Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 14:46

Partager cet article

Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 12:13
« C’est une urgence sanitaire. J’en appelle à l’esprit de concorde et d’union, je n’accepte pas (…) que Korian soit remis en question. Il aurait fallu une union sacrée beaucoup plus tôt à nos côtés», qu’il disait…Le délégué syndical central CGT mis en cause. Il exerce son droit de réponse.

« C’est une urgence sanitaire. J’en appelle à l’esprit de concorde et d’union, je n’accepte pas (…) que Korian soit remis en question. Il aurait fallu une union sacrée beaucoup plus tôt à nos côtés», menace non voilée que nous prenons aussi pour nous sur ce blog, preuves à l’appui que sont les diatribes et critiques en CSEC par la direction générale sur la communication de la CGT Korian : Soi-disant : on attise le feu que l’on met aussi aux poudres, on fait peur aux salarié.es qui travaillent dans d’excellentes conditions pendant cette période…tout le monde sait ça, tout va bien…voilà le message à faire passer !

Dernière preuve, l’intervention de la direction générale auprès de notre union fédérale de la santé privée CGT et de son secrétaire général « …les interventions répétées d’Albert Papadacci dans les médias cette semaine desservent finalement la cause que la CGT défend : les travailleurs et travailleuses de Korian… ».

Petite leçon de syndicalisme de notre direction sur les valeurs de la CGT, heureusement que le ridicule ne tue pas !

Nous n’avons et je n’ai aucune leçon à recevoir des valets du capitalisme.

Que nous/me reproche-t-on :

De ne pas être le porte-parole de l’entreprise ? De ne pas fermer les yeux et dénoncer les conditions de travail des…travailleuses et travailleurs ?

De faire remonter tous les dysfonctionnements qui se passent dans nos établissements dans la gestion de crise ?

Dysfonctionnements qui sont dénoncés par les salarié.es ?

De ne pas cautionner une communication désastreuse de l’entreprise chaque fois qu’il se passe des évènements dramatiques ? Comme par le passé dans la tragédie de l’EHPAD de Lherm ou l’épisode géré d’une manière catastrophique dans le dossier de l’EHPAD Les parents à Marseille ?

Nous/je mettons au défi n’importe qui d’amener la preuve qu’une ou plusieurs de nos interventions : tracts, médias, communiqués, etc. aient été défavorables une seule fois aux salarié.es, une seule fois où nous les avons dicrédité.es.

Ce qui gêne, c’est de défendre les salarié.es envers et contre tout, ce qui gêne, c’est notre présence permanente, les revendications que nous défendons becs et ongles, ce qui gêne c’est de ne pas avoir réussi à éliminer la CGT Korian lors des dernières élections professionnelles.

 

 

Une fois de plus les communicants de Korian pris la main dans le pot de confiture :

 

Morceaux choisis :

 

Charles-Antoine Plinel :

« Comme le prévoient les consignes du ministère, nous avons demandé du renfort en termes d’équipes mobiles d’hygiène, dès le 24 mars. Ces équipes ne sont jamais venues sur site, malgré plusieurs relances. Nous avons demandé l’aide de deux services d’hospitalisation à domicile qui ne sont pas venus. Nous avons demandé des transferts, des hospitalisations à l’institut Tzanck. »

https://www.varmatin.com/sante/laide-est-arrivee-trop-tard-le-groupe-korian-sexplique-sur-les-deces-lies-au-coronavirus-a-lehpad-de-mougins-491703?t=OGE2Y2Y0MDljNTlkNjBmYjU0ZDRiZGJkYzc1MjYzZGFfMTU4NjE3NDA1MjYzMV80OTE3MDM%3D&tp=viewpay

 

Réponse de l’administration

« Qui reproche notamment au gestionnaire de n’avoir pas donné suite à deux préconisations de l’ARS : solliciter l’équipe mobile d’hygiène d’un centre hospitalier voisin et recourir à un service d’hospitalisation à domicile, afin de soulager les équipes soignantes de l’établissement. »

https://www.mediapart.fr/journal/france/080420/tragedie-huis-clos-la-maison-de-retraite-de-mougins

 

Anne Frackowiak-Jacobs, sous-préfète de Grasse :

« Le 31 mars, une réunion d’urgence a été organisée entre la préfecture, la mairie, l’ARS et Korian, au cours de laquelle le manque de réactivité de ce dernier a été pointé. « La réaction du groupe Korian n’a pas été aussi rapide que nous l’aurions souhaité face à la gravité de la situation. […] Des mesures barrières n’ont pas été prises ».

https://www.mediapart.fr/journal/france/080420/tragedie-huis-clos-la-maison-de-retraite-de-mougins

 

M. Plinel :

« J’étais en première ligne, avec monsieur le maire pour réclamer ces tests plus vite." Je l’ai eu plusieurs fois au téléphone pour souligner que nous étions dans le même état d’esprit pour trouver des solutions rapides et concrètes. »

https://www.varmatin.com/sante/laide-est-arrivee-trop-tard-le-groupe-korian-sexplique-sur-les-deces-lies-au-coronavirus-a-lehpad-de-mougins-491703?t=OGE2Y2Y0MDljNTlkNjBmYjU0ZDRiZGJkYzc1MjYzZGFfMTU4NjE3NDA1MjYzMV80OTE3MDM%3D&tp=viewpay

 

Réponse du maire de Mougins Richard Galy :

« Il dit m’avoir eu plusieurs fois au téléphone? La première fois que j’ai eu ce monsieur, c’était la semaine dernière. Au début de la crise, j’ai appelé moi-même pour savoir si tout allait bien et si les quatre Ehpad de la commune avaient besoin de quelque chose. Ça, c’était dans la semaine du 16 mars, et j’ai téléphoné deux fois au responsable local. Quant à ce directeur national, je l’ai eu très exactement le 2 avril, c’est-à-dire jeudi. Un entretien un peu dur car je lui ai expliqué que j’étais fou de rage et que j’attendais depuis dix ou douze jours que les tests soient lancés. On s’est parlé à nouveau le lendemain, j’ai posé un ultimatum, je trouvais que ça n’avançait pas bien, on s’est un peu fâchés."

https://www.nicematin.com/faits-de-societe/cet-ehpad-est-un-vivier-de-covid-19-le-maire-de-mougins-repond-au-patron-du-groupe-korian-492202?t=YzI4NjgzYmY1MmIyZDNkYTFlZTZiNjBkYjZhOTIzMDlfMTU4NjQ0MjE0NDM5Ml80OTIyMDI%3D&tp=viewpay

 

Au sujet du drame qui a vu le décès d’une salariée à Korian La Filature à Roubaix :

Contactée, la direction de l’EHPAD a répondu par l’intermédiaire du responsable de communication de plusieurs établissements, notamment du réseau Korian. À la question du manque d’équipement, sa réponse est claire : « Non, ce n’est pas du tout le cas. Le matériel n'a jamais manqué. Ce qui est fait dans l’établissement est parfaitement en ligne et en respect de la demande des autorités de tutelle que sont l’ARS, la DGS et le ministère de la Santé. »

 

ALORS QUE LES PROCÉDURES KORIAN ANNONCÉES A GRAND RENFORT DE COMMUNICATION AUPRÈS DES INSTANCES REPRÉSENTATIVES DU PERSONNEL ÉTAIENT QU'ELLES ALLAIENT AU DESSUS ET AU DELÀ DE CES PRÉCONISATIONS GOUVERNEMENTALES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« C’est une urgence sanitaire. J’en appelle à l’esprit de concorde et d’union, je n’accepte pas (…) que Korian soit remis en question. Il aurait fallu une union sacrée beaucoup plus tôt à nos côtés», qu’il disait…Le délégué syndical central CGT mis en cause. Il exerce son droit de réponse.

Partager cet article

Repost0
9 avril 2020 4 09 /04 /avril /2020 14:24

Partager cet article

Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 13:00

" Nous respectons les règles"dictées par l'ARS et les directives gouvernementales? ALORS QUE LES PROCÉDURES KORIAN ANNONCÉES A GRAND RENFORT DE COMMUNICATION AUPRÈS DES INSTANCES REPRÉSENTATIVES DU PERSONNEL ÉTAIENT QU'ELLES ALLAIENT AU DESSUS ET AU DELÀ DE CES PRÉCONISATIONS GOUVERNEMENTALES...VOUS DEVREZ EN RENDRE COMPTE AUPRÈS DE LA DIRECTION ET DES SALARI.ES...NDLR)

Contactée, la direction de l’Ehpad a répondu par l’intermédiaire du responsable de communication de plusieurs établissements, notamment du réseau Korian. À la question du manque d’équipement, sa réponse est claire : « Non, ce n’est pas du tout le cas. Le matériel n'a jamais manqué. Ce qui est fait dans l’établissement est parfaitement en ligne et en respect de la demande des autorités de tutelle que sont l’ARS, la DGS et le ministère de la Santé. »

Concernant la répartition des malades dans l’établissement, le responsable de communication poursuit : « L'Ehpad de la Filature a respecté, de façon très stricte, les recommandations des autorités de tutelle dans l’application des consignes, que ce soit pour les masques ou tous les équipements de protection. Et non, il n’a jamais manqué de matériel dans l’établissement. Je peux le confirmer. »

Quant au fait que tous les personnels ne sont pas équipés de la même façon, la réponse est toujours la même : « Nous respectons les règles qui nous sont indiquées. »

Partager cet article

Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 12:50

Partager cet article

Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 07:29

Partager cet article

Repost0
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 15:42

Partager cet article

Repost0
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 13:20

C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre le décès d'Eliszabeth une collègue d'un EHPAD Korian à Mulhouse victime du covid-19.

En ces moments difficiles nous tenons à faire part de nos sincères condoléances à ses enfants, sa famille, ses proches, nous les assurons de toute notre amitié.

Les mots sont bien peu face à cette peine, mais soyez assurés que vous pouvez compter sur notre soutien. Même si notre tristesse est immense à l'annonce de la disparition d’Eliszabeth, nous continuerons à penser à elle avec une grande émotion.  Nous sommes là pour continuer ce chemin de vie à vos côtés, avec l'amitié comme ligne directrice.

L’Union fédérale de la santé privée CGT,

Les syndicats, le collectif CGT Korian.

Hommage à Eliszabeth victime du Covid-19, salariée d'un EHPAD Korian à Mulhouse.

Partager cet article

Repost0
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 10:33
Résume compte rendu point covid-19 6 avril 2020 entre la direction générale et les organisations syndicales.

Résume compte rendu point covid-19 6 avril 2020 entre la direction générale et les organisations syndicales.

 

(Erratum : dans notre précédent compte rendu, nous avions dit que la CFDT avait salué les propositions de la direction, il n’en est rien : la CFDT ne s’est pas prononcé lors de cette réunion sur ces propositions. Dont acte.)

 

-        La direction reproche à la CGT sa dernière publication sur le blog et les réseaux sociaux  à propos du compte rendu du CSEC extra du 3 Avril 2020.

-        Préparation de  réunions exceptionnelles des 7  CSE en cours.

-            matériels de protections : la direction a répété qu’il y a pas de pénurie (en cas contraire merci de nous faire  remonter les noms des établissements).

 

 -       Les remplacements à 100% et le renforcement des équipes  sont  assurés. (Problème de trouver des remplacements dans le 77)

-        Pour soulager et faire face aux arrêts maladies ASH, Korian fait  appel aux  sociétés de nettoyage en externe.

-        Les procédures (masques, sur-blouses, etc.) sont  mises à jour depuis le 1er avril.

- A la demande des élu.es CGT au sujet des sur-blouses, la direction s’est rapprochée d’une société pour traiter le lavage et la désinfection.

- Transmission d’une foire aux questions relative à la bonne utilisation des masques ainsi que la présentation relative aux mesures de bio-nettoyage.

- La direction réitère ses propos relatifs à l’application du projet de mise en place des mesures dérogatoires prévues par l’ordonnance du 25 mars 2020 portant sur les mesures d’urgence en matière de congés, de durée du travail et de jours de repos formulés à l’occasion du dernier CSEC du 3 avril :

1) La direction rappelle qu’elle reste en attente de la publication du décret qui précisera :

a) les secteurs concernés par ces mesures,

b) pour chaque secteur, de quelles dérogations il pourra bénéficier parmi les 6 qui seront prévues par les ordonnances et leurs limites.

Un avis sera recueilli lors d’un prochain CSEC.

 

 

 

 

La direction rappelle que la philosophie avec laquelle elle souhaite  mettre en place ces mesures n’est autre que, de pouvoir permettre en temps de crise épidémique de maintenir une continuité de service et la qualité des soins qu’elle doit aux  résidents et patients avec le soucis constant de maintenir en bonne santé les  salarié.es.

 

Aussi, la direction confirme qu’elle  ne souhaite  pas appliquer les mesures prévues par les textes dans leur totalité : aucune application ne sera faite de la possibilité de déroger au temps de repos et précise la  date limite d’application au 30/06, mais se réserve la  possibilité de recourir aux 60 heures uniquement sur deux semaines successives maximum, et souhaite y avoir recours en tout dernier lieu après avoir privilégié l’embauche de vacataires pour pourvoir les postes ouverts (intérim et CDD).

 

La direction  demandera également aux managers de privilégier le volontariat.

 

La CGT Korian reste sur ses commentaires émis lors de la réunion du 3 avril 2020, cette réunion ne change en rien notre détermination.

Pour rappel :

http://www.le-fruit-des-amandiers.com/2020/04/cgt-korian-compte-rendu-de-la-reunion-du-comite-social-economique-central-csec-extraordinaire-du-3-avril-2020.html

 

 

Résume compte rendu point covid-19 6 avril 2020 entre la direction générale et les organisations syndicales.

Partager cet article

Repost0
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 07:57

(Merci D. et M.)

 

Paroles de soignantes chez Korian : manque de considération et de valeurs

L’actualité nous a montré que nous avions raison sur notre demande de masques du 10 mars. À ce moment-là, la demande des masques a été refusée car jugée inutile s'il n’y avait pas de covid ! Aujourd’hui, outre qu’il en faut pour tous les soignants (3 par jour) même sans covid dans l’établissement, les autorités médicales préconisent de porter « presque » n’importe quel masque dans la rue !
 

Quand écoutera-t-on enfin les gens du terrain ?
 

Les tests sont oubliés. Nous le ferons avec nos propres deniers. Korian n’a pas les moyens de protéger ses salariés. Nous l’avons bien compris. Nous ne pouvons même pas nous mettre au niveau des résidents... Eux non plus n’ont pas été élus (ou si peu au dépistage). Nous voyons bien le résultat...
 

Qui a été protégé ? Personne. Le seul cadeau reçu est une lettre de Sophie Boissard imprimée à 22 000 exemplaires, affranchie par une machine et distribuée par de courageux facteurs dans nos boîtes aux lettres. Malgré tout ce que l’on peut dire, nous sommes sur le terrain et les salariés se souviendront du vrai manque d’intérêt et d’humanité de Sophie Boissard.
 

La prime
 

De grandes enseignes ont su reconnaître le mérite de leurs salariés sans qu’ils aient eu à la réclamer ; la dignité a été sauve. Korian fait la sourde oreille face à cette demande. Il préfère se préparer à distribuer des dividendes à des actionnaires costumés et cravatés ! Depuis toujours et ces dernières semaines en particulier, notre seul costume est notre tenue et un masque 12 heures par jour quand nous avons la chance d’en avoir, de la sueur et nous n'avons que des réponses « langue de bois » en face. On noie le poisson !


Il va pourtant falloir répondre aux salariés à qui vous demandez toujours plus d’efforts sans mettre la main à la poche.


Vous avez pu voir que certains salariés sont malades ou épuisés et se sont arrêtés ; les établissements sont vidés. C’est un signe que vous devez garder à l'esprit car les gens ne sont pas prêts à mourir pour Korian qui ne reconnaît pas l’investissement sans relâche de ses salariés !
 

« Accepte ce que tu ne peux changer, change ce que tu ne peux accepter ».
 

Nos anciens ont fait maintes révolutions et grèves pour se

 

Dé-féodaliser des plus riches. Il n’y a ni justice, ni liberté possibles, lorsque l’argent est toujours roi. Cette crise sanitaire laissera des traces et beaucoup d’entre nous resterons 

 

Ebranlés par les événements. Mais ne vous méprenez pas, nous ne serons pas

 

 Sganarellisés quand tout sera terminé. Car nous n’avons eu de cesse de nous 

 

Epoumoner, pour vous faire part de ce que bien des collègues enduraient. Pourtant, la politique du groupe est bien la communication. Pour vous, la parole est

 

Sacralisée. Vous avez juste omis de nous dire de quelles paroles il s’agit ! Pour beaucoup, il n’est pas habituel de 

 

Pactiser pour obtenir un droit individuel. Mais, en ces moments difficiles et souvent révélateurs, ils gardent le sens de l’honneur, de la solidarité et de la camaraderie, ce qui les rend plus forts pour affronter leurs supérieurs hiérarchiques ou leurs serviles subordonnées, qui n’ont aucun scrupule pour les

 

Objurguer, les rendant presque responsables des événements actuels. Cela ne les exonérera pas de leur culpabilité de n’avoir pas agi à temps et de ne pas avoir pris toutes les mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés, conformément au code du travail, article L.4121-1. Nous saurons nous rappeler qui a été sourd, muet et aveugle trop longtemps. 

 

Insulter ses subalternes ne les sublimera pas. Ce n’est pas en tenant de fréquents discours infantilisant, qu’ils sauront nous

 

Rendre plus bêtes. Car l’intelligence n’est pas d’avoir fait des études et passé des diplômes. La définition de l’intelligence est « qui comprend et s’adapte facilement ».

 

ESPOIR : Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères ou nous allons mourir ensemble comme des idiots.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents