Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 11:45

http://www.ladepeche.fr/article/2013/04/19/1609620-pennautier-ca-chauffe-a-la-maison-de-retraite.html

 

 

 

Pennautier. Ça chauffe à la maison de retraite

Pennautier. Ça chauffe à la maison de retraite 

Craintes de privatisation, discrimination syndicale, conditions de travail pénibles… La CGT a manifesté hier matin dans les locaux de l'Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Les Romarins, à Pennautier.

«Nous voulons interpeller le maire et président du conseil d'administration de l'établissement, Christian Bourrel, explique Jean-Pierre Rousseil, le secrétaire départemental de la CGT fonction publique territoriale. Nous dénonçons des manœuvres en vue de la privatisation de l'établissement en direction d'une société à but lucratif, projet mené sans aucune consultation», accuse la CGT.

Selon le syndicat, des responsables d'Orpéa, l'un des poids lourds du secteur, ont récemment visité Les Romarins pendant toute une journée.

Ce que ne dément pas Christian Bourrel pour qui aucune menace de privatisation ne plane pourtant sur l'établissement : «Le directeur a reçu des responsables d'Orpéa, mais aussi d'autres établissements comme ceux de Villalier ou Conques, mais absolument pas pour un projet de privatisation. La privatisation n'est pas du tout à l'ordre du jour, sinon je l'aurais fait dès 1999.» La visite d'Orpéa entre selon lui dans le cadre du changement de statut de l'Ehpad qui doit passer sous le régime de la fonction publique hospitalière.

La cgt crie au népotisme

La rencontre d'hier aura au moins eu une vertu : celle d'appeler à l'apaisement des relations entre les représentants du personnel et le directeur de la maison de retraite, Jean-Louis Bizot à qui la CGT reproche une obstruction syndicale, sinon une discrimination, depuis l'ouverture de la section interne. «L'un donne un coup, l'autre rend le coup. Ni l'un ni les autres ne mettent de bonne volonté. J'ai demandé à ce qu'on reparte du bon pied», observe Christian Bourrel qui promet de répondre à toutes les questions de la CGT.

Y compris sur celle qui reproche népotisme («l'ouvrier d'entretien, père de quatre enfants, avec un emprunt sur sa maison, remplacé au bout de 4 ans de CDD par un neveu»), et clanisme aux Romarins : «Nous dénonçons une gestion du personnel qui réserve le meilleur traitement aux cadres, directeur en tête, leur offrant des titularisations sans concours (ils visent ici le directeur lui-même, titularisé hier, NDLR), servies sur un plateau par une commission composée entre autres du président, d'un fonctionnaire de la collectivité dans laquelle le directeur est conseiller municipal.»

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents