Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 07:40

http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2014/01/31/dijon-l-hopital-prive-ouvrirait-ses-portes-d-ici-2018

Devenu, au fil des années, un peu un projet "serpent de mer", l'hôpital privé Dijon-Bourgogne pourrait ouvrir ses portes d'ici au début de l'année 2018...

L'hôpital privé Dijon-Bourgogne devrait ouvrir ses portes d'ici "à la fin 2017 ou début 2018", ont annoncé les dirigeants de la Générale de Santé (GDS) ce vendredi matin, lors d'une conférence de presse à Dijon. Le budget, "tout compris", est fixé "entre 70 et 75 millions d'euros", a précisé la GDS.

"La Générale de santé s'engage à lancer ce projet ambitieux et novateur", a déclaré Filippo Monteleone, directeur général délégué chez GDS. Le Groupe a retenu le projet architectural du cabinet AIA et devrait déposer, courant février, un permis de construire en vue d'édifier le nouvel établissement hospitalier.

Pour rappel, l'hôpital privé Dijon-Bourgogne regroupera, sur un même site (Valmy, au nord de la capitale des Ducs), les activités des cliniques Sainte-Marthe à Dijon, de Fontaine-lès-Dijon et de Chenôve. Le programme de réalisation du futur établissement est mené "en étroite collaboration avec la Société d'économie mixte d'aménagement de l'agglomération dijonnaise (Semaad), qui a toujours soutenu activement ce projet, notamment en juillet 2013, avec l'acquisition du terrain du parc Valmy par la Générale de Santé", précise cette dernière. "La Semaad prévoit également l'aménagement des accès au plateau Valmy."

43 000 patients par an
Le projet médical du futur hôpital privé sera fortement axé sur l'ambulatoire. "Le nouvel Hôpital offrira sur 20 000m² de surface, une capacité d’accueil de 288 lits et places", détaille la GDS. "Destiné à accueillir près de 43 000 patients par an (dont 2 000 accouchements et 24 000 séjours en ambulatoire), il propose une offre de soins reposant sur un projet médical ambitieux, comprenant toutes les spécialités des trois cliniques actuelles et s’articule autour de pôles d’excellence : cardiovasculaire, orthopédie, maternité (niveau 2B), ophtalmologie, prise en charge de l’obésité, urgences et SOS mains. L’établissement sera également doté d’un plateau technique de dernière génération, comprenant 21 salles d’opérations, 6 salles d’accouchements et une salle de réanimation pour les nouveaux nés. Cesmoyens seront complétés par une importante structure en imagerie médicales (dont radiologie, scanner, IRM)." Il devrait compter 185 praticiens et avoir notamment 17 000 passages aux urgences par an. Le projet prévoit aussi un parking de 450 places.

A proximité de l'établissement, sur le même terrain, sera édifiée une Maison médicale abritant des cabinets de consultation. Elle devrait s'étendre sur une surface de 4 000 à 5 000m2.

Selon les dirigeants de la Générale de Santé, "l'hôpital privé Dijon-Bourgogne répondra aux besoins de santé d'un bassin de vie de plus de 350 000 personnes".

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche