Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 20:31

Vous trouverez ci-joint un article faisant part d’un chantage à l’emploi que le groupe ELSAN essaie de faire avaliser par voie d’accord dit « de maintien dans l’emploi » aux 2 O.S présentes dans l’établissement (CFE/CGC 28 % - CGT 72 %) . Vous comprendrez donc que le sort de cet accord ne passera que par la CGT au regard de sa représentativité syndicale.

Il s’agit une fois de plus du groupe ELSAN (ex VEDICI/VITALIA) , second acteur de santé marchande en France qui pour rappel a laissé pourrir la situation de la Polyclinique de Gascogne, de la clinique du Pont de Chaume et laissé pour compte les 69 salariés d’Ambroise Paré en fermant l’établissement le 12 février dernier.

Cet accord n’est ni plus ni moins le reflet des mesures gouvernementales annoncées ces derniers jours conditionnant que si cet accord collectif est paraphé par les O.S ou par référendum des salariés, il devra s’appliquer malgré toutes les dérives que l’on peut y mettre à l’intérieur . Pour cette clinique il est demandé de travailler 135 jours par an sans rémunérations + faire fi de sa rémunération sur les temps de transmission évalués à 2H00 par mois, ce pour préserver la santé économique de l’entreprise ……….. entre autres ……. .

 

Bien à vous et bon WE.

 

Dom CHAVE

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 15:44

Aujourd'hui, vendredi 19 février, les salarié-es licencié-es sont retourné-s au siège social d'Elsan (la 3éme fois!) pour rencontrer leurs ex-dirigeants et avoir des explications sur la liquidation judiciaire et ses suites.

Pour seule réponse: 3 camions de police et une dizaine de policiers en civils bloquaient la porte d'entrée, n'oublions pas que la dernière fois, nous avions occupé les locaux et "gentiment" viré par la police!!!"

Les salarié-es,les élus: le maire adjoint de Cachan, le conseiller territorial de Bourg la Reine et des  municipaux, ainsi que les responsables CGT du l'union locale  Plessis/Clamart/Châtenay se sont vu opposé une fin de non recevoir.

Honte à ces dirigeants qui ne voient que le profit pour les actionnaires au détriment des 69 salarié-es jeté-es à la porte sans aucune considération.

Déshumanisation, mépris, voilà les maitres mots de cette entreprise.

Nous n'en resterons pas là, la lutte continue pour faire plier ces suppôts du capitalisme!!!

 

Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...
Elsan/Vedici: Honte à ses dirigeants....less chantres du mépris et de déshumanistion...

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici
commenter cet article
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 10:06

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici
commenter cet article
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 11:38

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici
commenter cet article
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 11:25

Les salariés de la clinique du Pont de Chaume sont en grève reconductible depuis maintenant 9 jours. Après les premiers jours où les élus ont dû batailler pour lutter contre les réquisitions abusives demandées par la direction afin de permettre à cette clinique de maintenir son activité, la situation restait au point mort ; en effet,  la persistance de ces réquisitions demeure malgré la garantie de l’ARS et du préfet de les stopper. Les salariés ont donc du hausser le ton et ont décidé d’envahir l’ARS et une délégation a été reçue par son directeur. Suite à cela, la garantie  est donné que cette situation allait cesser,  ce qui fut le cas dès ce début de semaine.

 

Sous la pression de la préfecture, de la DIRECCTE, de l’ARS, au niveau syndical via l’UFSP CGT/ Fédération santé et action sociale, la direction accepte de nous revoir le lundi 26 Octobre à 14h. Mais la direction reste sur ces positions sans engager de négociations réelles et sérieuses.

 

Dès lundi AM décision a été prise de saisir la direction générale du groupe VEDICI en la personne de Mr CHICHE (PDG Groupe) directement mais également  par l’intermédiaire du suivi de dossier fédéral afin que le directeur dont l’attitude est si méprisante, irresponsable et campé sur ses positions de principe soit écarté des négociations. Mr CHICHE décide de faire venir Mme ARBABE DRH centrale du groupe tout en maintenant le directeur dans la négociation. Une nouvelle réunion est fixée le Mercredi 28 Octobre à 16h avec comme préambule demandé par la direction la levée du barrage filtrant à l’entrée de l’établissement. Les salariés grévistes dans un souci d’apaisement ont répondu favorablement et dès 10h00 l’accès à la clinique était dégagé.

 

A l’entame de cette réunion la délégation demande à son tour en préambule que ne soit pas imputer les jours de grève sur le salaire du mois d’Octobre afin de pouvoir mener des négociations dans un climat de sérénité, ces jours de grève seraient bien évidemment soumis à la négociation à la fin du conflit tel qu’il en est coutumier . Cette proposition essuie un refus catégorique de la direction et la réunion est immédiatement suspendue. Les salariés grévistes exaspérés par l’attitude et le refus évident d’entamer des négociations de la part de la direction décident d’envahir le bureau du directeur. On assiste alors à des échanges virulents entre les salariés et le directeur qui arbore une attitude arrogante et méprisante face à eux allant jusqu’à rigoler devant une salarié en larmes.

 

A nouveau la direction générale de VEDICI est saisie pour trancher sur cette question et pouvoir enfin débuter les négociations. Un accord de principe est donné oralement en début de soirée avec la demande de reposer le cahier revendicatif mais un mail à 22h30 de Mr CHICHE PDG Groupe revient sur cette parole en proposant d’échelonner le non paiement des jours de grève sur octobre/novembre/décembre avant même que le protocole de fin de conflit soit établi et en plus demande sans même avoir commencé à négocier de déjà revoir à la baisse des revendications !!!!! Il  fixe une nouvelle réunion pour le jeudi 29 octobre matin à 9h00.

 

Dès le matin à 6h30 les salariés grévistes très en colère suite à ce mail durcissent un peu plus le mouvement et le barrage filtrant voir bloquant est remis en place, des palettes sont embrasées. Une réponse est donnée à Mr CHICHE, celle-ci réitère la demande de sortir le directeur des négociations et de bien vouloir enfin entamer des négociations sur le cahier revendicatif posé dans le préavis de grève. Un nouveau RDV est fixé à 14h00. Le préambule étant de nouveau posé, la direction reste sur sa proposition d’échelonnement dès Octobre. Refusé à nouveau en AG par les salariés grévistes, la salle de réunion est envahie par ceux-ci pour se faire entendre. Après plus d’une heure de suspension de séance et un entretien entre la DIRECCTE et la direction, Me ARBABE DRH Centrale Groupe revient vers les salariés en précisant qu’elle était confiante et que les négociations pourront avoir lieu. Elle fixe, vu l’heure tardive, RDV pour le vendredi 30 Octobre 14h. Il semblerait que le directeur même si présent ait perdu la main pour mener ces prochaines négociations. A voir………..

 

Les salariés grévistes ont su montrer à la direction que grâce à leur détermination le rapport de force est entrain d’évoluer, en tout cas une chose est sure c’est qu’ ils ne lâcheront rien !!!!!!! Les élus se disent être très fier d’eux et de se battre à leur côté.

 

PS ; A l’instant nous apprenons que le groupe VEDICI désire licencier 75 salariés (obstétrique) de la Clinique Ambroise Paré à Bourg la Reine (92), les salariés venant juste de l’apprendre sont sous le choc. La CGT est sur ce dossier et RV est pris ce jour avec les élus sans étiquettes et salariés qui nous ont contacté.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici
commenter cet article
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 13:19

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici
commenter cet article
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 12:51

 

 
Scoop ! Le nouveau groupe de cliniques Vedici/Vitalia se positionne à l’international, notamment vers Israël
 
Les actionnaires des groupes français Vedici et Vitalia se sont entendus ce jour sur le principe d’un rapprochement pour donner naissance à un leader de la santé, présent dans l’ensemble des métiers de l’hospitalisation de courte durée (médecine, chirurgie, obstétrique, cancérologie), et qui sera présent dans toutes les régions de l’hexagone...



Le Dr Michel Bodkier, directeur général du groupe Vedici a confié à Israël Science Info que « le nouveau groupe Vedici/Vitalia se positionne à l’international et se rapprochera se rapprochera d’Israël dans divers domaines de la santé ».
Pour répondre à l’évolution des pathologies, à l’augmentation de l’espérance de vie, ainsi qu’aux attentes des patients en termes de personnalisation des services, le nouveau groupe renforcera ses capacités d’innovation et de recherche, en conjuguant les expertises de Vedici et de Vitalia.
A travers ses implantations, aussi bien dans les métropoles que dans les villes moyennes, au plus près des besoins des français, le groupe Vedici/Vitalia contribuera aulibre choix d’accès à la santé, en soignant plus de 1 200 000 patients par an (30 000 naissances, 310 000 passages aux urgences dans 16 services d’urgences autorisés, 28 000 patients pris en charge en cancérologie et 170 000 séances de dialyse).
Le rapprochement des deux groupes, projet structurant et de long terme, est porté par les dirigeants-fondateurs de Vedici et accompagné par CVC capital partners, son partenaire et investisseur de référence, ainsi que par Icade Santé, filiale immobilière du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations et d’investisseurs institutionnels français de premier rang.
Les 14 000 collaborateurs et 3 200 médecins, attentifs à la personne et à la qualité des soins, prendront en charge les patients au sein des 81 établissements du groupe, dont 66 établissements MCO (médecine, chirurgie et obstétrique).
Ce nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires consolidé de 1,2 milliards d’euros et 12% de l’activité de l’hospitalisation privée en France.
Dans un contexte économique durablement contraint, le rapprochement des deux groupes permettra de mutualiser les savoir-faire et les moyens, d’augmenter les capacités d’investissements, contribuant ainsi à la pérennité de notre système de santé.
La finalisation du rapprochement, soumise notamment à l’accord des autorités de la concurrence et à l’avis des instances représentatives du personnel concernées, est attendue au cours du dernier trimestre 2015.


Source Israel Science Info
 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 20:50

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici
commenter cet article
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 14:58

http://www.creditagricole.info/fnca/ca10_1289468/holdiparc-rejoint-le-groupe-vedici

 

 

Les praticiens-actionnaires du groupe Holdiparc ont finalisé la cession de leurs titres au groupe Vedici. Fortifiante pour l’avenir collectif des cédants, l’opération menée par le Crédit Agricole Normandie et Sodica est aussi de bon augure pour la dynamique du territoire de santé bas-normand.

polyclinique-du-parc
Parmi les acquisitions par le groupe Vedici, la Polyclinique du Parc à Caen.

S’il y avait une photo de mariage, on y verrait d’abord les 137 cédants, tous professionnels de santé et actionnaires d’Holdiparc. Constitué des polycliniques du Parc et de la Manche, situées à Caen et à Saint-Lô, ainsi que d’une participation dans la clinique psychiatrique du Val Josselin, Holdiparc totalise un chiffre d’affaires de 44 M€. Sur cette photo de mariage, l’acquéreur Vediciferait lui aussi excellente figure, puisque ce groupe solidement implanté dans l’Ouest compte 35 établissements de santé.

S'adosser à un grand groupe

« L’excellence des cliniques de notre client Holdiparc est reconnue depuis plus de vingt ans en Basse-Normandie, notamment pour les soins de gynécologie, la chirurgie générale, la cardiologie, l’urologie, la stomatologie, la cancérologie (chimio) et autres activités complémentaires. Mais son actionnariat diffus entravait son développement », résume François Barboux, directeur de l’agence Grandes Entreprises du Crédit Agricole Normandie. Informée du souhait d’Holdiparc de s’adosser à un grand groupe de son secteur, la banque avec l’aide de sa BAE (Banque d’Affaires Entreprises) organise un rendez-vous tripartite avec Sodica, filiale du Crédit Agricole spécialiste des fusions-acquisitions. En lice avec plusieurs cabinets-conseils, Sodica gagne la confiance d’Holdiparc. S’enclenche alors un processus de plusieurs mois.

Vedici a séduit les actionnaires

« En premier lieu, une équipe de pilotage a été formée, composée notamment d’une dizaine de praticiens représentatifs des 137 actionnaires et de leurs spécialités respectives. Ensuite, épaulés d’une équipe d’avocats et d'auditeurs, nous avons réfléchi au périmètre de l’opération, et à la meilleure façon de présenter les atouts d’Holdiparc. Une fois la présentation rédigée, nous avons présenté l’opération à une sélection de candidats à la reprise. Nous avons assisté les actionnaires dans les réponses aux questions, la formation du prix de cession et dans le choix final du repreneur », explique Guillaume Capelle, directeur régional de Sodica.

Désireux de compléter son maillage régional par des implantations de qualité, le groupe Vedici soigne sa proposition et l’emporte. La cession est finalisée en octobre. « À ce stade, complète François Barboux, nous avons joué à fond les synergies du groupe en proposant avec la Banque privée du Crédit Agricole Normandie, une offre de placement patrimonial sur-mesure aux 137 actionnaires redevenus des professionnels exerçant en libéral au sein d’Holdiparc. »

Holdiparc rejoint le groupe Vedici.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici
commenter cet article
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 16:26

http://www.letelegramme.fr/bretagne/brest-les-medecins-de-la-clinique-de-keraudren-contrent-vedici-et-vivalto-25-10-2014-10399446.php

~~À Brest, la fronde des médecins de la clinique de Keraudren ne concerne plus seulement les chirurgiens orthopédistes, mais toutes les autres spécialités. Jeudi soir, l'unanimité s'est faite lors d'une réunion extraordinaire de la Commission médicale d'établissement (CME) contre le projet médical commun construit par les groupes Vedici (Kéraudren - Grand Large) et Vivalto (Pasteur). En juillet 2013, les deux groupes avaient décidé de marier leurs établissements en prenant des participations croisées pour créer un pôle unique privé à Brest. Les 67 médecins présents ou représentés, jeudi soir, ont voté à l'unanimité contre ce projet médical. Depuis le 1er juillet, la maternité de Pasteur a déménagé à Keraudren. Un mouvement dans l'autre sens était programmé pour les chirurgiens orthopédistes, afin de créer un pôle d'orthopédie, à Pasteur, de quatorze praticiens. Mais les chirurgiens de Keraudren refusent de quitter leurs blocs opératoires situés sur le même site que le service d'urgences, qui reçoit plus de 60 % de traumatologie. « Ce n'est pas cohérent de déplacer les patients, qui arrivent aux urgences de Keraudren, vers Pasteur pour y être opérés », dit un chirurgien de Keraudren, qui ajoute : « Les anesthésistes sont aussi opposés à cette organisation issue d'une vision financière contraire à l'intérêt du patient ». Hier matin, le président des cliniques Keraudren et Grand Large, Jean-Daniel Simon, a réagi : « Il n'est pas question de faire un projet médical sans les médecins. Un comité médical réunissant une quinzaine de représentants des cliniques aura lieu le 4 novembre pour rediscuter et on va trouver un compromis ». ©

Brest. Les médecins de la clinique de Keraudren contrent Vedici et Vivalto.
Brest. Les médecins de la clinique de Keraudren contrent Vedici et Vivalto.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Medica France - dans Vedici Vivalto santé
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents