Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 14:05

Lettre ouverte

Je ne vous apprends rien, que de dire que nous sommes actuellement en pleine crise sanitaire.

Il est regrettable de ne pas avoir prit conscience de cela dès les premiers signaux d'alertes, tant médiatiques, qu'émanent du personnel.
Pensions-nous sans humilité  que nous avions tiré les leçons du passé ?

En 1918 à eu lieu une pandémie grippale avec 50 à 100 millions de morts.

En 2003 la canicule faisant 15000 morts en 14 jours.

Pour en revenir à notre époque plus proche, et pour reprendre tous les commentaires de personnes qui voudraient minimiser ce désastre qui s'annonce, je voudrais répondre OUI il y a beaucoup de gens qui meurent de la grippe MAIS :

1)  Dès le  début de l'hiver dans la résidence "fleurissent" toutes les pancartes annonçant l'arrivée de la grippe et toutes les mesures à prendre pour éviter la contagion et surtout se faire vacciner ! Mise à dispo de gel, de masques. Pour les non vaccinés impératif de porter le masque pour éviter la contagion, ainsi que pour les personnes présentant des signes de refroidissement, ceci n'étant que du bon sens.

OUI il y a des gens qui meurent  pendant  la periode de canicule, MAIS  :

2) "bourgeonnent" les affiches qui indiquent les mesures à suivre pour éviter aux résidents les coups de chaleur, la déshydratation etc... Cela va de soi....

Même exemple pour la gastro, etc etc.

Et là, malgré le "warning" mondial de la dangerosité de ce virus, les mesures quotidiennes, se suivent et ne se ressemblent pas. Le personnel soignant, ainsi que tout le personnel opérant auprès des résidents se voit tous les jours devoir appliquer de nouvelles règles.

Et tous les jours, ils nous font remonter à nous représentant de proximité, délégué(e) CSE, délégué(e) syndical etc etc ces informations traduisant leur désespoir devant tant de manque d'organisation, et où tout va à "vau l'eau" !

J'en appelle à votre humanité , à votre devoir à chacun  des échelons de cette pyramides de responsabilités,  de faire le nécessaire afin que soit appliqué la loi qui dit, ce que vous êtes, et  que nous sommes censés savoir :

" L'employeur est tenu par la loi de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la SÉCURITÉ, et PROTÉGER la santé physique et mentale de ses salariés. Article L4121-1 du code du travail. Et je me permettrais de rajouter la déclaration universelle des Droits de l'homme de 1948 : Défendons les ! Quand il s'agit des Droits humains, chaque COMBAT mérite une victoire.

Et là,  la victoire serait que  chacun et chacune puissent bénéficier des mesures de protections pour enrayer ce virus !

Chaque jour nius sommes à l'écoute de collègues désemparées, devant affronter des directives changeantes, incohérentes.

Cette période ne serait elle pas plus propice à instaurer une direction Collégiale, en l'absence de supérieurs hierarchiques (dans certains etablissements) tels que MÉDEC, IDEC, représentant chaque corps de métier au sein de notre établissement.
Ou chacun opère dans SON domaine de compétences, avec des responsabilités partagées, mettant en valeurs la légitimité de la délégation.

 Au lieu de déléguer le pouvoir sur un petit groupe de personnes dont le métier n'est pas le soin, et  laisser interférer ses personnes sans connaissances dans le métier d'autrui.

En cette période anxiogène,  d'insécurité, et délétère, l'autoritarisme de certains (qui pense profiter de la situation, en prenant les autres comme marché-pied à leur propre ascension) est affligeant, là ou il faudrait de la pédagogie, de l'empathie, et beaucoup d'humanisme

Le seul souhait, serait qu'après ce malheureux épisode, qui succède à la grippe, qui succède à la gastro, qui laisse tout le personnel sur les rotules, nous n'oublieront  pas de remercier toutes "ces petites mains de l'ombre", et tous ces autres corps de métier qui se sont devoués afin de penser au bien être d'autrui en toute abnégation. Que la pyramide des valeurs soit inversées et que c'est toute cette chaîne humaine soit remerciée à sa juste valeurs, et que pour une fois se pérennise la reconnaissance de leur "sacrifices".

Bien à vous

Denise Jimenez
Secrétaire
Déléguée CSE
KORIAN LA COTONNADE
68 PFASTATT


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents