Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 18:57

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Korian - dans OC Santé
commenter cet article
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 15:06

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans OC Santé
commenter cet article
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 20:39

http://www.objectif-lr.com/languedoc-roussillon/Actualites/OC-Sante-1e-pierre-de-la-nouvelle-polyclinique-St-Roch_2687.html

 

 

 

 

 

 

Le groupe OC Santé va délocaliser la clinique Saint-Roch d’ici fin 2015 au sud-ouest de Montpellier. Le coût du chantier, qui a été officiellement lancé le 10 juin, s’élève à 60 M€.

 

Le groupe d’hospitalisation privée OC Santé a symboliquement posé, mardi 10 juin, la première pierre de la future polyclinique Saint-Roch, dont l’inauguration est prévue fin 2015.

 

Créée en 1947 en centre-ville à Montpellier, la clinique Saint-Roch sera en effet transférée à cette date dans l’éco-quartier des Grisettes, au sud-ouest de la ville, à proximité de l’A9 et de la ligne 2 du tramway.

 

Conduit en collaboration avec la SERM et les services de la Ville de Montpellier, le chantier s’étend sur une surface de 10 000 m2, nécessitant 35 000 m3 de terrassement.

 

Dessiné par le cabinet d’architecture lyonnais Blezat, le futur centre médical (surface de plancher : 20 000 m2), en plus de la clinique, intègrera des cabinets de consultation, un bâtiment dédié à l’hospitalisation et divers blocs opératoires.

 

Financée par le groupe OC Santé, l’opération s’élève à 60 M€ (travaux et aménagements). L’établissement emploiera 350 salariés et une centaine de médecins libéraux.

 

« Mon père a construit la clinique Saint-Roch en 1947, rappelle Max Ponseillé, président d’OC Santé. Elle est devenue la 3e ou 4e clinique de France au fil du temps, mais dès la fin des années 80, on ne pouvait plus développer cet établissement dans ses locaux actuels. Nous avons décidé une première délocalisation au sud-est de Montpellier en créant la clinique du Millénaire. Quelques années plus tard, il est devenu nécessaire de proposer une nouvelle offre de soins au sud-ouest de la ville, tout en faisant prospérer l’émulation entre les acteurs de la santé, que ce soit le secteur privé ou le CHU, alors que les patients viennent de plus ou moins loin pour se faire soigner à Montpellier. »

 

Le chantier, d’une durée exacte de vingt-trois mois, nécessitera 500 000 heures de travail, soit l’intervention de 250 personnes lors du pic des travaux. Une trentaine de corps de métiers y sont associés.

 

Le groupe OC Santé gère 13 établissements de soin en Languedoc-Roussillon.

 

Anthony Rey

 

Lire également :
OC Santé inaugure un EHPAD de 70 lits

 

Légende : la future polyclinique, dessinée par le cabinet Blezat
Crédit photo : Blezat / OC Santé

 

Le groupe OC Santé va délocaliser la clinique Saint-Roch d’ici fin 2015 au sud-ouest de Montpellier. Le coût du chantier, qui a été officiellement lancé le 10 juin, s’élève à 60 M€.

 

Le groupe d’hospitalisation privée OC Santé a symboliquement posé, mardi 10 juin, la première pierre de la future polyclinique Saint-Roch, dont l’inauguration est prévue fin 2015.

 

Créée en 1947 en centre-ville à Montpellier, la clinique Saint-Roch sera en effet transférée à cette date dans l’éco-quartier des Grisettes, au sud-ouest de la ville, à proximité de l’A9 et de la ligne 2 du tramway.

 

Conduit en collaboration avec la SERM et les services de la Ville de Montpellier, le chantier s’étend sur une surface de 10 000 m2, nécessitant 35 000 m3 de terrassement.

 

Dessiné par le cabinet d’architecture lyonnais Blezat, le futur centre médical (surface de plancher : 20 000 m2), en plus de la clinique, intègrera des cabinets de consultation, un bâtiment dédié à l’hospitalisation et divers blocs opératoires.

 

Financée par le groupe OC Santé, l’opération s’élève à 60 M€ (travaux et aménagements). L’établissement emploiera 350 salariés et une centaine de médecins libéraux.

 

« Mon père a construit la clinique Saint-Roch en 1947, rappelle Max Ponseillé, président d’OC Santé. Elle est devenue la 3e ou 4e clinique de France au fil du temps, mais dès la fin des années 80, on ne pouvait plus développer cet établissement dans ses locaux actuels. Nous avons décidé une première délocalisation au sud-est de Montpellier en créant la clinique du Millénaire. Quelques années plus tard, il est devenu nécessaire de proposer une nouvelle offre de soins au sud-ouest de la ville, tout en faisant prospérer l’émulation entre les acteurs de la santé, que ce soit le secteur privé ou le CHU, alors que les patients viennent de plus ou moins loin pour se faire soigner à Montpellier. »

 

Le chantier, d’une durée exacte de vingt-trois mois, nécessitera 500 000 heures de travail, soit l’intervention de 250 personnes lors du pic des travaux. Une trentaine de corps de métiers y sont associés.

 

Le groupe OC Santé gère 13 établissements de soin en Languedoc-Roussillon.

 

Anthony Rey

 

Lire également :
OC Santé inaugure un EHPAD de 70 lits

 

Légende : la future polyclinique, dessinée par le cabinet Blezat
Crédit photo : Blezat / OC Santé

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans OC Santé
commenter cet article
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 21:40

http://www.objectif-lr.com/languedoc-roussillon/Actualites/OC-Sante-inaugure-un-EHPAD-de-70-lits-_2287.html

OC Santé a inauguré, le 17 septembre, un EHPAD-résidence en centre-ville de Montpellier. Le groupe annonce d’autres investissements, notamment un chantier de 50 M€ dans le quartier des Grisettes.

L’inauguration de l’EHPAD-résidence Les Glycines a eu lieu le 17 septembre 2013 : il aura fallu pas moins de 13,5 M€ d’investissement pour ouvrir dans le nouveau quartier Saint-Roch cet établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), une maison de retraite située jusqu’en janvier 2013 sur le boulevard des Arceaux à Montpellier.

« Nous avions 40 places aux Arceaux, ici, nous disposons de 70 lits », indique Max Ponseillé, président-directeur général du groupe hospitalier Oc Santé (170 M€ de chiffres d’affaires, réalisé uniquement autour de la capitale languedocienne).

L’établissement, qui emploie une cinquantaine de personnes, accueille également des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et dispose de services spécialisés pour les résidents souffrant de troubles du comportement. Les étages supérieurs du bâtiment abritent, outre des terrasses, 23 appartements pour des personnes âgées autonomes. « Nous avons fait le choix de rester en centre-ville pour que nos pensionnaires puissent garder un lien social fort avec leurs familles et la cité », précise Rachel Albert, directrice de l’établissement.

Parallèlement à cet événement, le groupe OC Santé a annoncé la mise en œuvre de « gros travaux sur le site de la clinique Clementville », mais également la délocalisation de la clinique Saint-Roch sur le nouveau quartier des Grisettes. Le permis de construire vient d’être obtenu. « Les travaux doivent commencer en décembre et la livraison est prévue pour 2015 », annonce Max Ponseillé. Montant total du chantier : 50 M€.

Amandine Ascensio

Lire également :
Un pôle de gérontologie aux portes de Montpellier



Légende : L’EHPAD résidence Les Glycines, situé dans le nouveau quartier Saint-Roch, en service depuis quelques mois a été inauguré.
Crédit photo : OC Sant
é

OC Santé inaugure un EHPAD de 70 lits.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans OC Santé
commenter cet article
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 17:10

http://www.midilibre.fr/2013/09/18/l-ehpad-des-glycines-ecrin-de-luxe-pour-seniors,758922.php

FRÉDÉRIC MAYET

Le groupe Oc santé vient d’inaugurer un établissement de 75 places dans le quartier de la gare. Où le médical voisine avec des studios à louer.

Nulle pendule d’argent qui dit oui, qui dit non dans le grand salon d’accueil du premier étage. Mais à l’ehpad des Glycines, sis au 60 rue Colin et inauguré officiellement mardi soir, en présence d’un aréopage d’invités d’importance, l’image de l’établissement vieillot du quartier des Arceaux a vite été chassée des mémoires.

"Nous avons voulu un lieu de vie plutôt qu’un lieu de soins." Max Ponseillé, président-directeur général du groupe Oc santé, devisant, en aparté, avec quelques plumitifs de service, est revenu sur la genèse d’un projet vieux de sept ans. "L’ancienne maison bourgeoise du boulevard des Arceaux avait atteint ses limites. La difficulté, pour nous, était de trouver un terrain assez grand près du centre-ville. Nous voulions rassembler notre ehpad avec une résidence seniors." Pari tenu pour la modique somme de 13 M€.

Une facture proche des 2 400 euros par mois

Rayon chiffres, on peut également évoquer le coût mensuel des frais d’hébergement : 2 800 € en moyenne. Soit une facture sensiblement supérieure à celle observée dans la plupart des ehpad, plus proche de 2 400 €. "Les forfaits dépendance et soins sont pris en charge, respectivement, par le conseil général, via l’Apa (allocation personnalisée d’autonomie) et l’ARS, agence régionale de la santé", complète Rachel Albert, directrice des Glycines.

Un exemple de mixité sociale

Une directrice invitée à monter sur l’estrade spécialement installée dans ce fameux salon de réception. Là même où ont résonné les mots - sonorisés - des trois grands élus invités. Alors que Jean-Pierre Moure, président de l’Agglomération, a voulu louer "la qualité esthétique" du bâtiment, preuve "d’une ville qui regarde l’avenir", Hélène Mandroux, édile, a préféré s’attarder sur le choix géographique d’Oc santé. "Le lieu, près d’une voie ferrée, pouvait surprendre au départ. Or je peux vous dire que ce quartier du Nouveau Saint-Roch, autour de la gare, deviendra un bel exemple de mixité sociale."

En 2030, 30 % de 75 ans et plus

André Vezinhet, président du conseil général, préférera prendre un peu de hauteur en se projetant sur les évolutions démographiques à venir. "D’ici à 2030, les personnes de plus de 75 ans seront plus nombreuses d’au moins 30 %. Cela pose l’enjeu d’adaptation à la grande vieillesse." Et de rappeler le chiffre, actuel, du montant global de l’Apa : "200 millions par an à l’échelle du département, sur un budget global d’un milliard et 400 M€."

De quoi payer quelques pendules pour marquer ce temps de vie qui ne cesse de s’étirer, même lorsque le muscat du dimanche ne nous fait plus chanter.

Oc Santé:Montpellier : l’ehpad des Glycines, écrin de luxe pour seniors.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans OC Santé
commenter cet article
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 06:52
24/06/2013, 13 h 59 | Mis à jour le 24/06/2013, 14 h 28
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ratman - dans OC Santé
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 18:34

Cliniques privées : le poids des investissements
Midi Libre
Ça fait désormais partie de notre quotidien", explique Max Ponseillé, PDG du groupe Oc Santé, qui investit chaque année environ 15 M€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ratman - dans OC Santé
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche