Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 21:39

http://www.laprovence.com/article/actualites/2421381/avignon-vitalia-investit-en-bloc-dans-ses-deux-cliniques.html

A Montagard et Urbain V, le groupe poursuit sa "montée en gamme"

 

 

Ne l'appelez plus Montagard. Dans quelques mois, la clinique avignonnaise spécialisée dans l'orthopédie et la chirurgie du sport changera

 de nom. Ainsi en ont décidé les responsables du groupe Vitalia pour consacrer le renouveau de cet établissement dans lequel 6 M€ viennent d'être investis. Du parking aux blocs opératoires désormais plus nombreux, en passant par les chambres et le hall tout a été refait.

Un nouveau service ambulatoire inauguré

Non sans susciter la colère de certains riverains exaspérés par les nuisances engendrées par le chantier. Urbain V, l'autre clinique avignonnaise détenue par le groupe et spécialisée dans la chirurgie gynécologique et le traitement des cancers du sein n'est pas en reste. Il y a deux mois, un nouveau service ambulatoire de 29 places y a été inauguré et d'ici à la fin de l'année, ce sont les chambres de la maternité qui feront peau neuve.

"Oui, nous misons sur ces deux établissements", insiste Xavier Boutin, le directeur général du groupe Vitalia qui a profité de son passage hier dans la région pour défendre le travail mené dans ses cliniques. Le mouvement de grève fin 2012 à Urbain V avait en effet laissé une mauvaise impression. Le préfet avait alors été obligé de réquisitionner les personnels pour maintenir les services de la maternité et le directeur avait quitté Avignon par la suite. Un peu désordre.

Aujourd'hui, même si le quotidien n'est pas tous les jours un lit de roses, tout irait mieux depuis l'arrivée de Clément Larcher à la tête des établissements avignonnais.

"Maîtriser les coûts et attirer les meilleurs praticiens"

"Les problèmes de surcharge, de conditions de travail et de mauvaise organisation demeurent et il reste de nombreux réglages à parfaire mais il faut reconnaître que la tâche n'est pas aisée pour Vitalia qui a hérité d'une organisation patriarcale et qui a du mal à faire passer les nécessaires évolutions dans la douceur", expose Françoise Thurin, magnanime secrétaire adjointe CFDT qui se félicite par ailleurs des investissements réalisés dans les deux cliniques qui comptent environ 180 lits en tout et emploient 200 personnes.

La tâche est d'autant plus difficile pour Vitalia qui tire 80 % de ses recettes de l'État que les tarifications des actes stagnent quand les charges continuent de progresser.

"Si on veut garder notre capacité à investir, il nous faut bien gérer les établissements et poursuivre notre spécialisation qui permet de maîtriser les coûts et d'attirer les meilleurs praticiens, résume Xavier Boutin. Le directeur se félicite des performances obtenues par ses deux cliniques avignonnaises dans de récents classements.


Le groupe Vitalia

Créé il y a sept ans, le groupe Vitalia, adossé à un fond de pension américain, détient aujourd'hui 47 cliniques en France dans lesquelles il emploie 7 000 salariés (dont 200 à Avignon) et où travaillent 2 200 médecins et chirurgiens. Après avoir multiplié les acquisitions, Vitalia s'est aujourd'hui lancé dans une phase d'investissement dans de nouveaux plateaux techniques et de développement de nouveaux services.

 

Romain Cantenot

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche