Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2017 7 31 /12 /décembre /2017 15:12
La CGT Korian vous souhaite une année engagée, offensive, solidaire et vous donne rendez vous le 30 janvier pour une journée nationale d'actions.
La CGT Korian vous souhaite une année engagée, offensive, solidaire et vous donne rendez vous le 30 janvier pour une journée nationale d'actions.

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 10:23

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 10:17

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 10:04

https://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/ehpad_chronique_de_la_maltraitance_ordinaire__169323/document_actu_pro.phtml

 

 

EHPAD : chronique de la maltraitance ordinaire

Guéret, le vendredi 22 décembre 2017 -  Parmi les crises sanitaires de l’année 2017, celle traversée par les EHPAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) aura été sans nul doute l’une des plus marquantes et il n’y a, semble-t-il, point de trêve des confiseurs en la matière.
 
Il vient en effet d’être annoncé par la CGT la tenue d’un mouvement de grève nationale dans les EHPAD le 30 janvier et la diffusion d’une pétition visant à interpeller le président de la République, tandis que l’on a appris que certains EHPAD appellent en renfort…les proches des patients à quelques jours des fêtes !

En marge de cette actualité chargée, la presse locale de la Creuse alerte, à son tour, sur la situation de ces établissements et dévoile, témoignages à l’appui, une chronique ordinaire de la maltraitance en EHPAD.

Quand le soin est chronométré

Les agents qui racontent leur quotidien dans La Montagne et Le Populaire du Centre « dénoncent l'impossibilité d'exercer leur métier en préservant la dignité et le bien-être des personnes dont ils ont la charge » comme le souligne Julien Rapegno, qui a réalisé ce reportage édifiant.

En premier lieu, revient sans cesse la dictature du chronomètre : « on ne peut consacrer que sept minutes à une toilette […] Le soir, on a quarante minutes pour faire manger dix à douze résidents, à deux agents. Il y a des risques de fausse route » comme l’explique un soignant anonyme.

C’était mieux avant ?

Les plus anciens soutiennent, quant à eux, « que les personnes âgées étaient bien mieux considérées et prises en charge il y a trente ans (…) que le niveau de dépendance des résidents, qui arrivent plus âgés, ne cesse de s'accroître et nécessite une plus forte prise en charge, sans qu'il y ait les moyens humains en face ».

Rappelons que dans son rapport, commandée en urgence après le conflit social historique des Opalines*, la députée Monique Iborra avait fait de l’inadaptation des EHPAD à sa « nouvelle » population, la cause profonde de leur malaise. 

« Je préfère retourner à l’usine »

Nathalie Teste, représentante CGT compare, quant à elle, dans les mêmes colonnes, les situations française et allemande. Chez nos voisins, on compte ainsi « un soignant par résident » contre un pour huit dans notre pays. Il en découle naturellement des dysfonctionnements : « on ne peut donner qu'une douche toutes les trois semaines […] certaines personnes sont couchées à 17 heures chaque jour et sont laissées jusqu’à 14 heures dans leur lit, ce qui favorise les escarres. On n'a pas le temps de leur parler pour les aider à s'endormir, la consigne c'est de leur donner des anxiolytiques ».

Enfin, ici aussi, les conditions de sécurité nocturne sont dénoncées, la plupart des EHPAD ne disposant pas d’infirmier et encore moins de médecin de garde.

A Nathalie Teste de rappeler et de conclure « on a deux fois plus d'arrêt maladie que dans le BTP. L'autre jour, une aide-soignante m'a dit : Je préfère retourner à l'usine », propos symbole d’un inquiétant « turnover » et du désarroi des personnels.

*EHPAD en grève pendant près de 3 mois entre avril et juillet pour dénoncer la dégradation des conditions de vie des pensionnaires et de travail des personnels.
 

F.H.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2017 4 28 /12 /décembre /2017 11:40

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2017 3 27 /12 /décembre /2017 15:41

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2017 3 27 /12 /décembre /2017 15:36

https://www.orpea.com/portail-france/partenariat-entre-defense-mobilite-ministere-des-armees-et-le-groupe-orpea

 

 

Partenariat entre « Défense Mobilité» (Ministère des Armées) et le Groupe ORPEA

 
Le lundi 18 décembre dernier, le Général de brigade Pierre Roche représentant le Ministère des Armées via le dispositif « Défense Mobilité » a signé un accord de coopération avec le Groupe ORPEA, représenté par Emmanuel Masson, Directeur Général de CLINEA.
 
Ce partenariat qui fut officialisé à l’agence de reconversion de la défense, a pour objectif de permettre à d’anciens militaires, ainsi qu’à leurs conjoit(e)s de poursuivre leur carrière en entreprise et notamment au sein du groupe ORPEA.
 
Pour notre groupe, cet accord représente l’opportunité de bénéficier d’un réseau de professionnels de l’Armée formés et reconnus et vise à faciliter l’accès à l’emploi tout en répondant à nos critères de recrutement. Le service recrutement de notre groupe et celui de Défense Mobilité travailleront ensemble afin de recruter des salariés de façon qualitative et ciblée. 

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2017 3 27 /12 /décembre /2017 09:38

https://www.facebook.com/fo.korian.1

 

 
 
 

COMMUNIQUE FO KORIAN

FO tient à informer et à alerter l’ensemble des salariés de la zone Ehpad Sud du groupe Korian du coup d’état qui vient d’être fait lors de la séance du CE du 28 novembre 2017.
Nous avons assisté à une manipulation politique de l’UNSA et de la CFDT afin de prendre le contrôle du CE Sud Korian.
Tout est parti de l’éviction avec préméditation de l’ex-secrétaire CGT du CE et de l’alliance CFDT-UNSA, avec pour preuve la demande l’UNSA de ne pas révoquer le secrétaire adjoint CFDT.
Les membres FO ne comprennent pas ce coup de force et l’éviction du bureau de la trésorière et trésorière adjointe. La violence de ce licenciement sans préavis ni procédure et le procès fait à la trésorière confortent leur sentiment de préméditation.
Nous étions d’accord sur le vote du poste vacant de secrétaire du CE.
Nous tenions à informer l’ensemble des salariés que cela est plus pour des problèmes d’égo que pour vous défendre.
En effet, la CFDT et l’UNSA se sont cachés derrière des faux prétextes, comme l’alliance qui avait été faite par la CGT et la CFDT en début de mandat et divers problèmes de communication interne.
Le nouveau trésorier et trésorier adjoint oublient de dire qu’ils voulaient un poste de salarié au sein de notre CE par intérêt bassement pécunier. Est-ce que cela n’est pas une forme de conflit d’intérêts ???
De plus, la CFDT et l’UNSA prétendent défendre les intérêts des salariés. C’est faux !!!
Pour preuve les accords sur la qualité de vie au travail et sur la mobilité du personnel qui vont être désastreux pour l’ensemble des salariés du groupe. D’ailleurs FO et CGT n’ont pas signé.
FO est scandalisé par l’éviction de l’ancienne trésorière et trésorière adjointe car ce n’est pas le travail qu’elles ont fait pendant deux ans qui leur est reproché mais juste des magouilles politiques qui salissent le syndicalisme français.
FO ne comprend pas comment Korian, Président, et donc responsable du CE, a laissé faire cette machination.
Nous rappelons que le membre FO qui est à la commission CHSCT du CE s’est rendu à deux reprises sur des établissements, en toute amitié, afin d’aider des délégations de site UNSA. Le remerciement a été le renvoi de la trésorière adjointe FO.
Une petite précision : La trésorière adjointe FO a assuré son mandat pendant 2 ans mais n’est plus responsable des comptes du CE à partir de ce jour.
Nous tenions également à revenir sur notre départ lors de la dernière séance du CE. Il y a deux raisons à ça :
La première, c’est la malhonnêteté de la manœuvre de ce coup d’état et notre écœurement de la bassesse humaine.
La seconde, c’est qu’après les belles paroles tenues après le vote, un de nos membres a voulu prendre la parole et a attendu la main levée durant dix minutes car il a été impossible pour elle de pouvoir parler.
Voilà la démocratie vue par la CFDT et l’UNSA au sein de Korian !
FO tient par ce présent communiqué à informer l’ensemble des salariés que nous serons vigilants et toujours honnêtes envers eux.
Notre engagement a toujours été et sera toujours de défendre les intérêts des salariés, pas ceux de la Direction.

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2017 2 26 /12 /décembre /2017 08:42

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2017 5 22 /12 /décembre /2017 16:36

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche