Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 06:52

http://www.notretemps.com/droit/mme-touraine-visite-pour-la-premiere,i33343

La ministre de la Santé Marisol Touraine, accusée implicitement d'ostracisme par la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) au profit du secteur public, a visité lundi pour la première fois depuis qu'elle occupe ce poste ministériel un hôpital privé, à Trappes (Yvelines).

"C'est une rencontre très importante pour nous", a déclaré à l'AFP par téléphone Jean-Loup Durousset, président de la FHP.

Pour des raisons d'agenda, Mme Touraine ne s'était jamais déplacée dans un établissement de soins privé depuis qu'elle occupe son poste et n'a jamais assisté à une manifestation de la FHP (congrès, colloque ou autre) ou de sa branche MCO (médecine, chirurgie, obstétrique), plus critique à l'égard de la ministre.

Elle a en revanche reçu ses dirigeants à plusieurs reprises au ministère de la Santé. "Il n'y a pas d'ostracisme vis-à-vis du privé", avait dit la ministre à l'AFP, plus tôt dans la journée à Paris.

La politique actuelle du gouvernement assume clairement son soutien au service public de santé.

Un certain nombre de ses décisions ont fortement déplu aux cliniques privées ces derniers mois, notamment l'arrêt de la convergence tarifaire, visant à rapprocher les tarifs entre hôpitaux publics et cliniques, les premiers facturant en moyenne à l'assurance maladie des soins plus chers que les cliniques (sans incidence pour l'assuré social).

Comme le précédent, le gouvernement considère que le public assume des charges plus lourdes que le privé, qu'il traite toutes les formes de pathologies et ne peut donc être mis sur le même plan que le privé. Mais alors qu'auparavant la convergence était très lente mais progressait un peu, Mme Touraine y a mis fin.

Quelques points de discussions à approfondir ont été trouvés lors d'une réunion à huis-clos entre la ministre et le comité exécutif de la FHP, selon M. Durousset, notamment sur les simplifications tarifaires et administratives et sur les emplois d'avenir.

"Elle nous a dit qu'elle était prête à nous mettre à égalité avec le secteur public ou associatif pour les contrats d'avenir", a précisé M. Durousset.

L'hôpital privé de Trappes appartient au groupe de la Générale de Santé. Ses urgences accueillent 50.000 patients par an, dont 11% de patients modestes bénéficiant des soins gratuits de la CMU.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche