Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 15:49
Synerpa: Augmentation valeur du point à 7,10€ au 1er mai 2019. Changement de coefficient pour les filières hébergement et soins.
Synerpa: Augmentation valeur du point à 7,10€ au 1er mai 2019. Changement de coefficient pour les filières hébergement et soins.

Partager cet article

Repost0
7 mars 2019 4 07 /03 /mars /2019 15:02

Partager cet article

Repost0
21 février 2019 4 21 /02 /février /2019 17:39
Compte rendu de la commission mixte paritaire Synerpa du 4 février 2019.

Partager cet article

Repost0
31 mai 2018 4 31 /05 /mai /2018 08:27

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2018 4 04 /01 /janvier /2018 14:53

Lecture de deux textes en amont de la réunion :

  • l’un par la CGT et FO (déclaration liminaire),
  • l’autre par la CFDT (communiqué de presse commun par cinq syndicats).
    Ces deux textes seront joints à ce compte-rendu.

L’ordre du jour de cette commission paritaire comportait deux points :

  • ouverture des NAO 2018,
  • poursuite des travaux sur la révision des grilles de
    classifications.

Dans son introduction à la négociation concernant les NAO 2018, le SYNERPA nous fait part de son inquiétude concernant les dotations qui leur seront accordées :

  • soins + 0.8%
  • dépendance : la dotation dépend des départements et n’est toujours pas connue.
  • tarifs : l’arrêté n’est pas encore publié mais les tarifs devrait être plus élevés qu’en 2017. De plus, le SMIC sera revalorisé de +1,24% au 1er janvier 2018.
    Le Synerpa demande aux organisations syndicales d’exprimer leurs revendications pour les NAO 2018, en précisant que leur instance se réunira à la mi-janvier, donc aucun mandat pour l’instant pour négocier.
  • FO : 3% d’augmentation + prime de suggestion + 0,60
  • CGT : 2,5% d’augmentation + suppression des jours de carence et subrogation du salaire en cas d’arrêt de travail
  • CFDT : 1,24% d’augmentation au minimum

Pour 2018, le SYNERPA pense qu’il y aura de nouveau un tassement de la grille du fait de la suppression de deux coefficients liée à l’augmentation du SMIC au 1er janvier. La commission patronale nous avoue que l’augmentation du point ne sera qu’un saupoudrage pour ne pas mettre à mal la négociation sur la révision des grilles. Le débat est clos sur cette annonce.

En ce qui concerne la poursuite des travaux sur la révision des grilles de classifications, le SYNERPA tient à préciser que sa motivation est de conserver les 3 filières pour les raisons suivantes :
 claire, lisible, compréhensible par tou.te.s.
Pour les cadres, le SYNERPA a l’intention de supprimer les filières ( filière hébergement et filière administrative).
De nouvelles grilles nous ont été présentées, peu de changements sont intervenus.

Calendrier prévisionnel des prochaines CMP :

  • 31 janvier 2018
  • 28 février 2018
  • 12 avril 2018
  • 4 juillet 2018
  • 25 octobre 2018
  • 20 décembre 2018

En questions diverses, la CGT demande que soit mis à l’ordre du jour dans une prochaine CMP :

  • la suppression des jours de carence,
  • la subrogation du salaire en cas d’arrêt de travail, car pour le SYNERPA, ces deux points ne rentrent pas dans la négociation des NAO.

ORDRE DU JOUR de la prochaine CMP :

  • Approbation PV
  • Poursuite des travaux sur la révision des grilles de classifications
  • NAO 2018
  • Thèmes de discussion pour l’année 2018 (propositions à faire).

Partager cet article

Repost0
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 15:42

Partager cet article

Repost0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 07:36

~~Le Synerpa invite ses adhérents à appliquer l'augmentation de 0,05% sur les tarifs hébergement .

Sur le dossier du taux directeur, les négociations sont au point mort. C'est en substance ce que signale le Synerpa à ses adhérents dans sa lettre du 11 février. Initié dans la foulée de la publication du taux d'encadrement des tarifs hébergement pour 2015 - fixé à 0,05% - le dialogue entre le syndicat et le ministère de l'Économie portait sur un possible relèvement du taux à 0,5%. "Malgré des contacts quotidiens avec le cabinet du ministre, celui-ci n'a toujours pas apporté de réponse ni positive ni négative, à notre demande", déplore le Synerpa. Aussi ce dernier invite-t-il ses adhérents "à décider librement d'appliquer le taux de revalorisation [...] à compter du 1er mars prochain".

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 07:48

http://greveurschampdemars.wordpress.com/2014/11/09/indignee-la-deleguee-generale-du-synerpa/

 

 

 

Cette semaine, la déléguée générale du SYNERPA, le syndicat patronale des maisons de retraite privées, s’est insurgée contre les propos du président de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) qui du côté des directeurs d’établissements publics venait de pousser un cri d’alarme quant aux moyens public du secteur de la dépendance.

A travers ces réactions s’opposent la vision d’une santé public et celle patronale d’une santé privé qui illustre un r l’économie de la dépendance

Côté Synerpa on peut lire entre autre ces propos repris par le site http://www.directeur-ehpad.com :
et en italique nos commentaires.

- Il est inacceptable de dire que la situation s’est dégradée depuis 20 ans – alors que le secteur du grand-âge en France s’est professionnalisé, avec des normes et des contrôles drastiques, et qu’il est devenu l’un des meilleurs au monde.

Le secteur du grand-âge en France est devenu le plus rentable au monde et ce au détriment du service public (voilà pourquoi le Synerpa et l’AD-PA) auront du mal a être d’accord.

Il est irresponsable de penser qu’il incombe aux seuls pouvoirs publics de trouver des crédits et des solutions – alors qu’il faut travailler et continuer à avancer ensemble.

Bien qu’il incombe au seul secteur privé d’engranger des profits grâce à l’argent des pouvoirs publics, argent dont il prive peu à peu un secteur public agonisant.

Il est absurde, scandaleux de dire que « l’Etat interdit d’embaucher » – le secteur privé, soit un peu plus d’un cinquième des maisons de retraites, propose à lui seul 8 000 offres d’emploi.

Avec 8000 offres d’emploi on est très loin du 1/5ème des 100 000 nouveaux emplois nécessaire au secteur.

 

Au départ de ce coup de chaud du Synerpa, des déclaration du président de l’AP-DA publiés sur Rtl.fr et que nous avions cité sur ce blog.

Conclusion:

On peut déplorer avec Stéphane Hessel que l’indignation, c’est vraiment plus ce que c’était… Indignés contre la mort organisée de la sécurité sociale, de la santé public, … (de la vie?) … au profit de la marchandisation, on n’est pourtant de plus en plus nombreux à s’indigner pour ça. Mais le patronat ne suit pas.

Indignée : la déléguée générale du SYNERPA.

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 17:31

Nous tenons à votre disposition et sur simple demande tous les documents: accords, comptes rendus, etc. Utiliser le formulaire "Contact" sur la colonne de droite de cette page pour nous contacter.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 17:37

~~Publié le 11/09/14 - 16h16 - HOSPIMEDIA Publié le 11/09/14 - 16h16 - HOSPIMEDIA - HOSPIMEDIA Publié le 11/09/14 - 16h16

"Auparavant, nous étions ensemble, et demain pourquoi pas de nouveau…" Dans une interview accordée à Hospimedia le 3 septembre dernier, Lamine Gharbi, nouveau président de la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP), laissait clairement transparaître son souhait de voir le Synerpa rejoindre sa fédération (lire ci-contre). Principale intéressée, Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Syndicat des maisons de retraites privées (Synerpa), relativise : pas question de réintégrer la FHP, pas plus que de se monter en confédération. "Nous avons été mariés à une époque et c'était très bien. Mais depuis la scission entre cliniques et maisons de retraites, opérée il y a plus de 15 ans, le Synerpa s'est toujours très bien porté. Nous disposons d'un socle conventionnel commun, nous traitons des sujets sociaux et formation avec la FHP au niveau de la branche de l'hospitalisation privée mais ça s'arrête là, précise Florence Arnaiz-Maumé avant de poursuivre. Je comprends très bien les velléités de Lamine Gharbi, il est vrai que j'ai moi-même évoqué de possibles actions communes mais il y a rapprochement et rapprochement. Le Synerpa ne s'oriente pas du tout vers une confédération ou une fusion-absorption, donc non, nous ne ferons pas maison commune." L'idée d'une grande fédération balayée, Florence Arnaiz-Maumé en profite pour lancer tout de même quelques pistes de collaboration. Parmi les possibilités évoquées, celles des Soins de suite et de réadaptation (SSR) semble la plus tangible. "Korian-Medica et Orpéa, respectivement 1er et 2e opérateurs français sur le parc Ehpad privé, se sont déjà positionnés sur le SSR, et c'est le cas de nombreux groupes d'Ehpad privés, explique la déléguée générale du Synerpa. Entre ces deux activités, il y a beacoup de recoupements, c'est ça le cœur du sujet". Reste à s'entendre sur cette proposition. Le Synerpa et la FHP devraient revenir sur le sujet la semaine prochaine, lors de nouvelles discussions

Ouvert à une collaboration en SSR, le Synerpa ne fera toutefois pas maison commune avec la FHP.
Ouvert à une collaboration en SSR, le Synerpa ne fera toutefois pas maison commune avec la FHP.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche