Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 15:55

http://www.sudouest.fr/2013/02/07/piquet-de-greve-a-la-maison-de-retraite-de-thenon-24-959723-2174.php

 

 

Les salariés se plaignent de retard de paiement sur leurs salaires et de conditions de travail de plus en plus difficiles

À Sainte-Alvère aussi, les employés de la maison de retraite sont dans l’angoisse|| Photo Astrid Martin-Auberdon
(Photo Astrid Martin-Auberdon)
2 sur 2
À Sainte-Alvère aussi, les employés de la maison de retraite sont dans l’angoisse

Rien ne va plus dans les maisons de retraite de Thenon et Sainte-Alvère. La majeure partie des salariés des deux établissements se sont mis en grève ce jeudi.

À la maison de retraite « Les jardins de Thenon », 20 personnes sur les 23 contrats en CDI que compte l’établissement ont manifesté dès 8 heures du matin, avec le soutien des membres de l’union départementale de Force Ouvrière (FO) et du groupement départemental des services de santé. La délégation s’est installée sur la route de Montignac, juste en bas de leur lieu de travail, l'établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Sur place, les salariés en grève ont distribué aux automobilistes qui passaient des tracts dénonçant leur situation préoccupante. Des tracts sur lesquels ils témoignent des diverses difficultés qu'ils rencontrent au quotidien : par exemple, le manque de linges de toilette et de protections hygiéniques pour les résidents. « Les problèmes se sont accentués depuis que l’entreprise a été rachetée en 2009 par le groupe Santé Action, mais ceux-ci avaient commencé antérieurement avec Quiétude Sénior », précise Isabelle Santos, aide médico-psychologique de l’établissement.

La goutte d'eau

Et d'ajouter : « Nous avons reçu notre salaire de décembre avec du retard, et seulement 80 % de celui du mois de janvier ». Ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase.

Grâce au soutien des familles pour les besoins quotidiens des résidents, le mouvement est prêt à durer si la direction ne se manifeste pas rapidement.

Pour rappel, Gérard Morellec, directeur de l’établissement thenonais, avait été licencié au mois de novembre 2012 pour raison économique.

« L’impression d’être des marionnettes »

Du côté de Sainte-Alvère, 95% des 44 employés de l’Ehpad Les Jardins de Sainte-Alvère ont manifesté devant l’établissement. « Nous avons touché des acomptes sur nos salaires et les 5 employés en CDD n’ont rien reçu, déclare la déléguée du personnel, Laetitia Lafon. Nous avons l’impression de revivre ce que nous avons vécu il y a trois ans lors du redressement judiciaire du Groupe Quiétude, ancien propriétaire. Ces retards de versement des salaires entraînent des conséquences graves pour les employés dont les prélèvements automatiques de début de mois ne seront pas honorés.»

L’inquiétude du personnel n’est pas sans fondement : le directeur, le cuisinier et la secrétaire de l'établissement ont déjà été licenciés. « Nous avons l’impression d’être des marionnettes aux mains d’un groupe qui n’a aucune considération pour nous, s’indigne l’une des grévistes. On nous a dit que les retards de paiement étaient dûs à un changement de cabinet comptable mais nous n’y croyons pas. »

Des problèmes de logistique viennent aggraver la situation : des fournisseurs impayés ne livrent plus leurs marchandises, comme les boulangers ou l’entreprise de nettoyage qui ne prend plus en charge les draps et les vêtements du personnel. Il reste à espérer que la promesse faite par la direction de verser tous les salaires d’ici la fin de la semaine sera tenue, car la situation, difficile pour les employés, risque de perturber aussi les résidents.

Partager cet article

Repost0

commentaires

C
Le risque est de voir de ce type de situation se généraliser avec le cout des maisons de retraites doivent payer. En moyenne 1800 euros. Or peu de retraités ont de tels moyens. les enfants vont<br /> demain de voir payer la note, mais comme les revenus se réduisent, l'état a interet de cloisoner et réguler les prix.
Répondre
R
<br /> Par expèrience perso, les enfants payent déjà la note!!!!!!!!! et en plus c'est l'argent public que finance les salaires, donc on paye 2 fois, mais il n'y en a qu'un seul qui encaisse:<br /> l'actionnaire. Merci pour le com!<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents