Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 09:15

~~ La médiation menée par Michel Sabatté pour tenter de trouver une issue dans le conflit qui oppose la direction de la clinique du Pont de Chaume et les grévistes a échoué.«J'ai le sentiment que les salariés grévistes ont fait des ouvertures, confie Michel Sabatté, mais pas la direction. Elle n'a fait aucune proposition.»Après avoir discuté avec les délégués CGT vendredi, le médiateur a rencontré lundi soir le Dr Attia, représentant la direction générale du groupe Vedici lors des négociations. L'un des arguments avancés : la clinique ne peut pas répondre aux demandes des grévistes car elle serait aujourd'hui en déficit à cause de la grève. Elle avait tablé sur 1 million de bénéfices d'ici la fin de l'année. Une somme qui aurait dû être réinvestie directement dans l'établissement. «Depuis le deuxième jour du conflit, nous avons fait des propositions, soutient le Dr Attia. Mais la CGT a toujours rejeté tout en bloc notamment les recommandations du précédent médiateur, M. Garcia. Vous imaginez que le nouveau médiateur a dû être obligé d'interrompre la médiation car il existe un fossé entre les exigences de la CGT et nos propositions.» Et d'insister : «On appelle les grévistes à la raison. La CGT ne se bat pas pour eux mais parce qu'il y a bientôt des élections dans la clinique. Elle a décidé d'amener tout le monde droit dans le mur.» De leur côté, à l'annonce de l'échec de la médiation, les grévistes, 150 selon la CGT, une centaine d'après la direction, ont décidé à la quasi-unanimité de poursuivre le mouvement et de durcir leurs actions. Pour sortir de ce conflit qui dure depuis 34 jours, la CGT en appelle désormais au ministère de la Santé et donc à l'ARS (Agence régionale de santé), «les seuls à avoir les moyens de faire pression sur la direction» comme l'assure Christophe Couderc, délégué CGT. «Car c'est bien l'Etat qui paie. La clinique gagne des sous à travers la sécurité sociale. On attend donc que l'Etat joue son rôle et protège la population et donc les salariés. Il faut que la direction daigne négocier et non imposer.» Et d'enchaîner : «Nous invitons la population et les patients à nous soutenir pour maintenir des soins de qualité et de se diriger vers l'hôpital.» Mais comme le médiateur l'a rappelé, «c'est dans l'intérêt ni des salariés en grève, ni de la direction que le conflit ne prenne pas fin car il rebondira quelques temps après». Pauline Maisterra Montauban Société

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 14:33

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 11:47

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 11:38

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 09:10

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 18:38

Monsieur le Président,

nous apprenons ce matin que le syndicat UNSA a diffusé la lettre ouverte à votre intention sur les boites mails professionnelles des directeurs d'établissements du groupe Korian.

Vous n'êtes pas sans ignorer que nous sommes dans une période électorale en vue des prochaines élections de mars 2016 sur l'UES Korian.

Or la diffusion de propagande électorale par mails aux futurs électeurs-trices doit faire l'objet d'un accord d'entreprise, ce qui n'est pas le cas.

Déjà en 2012, lors des élections DP/CE sur Medica SA, ce même syndicat avait usé de ce procédé déloyal, quand on sait que leurs représentants syndicaux de par leurs fonctions ont accès à ces listes de diffusion... nous avions à l'époque interpellé la direction générale de Medica France.

A priori, cette première semonce n'a servi à rien, ils continuent....

Nous vous demandons, en votre qualité, d'intervenir auprès de cette centrale syndicale afin qu'elle respecte les règles déontologiques et loyales.

En espérant ne pas avoir à saisir les autorités compétentes, nous vous adressons Monsieur, nos cordiales salutations,

Dominique Chave, Secrétaire General de l'Union Fédérale de la Santé Privée CGT

Patrice Boero, membre du bureau de l'Union Fédérale de la Santé Privée CGT

CGT Korian: Lettre ouverte à Monsieur Chautard, Président du conseil d'administration de Korian.

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 09:03

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 19:58

Dialogue socialLe départ de Yann Coléou soulève l'espoir d'une meilleure politique managériale chez Korian

 - HOSPIMEDIA

Tout juste destitué de ses fonctions de directeur général de Korian, Yann Coléou partira avec une prime de 1,84 million d'euros. Officiellement motivé par le besoin de passer à une "nouvelle étape" de l'histoire du groupe, son départ est vu par certaines voix syndicales, comme une réponse à un défaut de management.

Yann Coléou, ancien directeur général de Korian, ne repartira pas les mains vides. Poussé brutalement vers la sortie par le conseil d'administration (CA) mercredi 18 novembre dernier (lire ci-contre), il se verra verser 1,84 million d'euros (M€) en guise d'indemnité de départ. Un communiqué du groupe du 20 novembre justifie cette enveloppe du fait de "l'atteinte des conditions de performance".

Bien que révoqué, Yann Coléou a en effet présenté un bilan financier irréprochable, portant le chiffre d'affaires du groupe de 1,4 milliard d'euros (Md€) en 2013 à quelque 2,6 Md€ d'ici fin 2015, d'après les prévisions. À cette prime de départ, devrait s'ajouter sa rémunération variable au titre de l'exercice 2015. D'un montant maximum de 500 000 €, celle-ci sera déterminée en mars 2016 par le CA sur la base de critères quantitatifs et qualitatifs, lors de l'arrêté des comptes de l'exercice clos. En mars 2015, l'ancien directeur général (DG) avait bénéficié du montant maximal de cette rémunération variable au regard des résultats de l'exercice 2014. Au titre de l'acquisition des unités de performance attribuées en 2013, Yann Coléou a également perçu la somme de 1,05 M€.

La faiblesse du management mise en avant 

Ces éléments, preuves d'un contrat bien rempli de la part de l'ancien directeur général, interrogent donc quant à la raison de son départ. Interrogé hier par Hospimedia, Korian a en effet mis un point d'honneur à souligner l'absence de faute de la part de Yann Coléou. "Financier brillant", c'est l'aspect managérial de l'ancien DG qui semble donc en cause pour la CGT. Évoquant les nombreux dossiers portés aux Prud'hommes ou encore les arrêts maladie à répétition et la pression portée sur les responsables régionaux, Albert Papadacci souligne en premier lieu le manque de moyens accordés sur le terrain pour assurer une politique de management efficiente. Marqué par la gestion presque "familiale" opérée par Christine Jeandel, DG de Medica jusqu'à la fusion, le syndicaliste, ancien de Medica, dépeint surtout l'absence de considération pour le personnel au profit des actionnaires. Alors que le résultat net part groupe (RNPG) présentait une hausse d'encore 139% au premier semestre 2015 pour un total de 52,7 M€, les salariés eux, bataillaient en avril pour maintenir le versement de la prime de participation fixée à 260 €.

L'arrivée de Sophie Boissard à la tête de Korian est dans ce contexte attendue avec impatience par le syndicat. Celle-ci offre l'opportunité de remise à plat de la politique de gestion du personnel. "J'y mets là des guillemets, reprend Albert Papadacci. Nous sommes impatients de la venue de la nouvelle directrice mais nous serons très vigilants et nous ne ferons pas de cadeau. Les salariés sont très demandeurs d'évolutions sur les conditions de travail et les salaires. Elle se devra, dès son premier jour, d'être très rassurante, faute de quoi nous serons tout aussi revendicatifs sinon plus." Contactés par Hospimedia, les autres syndicats représentatifs — la CFDT, FO et Unsa — n'ont pas donné suite à l'heure où nous publions.

Agathe Moret

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 17:40
A Lille, la campagne est lancée!!!!!!

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 12:23

Appel à candidatures election Korian

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche