Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 18:55
Pour répondre à certains d'entre vous (surtout à Jean), il n'existe pas de 13ème mois, mais seulement une" prime de stabilité" qui est calculée sur la base du salaire minimum conventionnel(c'est à dire la 1ére ligne de la fiche de paye),cette prime ne prend pas en compte l'ancienneté "maison". Cette année cette prime est de 30%, l'année prochaine de 60% et en 2010 de 100%(si elle n'est pas remise en cause lors des prochaines NAO, il faut s'attendre à tout) et oui elle sera versée avec la paye de Décembre.

Partager cet article

Repost0
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 13:18
Des NAO en soldes! Un accord que nous n'avons pas signer, contrairement à nos "partenaires" de la CFDT à été valider avec la direction ce 11 Décembre. Loin de notre plate forme de revendications, nous n'avons pas voulu cautionner cette mascarade:
- Nous voulions un 13ème mois et cela se traduit par une prime!
- Nous voulions que l'ancienneté entreprise soit prise en compte, refus de la direction!
- Nous voulions une augmentation de salaire, la direction nous renvoie aux négociations SYNERPA!
- Le rachat des RTT est remis "aux calendes Grecques" sous pretexte que la loi est trop complexe!
- La grille de classification sera travaillée à partir de Janvier 2009 et on nous annonce de 1 an à 1 an et demi de travaux!
Qu'est ce qu'il reste:
- Pour 2008, 30% du salaire minimum conventionnel,
- Pour 2009, 60% du salaire minimum conventionnel,
- Pour 2010, 100% du salaire minimum conventionnel, 
 nous proposions 50%; 50%; 100% avec l'ancienneté entreprise!
Nous avons obtenu (nos partenaires n'y avaient pas penser!!!) que le salaire d'une personne absente et non remplacée soit reverser aux autres ayant effectuer son travail.
Nous avons obtenu que soit retiré un paragraphe stipulant que si l'activité économique de la société était en baisse, l'accord devenait caduque!!!
Nous avons obtenu que les cadres non soumis à objectifs soient bénéficiaires de cet accord (la CFDT ne le voulait pas!).
Un résumé détaillé des NAO 2008 ainsi que l'accord vous seront présentés dans le courant de la semaine prochaine. Ne nous trompons pas, c'est une victoire au rabais, on ne pouvait pas cautionner cette plaisanterie qui ne fait rire que la direction et nos "partenaires" de la CFDT.
Plus que jamais restons vigilants et mobilisés, un collectif en Janvier définira notre feuille de route.



Partager cet article

Repost0
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 18:58

On nous parle de dialogue social, d’ouverture, de droits syndicaux etc. et on apprend 1 licenciement et 2 avertissements sur un site (qui a fait grève) mais bien sur c’est pas du aux suites de cette grève, on apprend qu’un délégué syndical est renvoyé devant le tribunal d’instance pour dénoncer son mandat, on apprend qu’un directeur d’exploitation met le pression à un  représentant syndical pour des motifs futiles, on fait circuler un « vrai-faux » fax pour mettre en péril les négociations NAO, on essaye de semer la zizanie entre les négociateurs par de fausses infos et on essaye de prêcher le faux pour savoir le vrai. Ne cédons pas aux chants des sirènes (quand on connaît les sirènes !!!!!!). Plus que jamais restons vigilants et mobilisés, d’autres échéances nous attendent  et en plus elles chantent mal ces sirènes …………………… !

 

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 08:22

Public ou privé : quel régime minceur choisir ?

Le collectif de défense de l'hospitalisation publique escompte prendre la parole à l'occasion du conseil municipal du 17 décembre. (photo F. B.)
Le collectif de défense de l'hospitalisation publique escompte prendre la parole à l'occasion du conseil municipal du 17 décembre. (photo F. B.)
Le collectif de défense de l'hospitalisation publique escompte prendre la parole à l'occasion du conseil municipal du 17 décembre. (photo F. B.)
Le collectif de défense de l'hospitalisation publique escompte prendre la parole à l'occasion du conseil municipal du 17 décembre. (photo F. B.)
Le collectif de défense de l'hospitalisation publique escompte prendre la parole à l'occasion du conseil municipal du 17 décembre. (photo F. B.)
Le collectif de défense de l'hospitalisation publique escompte prendre la parole à l'occasion du conseil municipal du 17 décembre. (photo F. B.)

Le comité de défense de l'hospitalisation publique du département a engendré à Condom un collectif fort d'une vingtaine de personnes qui revendique les adhésions de personnels, d'élu (Alain Pinson) et de militants.

Il prend le relais en Condomois d'un mouvement départemental fortement impliqué dans la contestation du projet de privatisation (Medica-France) de l'Ehpad (1) de la Ténarèze de Condom.

Ce collectif a rencontré Bernard Gallardo qui, selon le groupe, aurait compris le message dans le sens qui n'aurait que justifié le sien : « Nous, nous ne comprenons pas la justification purement économique de son projet. »

Le collectif s'est adressé à d'autres élus départementaux : le vice-président Pierre Lasserre qui aurait montré une « inquiétude » face au projet municipal et Gisèle Biémouret, opposée à la décision municipale et « prête à s'associer à notre mouvement. »

Services techniques du département et direction de l'action sanitaire ont été également sollicités : « On s'étonne d'ailleurs que la DDASS, avec les deux projets d'humanisation des Ehpad de la Ténarèze et de l'hôpital, ne donne pas en commun une... réponse intelligente au problème de l'accueil des personnes âgées. »

Réel malaise à la Ténarèze

Bernard Gallardo donne au collectif la forte impression qu'il suit un filon amorcé par son opposant Gérard Dubrac : « Céder la Ténarèze au privé, c'est une braderie qui sacrifie l'avenir pour 50 ans. »

Le collectif voudrait la fusion des deux Ehpad pour des économies d'échelle d'abord (même administration) et un maintien en service public (150 lits) qui ménagerait en plus les conditions des personnels : « Il existe un réel malaise à la Ténarèze. Les salariés ne savent quel doit être leur destin. Par la gestion publique, on gère dans la durée alors que l'on constate un ''travail à la serpe'' : quatre contractuels en phase diplomante ne sont pas renouvelés, dont trois qui se sont montrés actifs pour la défense de l'hospitalisation publique. » Cela va donc jusqu'à la suspicion d'une préparation du coup « privé » prévu par le maire. Attitude jugée « inadmissible » par le collectif.

« Nous ne voulons pas une action en catimini. Il faut un vrai débat, un boulot sérieux. Nous serons au conseil municipal et nous invitons le maire à suspendre la séance pour nous donner la parole. »

Alain Pinson, en tant que conseiller, s'apprête à poser des questions. Il rappellera comment, avec Condom-Citoyenne, il s'opposa à la mutation de la Ténarèze en Ehpad avec l'appui de Geneviève Sabathier. Un message rejoignant celui du collectif qui estime que 70 euros par jour représentent une porte fermée pour beaucoup trop de personnes.

Dates à retenir : Le lundi 15 décembre, à 20 h 30 ; salle des cadets de Gascogne, réunion publique. Le mercredi 17 décembre, réunion du conseil municipal.


http://www.sudouest.com/gers/actualite/condomois/article/442442/mil/3828156.html

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 20:38


En cliquant sur le lien, vous aurez le document d’étude SYNERPA sur les grilles de classification dont nous avons commencé à débattre en commission paritaire mixte le 13 novembre dernier.

Attention !

Ce document n’est qu’un projet !. grilles_de_classification_Ets_accueillant_des_personnes_agees.pdf grilles_de_classification_Ets_accueillant_des_personnes_agees.pdf

http://www.sante.cgt.fr/spip.php?article3549

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 16:26

MEDICA

Le baromètre social de Medica France nominé à l’occasion de la 4ème édition du Trophée Direction(s)

Après avoir reçu en 2007 le prix du management des ressources humaines en santé décerné par le Quotidien du Médecin/Décision santé sur la mise en place d’une formation AMP ALZHEIMER en partenariat avec l’INFA et France Alzheimer, le groupe Medica France était nominé le 1er décembre au Sénat, dans la catégorie Gouvernance des établissements et services du Trophée Direction(s) pour son baromètre social.

Cette catégorie du Trophée Direction(s) récompense les initiatives du secteur social et médico-social, liées au management, à la gestion des ressources humaines, à l’organisation du travail, qui permettent aux organisations de se repositionner et d’adapter leur mode de fonctionnement aux mutations du secteur. 

La mise en place d’un baromètre social répondait à plusieurs objectifs pour le Groupe :

  • disposer d’un outil de mesure d’analyse d’opinion autour de grands thèmes prioritaires (communication interne, organisation de travail, management, formation, qualité, relations avec les résidants/patients…) pour faire un point sur l’adhésion des équipes à la politique du Groupe et pour recueillir les avis de chacun sur l’organisation, la communication, les moyens de travail…
  • donner aux collaborateurs l’occasion de s’exprimer sur leur environnement de travail, et d’évaluer où se situent leurs satisfactions et insatisfactions professionnelles,
  • évaluer dans le temps les différentes actions nées des ateliers d’échanges et de réflexion qui ont réuni en 2005, 150 salariés lors de la vaste opération baptisée «Cap Métiers».

Deux baromètres sociaux ont été lancés à ce jour, le premier en mars 2006, et le second en avril 2008. Avec respectivement 39,5% et 40% de participation en 2006 et 2008, ces enquêtes ont démontré le bienfondé de la démarche et son mode opératoire (questionnaire administré en accès libre sur ordinateur et télétransmis à un organisme indépendant permettant de garantir l’anonymat).

Ces évaluations ont permis de cerner les gisements de progrès et de cibler les leviers d’action notamment en terme de motivation des équipes. Le questionnaire 2006 révèle par exemple que 68% des collaborateurs se montrent satisfaits des retours de la hiérarchie sur leur travail. Ce chiffre s’est élevé à 80% en 2008, suite à une campagne de sensibilisation importante menée par la Direction du Groupe sur les entretiens annuels.
Ce baromètre social trouve son pendant avec des enquêtes de satisfaction clients menées depuis plusieurs années et conduites par la même société d’étude extérieure indépendante au Groupe.

La démarche reconductible et évolutive, constitue une aide au pilotage précieuse pour la Direction Générale et l’encadrement de chaque établissement.


Médica est un acteur majeur du marché français de la prise en charge de la dépendance temporaire ou pérenne. Le Groupe propose une offre duale de services à la fois sur le secteur médico-social avec la prise en charge de la dépendance pérenne au sein d’EHPAD (établissements pour personnes âgées dépendantes), et sur le secteur sanitaire, avec la prise en charge de la dépendance temporaire au sein d’établissements de soins de suite et de réadaptation, les SSR, et d’établissements psychiatriques.
Médica offre une capacité d’accueil de 10 923 lits répartis au sein d’un réseau de 142 établissements en France et en Italie. Il exploite en France 89 EHPAD et 36 établissements sanitaires. Le groupe Médica a réalisé en 2007, un chiffre d’affaires consolidé de 385 M€, et compte plus de 5 500 collaborateurs.





http://www.actusnews.com/communique.php?ID=ACTUS-0-14478

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 20:38
Clicker sur lien ci dessous pour visionner un reportage fait à la Mapi de Chatou sur la Wii, par le journal "Le Figaro".

link

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 20:04

Bonjour à toutes et à tous,

Nous sortons de l'avant dernière réunion de négociations, car nous ésperons qu'un accord sera trouver la semaine prochaine. Des propositions intéressantes nous ont été faites, on ne peut rien vous dévoiler pour l'instant mais nous ne serons pas bredouilles. Excusez nous de ne pouvoir vous donner de plus amples renseignements, mais de fausses informations ont circulées toutes la semaine et cela aurait pu mettre en péril les négociations. De toutes manières vous serez mis au courant dés qu'un accord SERA SIGNE. 

Les négociateurs CGT.

 

 


Partager cet article

Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 00:09

NAO

Aujourd'hui réunion NAO, on vous tient au courant dans la soirée.
Bonne journée.

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 22:01

La belle victoire des « Majorelle » !...

 

 Après 3 semaines de grève, les agents des services hospitaliers de la clinique Majorelle de Nancy ont gagné sur la base de leur revendication : retrait du projet d’externalisation des ASH à SODEXO !
 

Leur détermination et leur solidarité ont été exemplaires !

Leur façon de mener le conflit avec le soutien de toutes les organisations de la CGT, nous montre que la lutte paye !

Tout à commencé en mai dernier, quand les patrons de Majorelle dévoilent leur projet d’externaliser les activités d’entretien et de distribution de repas. Ils tentent ainsi de mettre en application un accord cadre conclu entre le groupe financier à but lucratif Médi-Partenaires et le leader de la restauration collective Sodexo. Six établissements (sur les 22 que compte le groupe) en ont déjà fait les frais !

Chez Majorelle, la trentaine d’ASH refusent donc de se laisser externaliser, d’être « sacrifiées au nom d’une meilleure rentabilité du groupe » alors que leur clinique a réalisé 2 millions d’euros de bénéfices en 2007.

Elles se syndiquent, s’organisent, se défendent !

Après avoir réussi à retarder le projet tout l’été, en usant du droit d’alerte, en réclamant une expertise comptable, elles décident, le 1er octobre, devant l’obstination de la Direction de recourir à la grève. Trois semaines durant, avec le soutien de leurs syndicats, elles résistent aux multiples pressions. Elles campent devant la clinique avec banderoles et drapeaux et reçoivent chaque jour des témoignages de sympathie de la part de patients,de syndicalistes, de salarié(e)s d’autres entreprises et de la population... La solidarité financière des syndicats CGT de diverses professions les aide à tenir.

Sollicitée, l’inspection du travail intervient et constate que l’externalisation n’a pas de justification économique et surtout juge « que les ASH font partie des missions de Santé ». Les agents de services hospitaliers sont indissociables du personnel soignant, elles participent à la prise en charge globale du patient.

Vendredi 24 octobre 08, à la suite d’une réunion de l’état-major du groupe Médi-Partenaires, la Direction a donc décidé d’abandonner son projet et déjà, un autre établissement du groupe, à Thionville, vient d’annuler son plan d’externalisation des ASH.

Elles se syndiquent, s’organisent, se défendent et GAGNENT !

http://www.sante.cgt.fr/spip.php?article3500

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche