Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 07:14

http://www.directgestion.com/index.php?option=com_content&view=article&id=23962&Itemid=2

DomusVi, 2e groupe médico-social en France, issu de la fusion en 2011 de DomusVi et Dolcéa,annonce des résultats 2012 en croissance. Au sein de son réseau de près de 200 maisons médicalisées, DomusVi a développé le nombre de lits exploités, passant de 14 404 lits en 2011 à 15 085 lits fin 2012. Il a accueilli, en 2012, 7 600 nouveaux résidents. Au 31 décembre, son chiffre d’affaires s'est élevé à 610,7 M€, en progression organique de 7,3% par rapport à 2011.
L’EBITDAR a atteint 170,6 M€ (contre 151,8 en 2011) en progression de 12% Le ratio EBITDAR / CA s'est élevé à 27,9% (contre 26,7% en 2011), atteignant des niveaux comparables aux meilleures références du marché.

Faits marquants 2012

L’augmentation de la capacité d’accueil, notamment de résidents dépendants
Le groupe a procédé à 10 ouvertures opérationnelles en 2012, représentant 770 lits, dont 681médicalisés. La plupart de ces établissements disposent d’une Unité protégée pour Personnes Désorientées (UPPD) complétant les structures spécifiques de prise en charge existantes destinées aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés : 5 établissements spécialisés, 3 Unités d’Hébergement Renforcé et 12 Pôles d’activités et de Soins Adaptés. Par ailleurs, DomusVi a ouvert la première unité de prise en charge de la maladie de Parkinson dans un EHPAD en France.

L’amélioration du projet de soin
Les effets de la structuration du groupe se font particulièrement sentir en termes de projet de soins. LaDirection médicale s'est étoffée en 2012 de plusieurs cadres de santé et médecins spécialistes. Elleaccompagne ainsi l’ensemble des résidences dans le diagnostic, l’élaboration et le suivi du projet de soin sur la base d’un standard groupe exigeant. A partir de cette consolidation, DomusVi a démarré ses premiers projets de télémédecine, notamment dans le cadre d’un appel à projet de l’ARS PACA, avec “Mémoire et psychiatrie au bout du fil” et en Bourgogne dans le cadre d’une opération pilote et opérationnelle à Digoin.

La poursuite d’une politique RH ambitieuse
La priorité donnée à la gestion des Hommes constitue -avec la focalisation sur les personnes fortement dépendantes et désorientée, la complémentarité entre les maisons médicalisées et le domicile, le développement d’une approche partenariale avec les pouvoirs publics – un des 4 marqueurs de DomusVi et ce, depuis l’origine du projet de fusion.

Le groupe, qui vient d’annoncer le recrutement de 500 emplois d’avenir d’ici 2015, a intégré en 2012 près de 2 000 salariés pour répondre à ses besoins et à son développement dans l’ensemble des domaines (soin, hôtellerie, restauration, administratif, encadrement…). Sur ce total, plus de 500 emplois en CDD ont été pérennisés en CDI.

DomusVi, qui fait de la professionnalisation des équipes une priorité, a permis à près de 75% des salariés de bénéficier d’une formation. Le groupe s’engage également dans tous les dispositifs professionnalisant pour une meilleure prise en charge des personnes âgées : contrats de professionnalisation, période de professionnalisation, contrats d’apprentissage, VAE… 650 salariés du groupe ont été diplômés en 2012

Des perspectives favorables
"Le projet de loi à venir sur l’autonomie des personnes âgées et les tendances démographiquesinscrivent notre activité dans un cadre reconnu et solide où le secteur privé et ses capacités d’investissement vont avoir un rôle majeur à jouer. Quelques décisions simples aideraient à maximiser ce rôle au service du pays, en économisant les deniers publics : le retour au conventionnement au tarif global qui implique les professionnels du secteur et qui constitue à terme un puissant facteur de maitrise des dépenses ambulatoires ; le respect du principe de tarification à la pathologie, qui garantit l’objectivité du coût de prise en charge indépendamment des contraintes ou du statut de l’opérateur ; l’application de la loi votée en 2009 organisant l’évaluation a posteriori tous les 5 ans des EHPAD, plutôt que notre mécanique biannuelle pseudo-budgétaire indigne d’une action publique moderne", conclut Jean-François Vitoux, Président du Directoire.

En synthèse
DomusVi met en œuvre le plan élaboré après sa fusion au vu de la réalité économique des apports/cession qui l’ont constitué. Il repose :
1. Après une séquence 2010/2012 de préparation, de réalisation et de gestion de la fusion…
2. sur une séquence 2013/2015 de structuration de l’entreprise pendant laquelle la création de valeur repose sur la croissance organique et le désendettement,
3. avant une reprise, à compter de 2016, du développement par le biais d’apport de ses actionnaires et/ou de développements nouveaux dans le cadre d’évolution de son capital.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche