Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2020 6 23 /05 /mai /2020 07:40

Vous trouverez sur cet article le tract que vous pouvez afficher dans vos établissements, le préavis de grève que vous pouvez fournir à votre direction en cas de problème même si dans le privé cela n'est pas nécessaire, il vous suffit le matin de déposer le tract avec les revendications à votre direction.

Il n'est pas obligatoire d'être syndiqué.e pour pouvoir participer à cette journée d'actions sur Korian.

Vous avez plusieurs possibilités de vous faire entendre: distribution du tract à l’extérieur de l'établissement, affichage du tract dans les panneaux réservés aux organisations syndicales ou à destinations des salarié.es (salle de pause, couloirs, etc.).

Si vous faites grève, les heures vous seront retirées, si vous faites un débrayage sur vos heures de pause aucun temps ne vous sera retiré.

Pour tout renseignements: koriancgt@gmail.com

 

Faites nous remonter vos actions: photos, articles de presse, témoignages, ETC.

Tout sur la journée d'actions initiée par  FO/CGT/SUD Korian: le tract, le préavis de grève, le droit de grève des salariés du secteur privé. Christophe Prudhomme: billet d’humeur du jour sur les EHPAD.
Tout sur la journée d'actions initiée par  FO/CGT/SUD Korian: le tract, le préavis de grève, le droit de grève des salariés du secteur privé. Christophe Prudhomme: billet d’humeur du jour sur les EHPAD.
Tout sur la journée d'actions initiée par  FO/CGT/SUD Korian: le tract, le préavis de grève, le droit de grève des salariés du secteur privé. Christophe Prudhomme: billet d’humeur du jour sur les EHPAD.

Le droit de grève des salariés du secteur privé

La grève est une cessation collective et concertée du travail en vue d’appuyer des revendications professionnelles dans une entreprise privée. Ces revendications peuvent porter sur les salaires, le manque de personnel, les conditions de travail, l’exercice du droit syndical,…

Une cessation de travail doit remplir cinq conditions pour être reconnu comme une grève :

- une cessation totale ou partielle du travail

- une cessation collective du travail, même s’il n’est pas nécessaire que la majorité des salariés se mettent en cessation de travail pour que le mouvement soit qualifié de grève.

- une cessation concertée avec un avis préalable des salariés

- des revendications professionnelles

- avoir prévenu l’employeur des revendications professionnelles au moment de l’arrêt de travail.

Toutefois, dans le secteur privé, il n’est pas nécessaire de déposer un préavis avant le jour de la grève.

http://infosdroits.fr/un-employeur-de-ne-peut-pas-licencier-un-salarie-en-greve-sauf-en-cas-de-faute-lourde/

Billet d’humeur du jour

5e risque

Le mouvement dans les EHPAD date maintenant d’il y a deux ans et nous sommes toujours en attente de réponses à nos revendications. Le ministre de la Santé vient d’annoncer la création d’une 5e branche pour la prise en charge de la perte d’autonomie. C’est une annonce qui peut être considérée comme intéressante, mais deux questions nécessitent des réponses : d’une part, pourquoi une 5e branche et avec quel financement alors que ce besoin pourrait être pris en charge par la branche maladie ; d’autre part, un financement pour payer quoi.
A cette deuxième question, il est clair que si c’est pour financer le secteur privé à but lucratif, dont les groupes Korian et Orpéa, la réponse est non. Au regard du comportement de ces groupes depuis leur création et à la lumière de la manière dont ils ont géré la crise du coronavirus, il n’est pas question d’abonder les dividendes de leurs actionnaires. La question qui se pose aujourd’hui est de supprimer tout financement par les cotisations sociales et les fonds publics de ces requins qui surfent sur le marché du vieillissement, qu’ils appellent d’ailleurs « l’or gris ». Il est urgent de revendiquer la fin du secteur privé à but lucratif dans le domaine de la santé et en l’occurrence de la prise en charge de la perte d’autonomie.
En ce qui concerne, la création d’une nouvelle branche, il faut être vigilant car l’objectif caché est de sortir cette branche du financement par les cotisations sociales. Il faut se rappeler qu’à la création de la Sécurité sociale, les branches n’existaient pas et on parlait de prestations maladie, retraite, famille et accident du travail/maladies professionnelles. L’autonomisation en branches a pour but de ne plus équilibrer le financement entre les différentes prestations. Nous connaissons la musique avec la présentation de déficits sciemment créés par une baisse des cotisations pour imposer ensuite des plans d’économie et une diminution des prestations.
Il ne faut donc pas se féliciter trop vite. Une porte est ouverte, mettons le pied dedans et avançons nos revendications pour une Sécurité sociale unique, prenant en charge l’ensemble des besoins des assurés de la naissance à la mort, et pour un service public de santé débarrassé du secteur privé à but lucratif.

Dr Christophe Prudhomme

Tout sur la journée d'actions initiée par  FO/CGT/SUD Korian: le tract, le préavis de grève, le droit de grève des salariés du secteur privé. Christophe Prudhomme: billet d’humeur du jour sur les EHPAD.Tout sur la journée d'actions initiée par  FO/CGT/SUD Korian: le tract, le préavis de grève, le droit de grève des salariés du secteur privé. Christophe Prudhomme: billet d’humeur du jour sur les EHPAD.

Partager cet article

Repost0

commentaires

VERONIQUE DOUBLEL 23/05/2020 13:32

CC c est pas grave si le preavis est pour le 22 mai ??

CGT Korian 23/05/2020 13:41

semaine du 22 mai

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche