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Luttes
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 20:54

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Divers
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 20:20

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Divers
commenter cet article
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 08:31

La CGT Korian d'Ile de France et d'ailleurs: RENDEZ VOUS A PARTIR DE 14H AU BALLON 92.

A imprimer et à afficher sur vos établissements.
A imprimer et à afficher sur vos établissements.

A imprimer et à afficher sur vos établissements.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Luttes
commenter cet article
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 17:09
Orpea Workers are organising across borders/Les Travailleurs d'Orpéa s'organisent à travers les frontières.

(11 mai 2017) Les travailleurs de la multinationale française des services sociaux, Orpea, se sont récemment réunis à Bruxelles afin de mieux coordonner leurs luttes pour de meilleures rémunérations et conditions.

La réunion, qui a eu lieu les 4 et 5 mai, a été suivie d'une série d'événements organisés par la Fédération européenne des syndicats de la fonction publique (EPSU), qui représente les travailleurs de la santé dans les secteurs publics, sans but lucratif et privés en Europe. La FSESP construit des réseaux de travailleurs dans des multinationales qui fournissent des services sociaux.

Ceux qui travaillent dans les foyers d'Orpea ont partagé leurs expériences et ont discuté de ce que leurs syndicats peuvent faire pour obtenir une meilleure affaire pour les employés du groupe. Les participants ont noté que des multinationales comme Orpea se développent afin de fournir plus de services de soins en Europe, ce qui signifie que les travailleurs doivent maintenant se coordonner à travers les frontières nationales. Ces développements présentent des défis pour les syndicats, en termes de différences linguistiques et culturelles. Les participants à la réunion ont reçu une formation sur la façon de surmonter ces problèmes et de tirer parti de la diversité de l'expérience dans différents pays.

Il existe une tendance à travers l'Europe vers une plus grande provision privée de nos services de soins vitaux. Malheureusement, ceux qui travaillent pour ces tenues privées sont souvent à court terme de la poussée des entreprises pour des bénéfices plus importants. De loin, le coût le plus important en matière de soins est la dotation en personnel, souvent le moyen le plus simple de maximiser les bénéfices est de réduire les salaires et de maintenir les niveaux de dotation au strict minimum.

Guillaume Durivaux, l'agent de politique de l'EPSU pour les entreprises multinationales, a commenté: «Un manque de dotation en personnel entraîne un stress pour les employés, car les charges de travail s'accumulent et entraînent des soins plus faibles pour les utilisateurs. Bien sûr, de telles décisions sont à courte vue, mais sont souvent prises néanmoins, dans la poursuite de retours rapides. De toute évidence, les travailleurs ont besoin d'un siège au tableau de décision pour inverser cette tendance et assurer un bon soin pour les utilisateurs et un travail de qualité pour les employés.

«Les soins restent un service public, qu'ils soient fournis publiquement ou en privé. La FSESP défend les travailleurs de soins, qui offrent un service public essentiel, privé, à but non lucratif et aux fournisseurs publics. La FSESP continuera à aider les travailleurs d'Orpea à s'organiser dans toute l'Europe », a ajouté Durivaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans EPSU
commenter cet article
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 17:04

(7 septembre 2017) Les travailleurs et les représentants syndicaux de la multinationale du service social français spécialisée dans les soins aux personnes âgées, Korian, se sont réunis à Bruxelles afin de mieux coordonner leurs luttes et leurs stratégies pour assurer de meilleurs salaires et conditions pour les presque 47 000 travailleurs employés dans 4 pays .

La réunion, qui a eu lieu les 5 et 6 septembre, a suivi une série d'événements organisés par la Fédération européenne des syndicats de la fonction publique (EPSU), qui représente les travailleurs de la santé dans les secteurs public, sans but lucratif et privé en Europe.

Cette réunion de réseau a eu lieu dans le cadre du travail de la FSESP visant à créer des réseaux de travailleurs dans des multinationales qui fournissent des services sociaux pour s'assurer que tous les travailleurs soignants bénéficient d'une représentation syndicale structurée et efficace du niveau local au niveau européen et international, aussi pour améliorer la qualité du service dans l'intérêt de tous les citoyens européens. La réunion a suivi un événement similaire organisé avec les représentants syndicaux et les travailleurs d'ORPEA, un autre leader multinational dans le secteur des soins sociaux

Au cours de la réunion, les représentants des fédérations syndicales d'Italie, de France, d'Allemagne et de Belgique ont partagé leurs expériences et discuté de ce que leurs syndicats peuvent faire pour obtenir une meilleure affaire pour les travailleurs koriens. Jane Lethbridge, Unité de recherche internationale des services publics, a présenté ses résultats de recherche sur le développement récent du modèle économique korien en Europe.

Un problème particulier pour les travailleurs est le manque d'information sur la stratégie et les développements de la société, ainsi que sur le besoin croissant des syndicats à Korian de se coordonner à travers les frontières nationales. Les participants à la réunion ont reçu une formation par le formateur ETUI Jan Voets sur la manière de négocier efficacement avec l'entreprise au niveau central, de mieux se connecter et négocier avec la direction locale ainsi que sur la création d'un réseau syndical efficace au niveau transfrontalier, surmonter les problèmes culturels et linguistiques et tirer parti de la diversité de l'expérience dans différents pays.

Il existe une tendance à travers l'Europe vers une plus grande provision privée de nos services de soins vitaux. Malheureusement, pour maximiser les bénéfices, les entreprises comme Korian réduisent progressivement les salaires et maintiennent les niveaux de dotation à un strict minimum. Malgré le fait que les entreprises privées dans le secteur comme Korian réalisent d'énormes bénéfices, des salaires insuffisants, des contrats à temps partiel et des conditions de travail précaires sont monnaie courante.

Guillaume Durivaux, l'agent de politique de l'EPSU pour les entreprises multinationales, a commenté: «Nous devons inverser cette tendance: une insuffisance de dotation en personnel conduit à des soins plus démunis pour les utilisateurs dans un secteur qui prend de l'ampleur en raison du vieillissement de la population. L'accès à des services de soins de santé de qualité pour tous est de plus en plus important et c'est pourquoi il est crucial d'avoir des travailleurs hautement qualifiés et professionnellement satisfaits qui peuvent offrir un service de qualité pour tous. De toute évidence, les travailleurs ont besoin d'un siège au tableau de décision pour inverser ce tendance et assurer un bon soin pour les utilisateurs et des conditions de travail de qualité pour les employés.

«La FSESP défend les travailleurs de soins qui fournissent un service public essentiel, qu'il s'agisse d'un service privé, sans but lucratif ou public. La FSESP continuera d'aider les travailleurs koriens à s'organiser et à se battre pour leurs droits », a ajouté Durivaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian
commenter cet article
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 09:39

Nadège Plou accède à la direction des ressources humaines de Korian


Publié le 06/09/17 - 15h34 - HOSPIMEDIA

Publié le 06/09/17 - 15h34 - HOSPIMEDIA - HOSPIMEDIA

Publié le 06/09/17 - 15h34

Nadège Plou

Nadège Plou intègre le groupe Korian en tant que directrice des ressources humaines (DRH). Elle remplace à ce poste Monique Rolland, qui rejoint une direction opérationnelle du groupe, son périmètre couvrant le nord de la France et l'Île-de-France, précise Korian.

Âgée de 42 ans, titulaire d'un diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) ressources humaines et d'une maîtrise administration économique et sociale, Nadège Plou a débuté sa carrière au sein du groupe Carrefour (1998-2001), indique Korian par communiqué. Elle a ensuite travaillé au sein du groupe Fnac, jusqu'en 2012, où elle a successivement occupé les fonctions de responsable ressources humaines magasin, DRH Île-de-France, puis DRH exploitation France. De septembre 2012 à son entrée à Korian, elle a ensuite accédé au poste de directrice des ressources humaines du groupe Tati.

Cécile Rabeux

Ecrire à l'auteur - Twitter

Vous utilisez actuellement un accès collectif à HOSPIMEDIA. Pour réagir à ce contenu, vous devez créer un accès individuel.

Tous droits réservés 2001/2017 — HOSPIMEDIA

Ecrire à l'auteur

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans La vie du groupe
commenter cet article
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 09:36

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Divers
commenter cet article
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 09:33

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Divers
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche