Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2018 5 17 /08 /août /2018 09:01

Combien d affaires faudra-t-il pour que se groupe (ORPEA) sois obligé de rendre des comptes !
Il est honteux qu en 2018 des sociétés Françaises puisse avoir un tel comportement au détriment de toute la population, salariés comme résidents de ces établissements dans le monde !
Patron voyous voila l élites voulues par nos gouvernements successifs .
Il grand temps que le peuple reprenne le pouvoir a ces pilleurs que se sois les politiques ou le MEDEF !

La FSESP conteste les violations des droits syndicaux dans la filiale allemande de la multinationale française ORPEA

La multinationale française ORPEA, spécialisée dans les soins aux personnes âgées, la psychiatrie, la réadaptation, les soins à domicile et autres formes d'assistance aux personnes dépendantes, viole massivement les droits syndicaux des travailleurs dans les cliniques de CELENUS, l'une de ses filiales en Allemagne. L'entreprise a licencié des travailleurs engagés dans des actions de grève, menace d'externaliser le personnel de nettoyage sans plan social, exerce des pressions sur les représentants des travailleurs et paie des salaires inférieurs à la norme allemande pour les soins aux personnes âgées dans ses cliniques de Bad Langensalza. Les travailleurs sont en grève depuis 6 semaines. Les travailleurs veulent le respect de leur syndicat, une meilleure rémunération et de meilleures conditions de travail et une convention collective. Les politiciens locaux et régionaux s'inquiètent de l'impact du comportement de l'entreprise sur la culture du Kur-Ort (Spa) et craignent l'image négative du travail dans les soins. L'Allemagne, comme d'autres pays européens, est confrontée à un manque de personnel pour les personnes âgées, les soins à domicile et les soins de santé. Les entreprises qui traitent mal leurs travailleurs ont un impact sur l'ensemble du secteur et son attractivité. La direction de la société a décliné les offres de médiation du maire de la ville. Une offre similaire du ministre responsable du Land de Thuringe a été catégoriquement refusée. Cela indique que la direction locale a une attitude antisyndicale et se préoccupe davantage de ses profits que de la création d'un climat de bien-être pour le personnel et les patients. L'entreprise harcèle les travailleurs en forçant le comité d'entreprise et le syndicat à intenter une action en justice. La société a perdu plusieurs procès devant les tribunaux à cause des violations et de son comportement illégal. Les travailleurs ont organisé une marche de protestation à travers la ville le 24 juillet.

Les syndicats de la FSESP ont exprimé leur solidarité lors d'une réunion des délégués des magasins ORPEA de plusieurs pays le 25 avril 2018 à Bischoffsheim, France. Les syndicats d'autres pays, notamment la Belgique et la France, d'autres grands marchés de l'entreprise, ont fait état d'attitudes antisyndicales similaires. Lors d'une réunion de la FSESP en mai, ils ont réfléchi sur la situation au sein de l'ORPEA. La FSESP a maintenant écrit à la direction pour exiger des progrès dans la réintégration des représentants syndicaux et la conclusion d'une convention collective. La FSESP tiendra d'autres réunions avec les délégués syndicaux en septembre.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents