Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 14:56

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Emera
commenter cet article
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 14:55

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Orpea Clinea
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 14:00

Dialogue social

L'activité de la Clinique de l'Auzon reprend progressivement après un mois de grève


Publié le 03/05/17 - 10h30 - HOSPIMEDIA

Publié le 03/05/17 - 10h30 - HOSPIMEDIA - HOSPIMEDIA

Publié le 03/05/17 - 10h30

Après un mois de conflit et neuf réunions, un accord a finalement été trouvé. L'activité reprend son cours à la Clinique de l'Auzon de la Roche-Blanche (Puy-de-Dome) après un mois d'avril marqué par un mouvement de grève regroupant 98% des 104 salariés de l'établissement, appartenant au groupe Ramsay Générale de santé (RGDS). Le 25 avril, l'assemblée générale des salariés a validé "à une très grande majorité la décision de parapher le protocole de fin de conflit qui les opposait à leur direction depuis le 29 mars", détaille la CGT dans un communiqué daté du 26 avril. "Pour les salariés, soutenus par la CGT, cette lutte est une victoire. Ce combat démontre la situation explosive qui règne dans le secteur de la santé", souligne le syndicat. Le groupe RGDS a pour sa part indiqué à Hospimedia sa "satisfaction" de voir les discussions aboutir et rappelé sa volonté "dès le début du mouvement", de discuter avec les salariés.

Ce qui avait déclenché la grogne ? Le souhait de la direction de modifier la méthode de calcul des jours de congés. Il existait auparavant un calcul différent selon les choix de temps de travail, cycle court ou long. La volonté était d'uniformiser ce calcul pour tous les salariés, elle est finalement passée à la trappe. Les autres revendications portaient sur des éléments salariales et notamment sur l'intéressement. Le seuil de déclenchement de cet intéressement, combiné à de nouvelles modalités tarifaires pour l'établissement, n'aurait pas permis aux salariés de pouvoir y prétendre en 2017. La direction a accordé une enveloppe 80 000 € pour "compenser le manque à gagner, en atteignant finalement un niveau d'intéressement supérieur à celui de l'année précédente", note le groupe. Prime de transport annuel de 200 €, prime exceptionnelle de 250 € pour les salariés ayant plus de deux mois d'ancienneté et, pour tous, une augmentation de 20 € brut mensuel, font aussi partie des points d'accord. Les salariés grévistes ont repris le travail dès le 26 avril.

Le mouvement de grève, particulièrement long et suivi, a toutefois eu des conséquences sur l'activité de cet établissement spécialisé en santé mentale. Début avril, 110 patients, hors hôpital de jour, y étaient suivis. "Notre première préoccupation a été de maintenir la qualité et la sécurité des soins", confie le groupe. Dans un premier temps, une partie des patients ont été renvoyés chez eux ou transférés dans un autre établissement quand leur état de santé le permettait. Une trentaine est restée à la clinique, pris en charge par les non-grévistes et par une partie du personnel venu en renfort dans le cadre de la "solidarité intergroupe". Mais l'ensemble des patients a finalement été transféré pendant une quinzaine de jours. Depuis le 26 avril, l'activité de la clinique reprend progressivement.

Clémence Nayrac

Ecrire à l'auteur

Vous utilisez actuellement un accès collectif à HOSPIMEDIA. Pour réagir à ce contenu, vous devez créer un accès individuel.

Tous droits réservés 2001/2017 — HOSPIMEDIA

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Luttes
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 13:52
16 mai: NAO
18 mai: négo BDES
6 juin: NAO et négo QVT
16 juin: NAO et négo QVT
29 juin: NAO
7 juillet: NAO

Économie

Korian joue sa croissance en Belgique, Allemagne, Italie... et aussi en France


Publié le 04/05/17 - 17h41 - HOSPIMEDIA

Publié le 04/05/17 - 17h41 - HOSPIMEDIA - HOSPIMEDIA

Publié le 04/05/17 - 17h41

Les résultats du premier trimestre 2017 du groupe Korian, officialisés le 3 mai, s'inscrivent dans le sillage de sa performance annuelle 2016, affichant près de 3 milliards d'euros (Md€). Dans sa dernière communication financière, le groupe souligne pour les trois premiers mois "la bonne tenue de l'activité, portée par une croissance dynamique à l'international" avec une évolution de 4,6% du chiffre d'affaires (CA) global, à 730 millions d'euros (M€) à la même période en 2016 contre 764 M€ aujourd'hui. Korian déclare aussi "confirmer ses objectifs de croissance du CA et de marge opérationnelle pour l'exercice 2017, annoncés le 15 mars dernier" visant un objectif de chiffre d'affaires supérieur à 5%.

Une fois de plus, la croissance du groupe est tout particulièrement portée par ses résultats à l'étranger avec une progression de 9,3%. Le CA à l'international s'élève à 375 M€ dont 217 M€ en Allemagne ; 84 M€ en Belgique et 77 M€ en Italie. Korian signale au passage qu'il prévoit encore sept ouvertures d'établissements en Allemagne d'ici la fin de l'année. Et qu'il a "acquis une nouvelle activité de soins à domicile, poursuivant ainsi sa stratégie de renforcement dans les services de soins de proximité". En Italie, le groupe joue au yoyo. Son chiffre d'affaires recule de 3,7%. Il explique ce résultat par la cession en 2016 de l'exploitation de quatre établissements. Mais au cours du premier trimestre, il a ajouté dans son portefeuille deux nouveaux établissements. En Belgique, troisième lieu d'implantation internationale du groupe, Korian souligne que la croissance organique a été très soutenue à 8,6% "bénéficiant de la montée en puissance des lits ouverts en 2016".

En France, l'activité reste majoritaire avec un CA de 389 M€, représentant près de 51% de l'activité, elle est toutefois fortement talonnée par la branche internationale. Concernant son activité de cliniques de soins de suite et de réadaptation, le groupe évoque la réorganisation de son parc immobilier avec le regroupement de deux établissements à Guyancourt (Yvelines), et trois autres devraient ouvrir avant la fin de l'année.

Lydie Watremetz

Ecrire à l'auteur

Vous utilisez actuellement un accès collectif à HOSPIMEDIA. Pour réagir à ce contenu, vous devez créer un accès individuel.

Tous droits réservés 2001/2017 — HOSPIMEDIA

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans La vie du groupe
commenter cet article
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 21:07

Korian a plus que doublé son bénéfice net l'an dernier avec un résultat net part du groupe de 131 millions d'euros, contre 58,7 millions d'euros lors de l'exercice précédent, soit une hausse de 123,7%.

MAIS LA PARTICIPATION, ELLE, NE BOUGE PAS PAR RAPPORT A L'ANNEE DERNIERE!!!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian
commenter cet article
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 20:31

Accueillir la réunion du Comité d'Etablissement EHPAD Korian Nord (30 élu-es représentant 10 000 salarié-es) dans une crypte de 30 m2, avec seulement 30 chaises, pas de tables, serrés comme des sardines.....c'est ça la qualité du dialogue social et le respect des IRP?

Les élu-es titulaires et suppléants à l'unanimité ont refusés ce simulacre de réunion et ont quitté les lieux.................

Le dialogue social selon Korian!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans La vie du groupe
commenter cet article
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 09:42

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans La vie du groupe
commenter cet article
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 09:26
Sur le front des luttes: Clinique de l'Auzon:Après le blocage et le déversement d'un tas de fumier devant la clinique de l'Auzon, hier, les négociations pourraient reprendre ce lundi.Coudekerque-Branche : la résidence Yvon-Duval en grève.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Luttes
commenter cet article
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 12:20
Sur le front des luttes: Les grévistes des Opalines ovationnées au meeting de Jean-Luc Mélenchon; Communiqué de presse Clinique de l'Auzon;

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Luttes
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 12:38
Sur le front des luttes: 22eme jour de grève a la clinique de l Auzon; les soignants de la résidence Yvon-Duval seront en grève jeudi.
Sur le front des luttes: 22eme jour de grève a la clinique de l Auzon; les soignants de la résidence Yvon-Duval seront en grève jeudi.Sur le front des luttes: 22eme jour de grève a la clinique de l Auzon; les soignants de la résidence Yvon-Duval seront en grève jeudi.

COUDEKERQUE-BRANCHE

Débordés, les soignants de la résidence Yvon-Duval seront en grève jeudi

Les soignants de la résidence Yvon-Duval pour personnes âgées dépendantes vont débrayer ce jeudi après-midi devant l’EHPAD.
Les soignants de la résidence Yvon-Duval pour personnes âgées dépendantes vont débrayer ce jeudi après-midi devant l’EHPAD.

Les soignants de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) Yvon-Duval seront en grève ce jeudi entre 14 h et 15 h. De nouveau, les soignants sont confrontés à des problèmes d’organisation dans les plannings. « Du personnel est rappelé sur son temps de repos, des contractuels sont contraints de venir travailler en étant prévenus du jour au lendemain », avance José Hoestlandt, secrétaire général du syndicat majoritaire Force ouvrière à la ville.

À la suite d’une première plainte des soignantes en septembre auprès de leur hiérarchie, la direction de l’EHPAD et la ville s’étaient engagés à revoir la planification des congés et à titulariser certains contractuels. « Mais les promesses ont vite été oubliées, selon José Hoestlandt. Les soignants savent au jour le jour avec qui elles vont travailler et à combien. Malgré tout ça, elles continuent à faire leur travail dans l’intérêt des résidents. »

Mais FO reste en alerte et craint que « les efforts des soignants ne soient pas suffisants pour éviter la maltraitance institutionnelle. Les soignants ne sont pas assez nombreux. Ils sont sept alors qu’ils devraient être onze. Parfois, certains patients restent allongés toute la journée car il n’y a pas assez de monde pour les lever », explique José Hoestlandt qui affirme avoir vu des soignantes en pleurs.

« La ville très surprise »

Devant l’EHPAD lors de leur débrayage, les soignants vont réclamer la titularisation des contractuels (au nombre de 23), la fin du rappel du personnel en congé et « le respect des conditions de travail et des normes en vigueur ».

Le cabinet du maire se dit « très surpris par la grève, mais prêt à dialoguer. Les soignants ne travaillent pas en sous-effectif. Ils sont entre dix et onze soignants par jour. » Mais les sept arrêts maladie simultanés actuellement, « peuvent créer des difficultés dans l’organisation des plannings. Ce qui nécessite de rappeler des gens ou de décaler des congés. Mais on ne peut pas les remplacer. »

Le conseil départemental et l’Agence régionale de santé qui financent les postes de l’EHPAD, n’ont toujours pas donné l’enveloppe pour les remplacements. « Il n’est pas pertinent économiquement de remplacer les arrêts maladie, indique la ville qui insiste : Il n’y a pas de malaise particulier au niveau des effectifs. La preuve, le compteur des heures supplémentaires n’a pas été enclenché. »

 

http://www.lavoixdunord.fr/150297/article/2017-04-19/debordes-les-soignants-de-la-residence-yvon-duval-seront-en-greve-jeudi

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans Luttes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Recherche