Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 20:28

http://bourse.lci.fr/bourse-en-ligne.hts?urlAction=bourse-en-ligne.hts&idnews=BNW130416_00005091&numligne=0&date=130416&source=BNW

 

Prévention des chutes nocturnes des personnes âgées

MEDICA et Evidences Mobiliers innovent avec un procédé luminescent appliqué sur le mobilier des chambres en EHPAD

Regulatory News:

Un vernis photo luminescent sur les contours du mobilier d'une chambre d'EHPAD (lit, commode, table de chevet, bureau, chaise, fauteuil..) en prévention des chutes nocturnes des résidants. C'est ce que vient de mettre au point la PME vendéenne Evidences Mobiliers en étroite collaboration avec le groupe MEDICA (Paris:MDCA), acteur de référence de la prise en charge de la dépendance pérenne et temporaire en France.

Cette innovation présente un intérêt majeur : elle permet de sécuriser les déplacements nocturnes des résidants dans leur chambre pour maintenir leur autonomie et prévenir les chutes, fréquentes la nuit. Au sein des établissements MEDICA, 75% des chutes déclarées en 2012 ont eu lieu dans les chambres et parmi ce chiffre, 54 % ont lieu entre 19h00 et 8h00 du matin (donc la nuit). Partant de ce constat, le groupe était à la recherche de solutions innovantes pour renforcer la sécurisation des déplacements des résidants la nuit.

Une innovation certifiée et testée en 2012

La technique consiste à rendre visible les contours des meubles d'une chambre uniquement dans l'obscurité en les recouvrant d'une couche de vernis luminescent. Les zones recouvertes de ce vernis émettent de la luminosité dans une pièce la nuit et permettent ainsi aux résidants de distinguer la position des meubles pour déterminer un chemin de mobilité en toute sécurité.

Le procédé a démontré son efficacité durant 8 à 12 heures d'obscurité totale. Il a été homologué en 2012 par le laboratoire Photo luminescent Assistance et Mesures (PHLAM) agréé auprès de Det Norsk Veritas et Bureau Veritas pour effectuer des expertises sur les systèmes photo luminescents dans le domaine maritime.

Il a obtenu également des retours positifs de résidants et de leurs familles suite à des tests effectués dans trois chambres d'un établissement MEDICA, la résidence Saint Charles à Sceaux (92). Ces retours d'expérience ont conforté les auteurs du projet sur la pertinence du concept. Les équipes soignantes de l'établissement de Sceaux ont constaté que le système luminescent n'a pas gêné les résidants dans leur sommeil au contraire il a permis aux résidants de se sentir plus en sécurité la nuit.

Un projet issu d'une collaboration exemplaire

Cette innovation technique a pu voir le jour grâce à une collaboration constructive entre MEDICA et l'un de ses fournisseurs intégrés, la société Evidence Mobiliers, partenaire du groupe depuis 9 ans. Ce partenariat responsable s'inscrit dans la politique RSE de MEDICA.

"Evidences Mobiliers a été impliquée à nos côtés en amont du projet dès lors que nous avons eu l'idée d'une mise en application de la poudre luminescente dans nos établissements pour sécuriser les nuits des résidants et maintenir leur autonomie", précise Laurent Labarre, Responsable achats de MEDICA. Il rajoute : "Evidences Mobiliers a immédiatement adhéré au projet et a mené les étapes de recherche et développement pour adapter la poudre luminescente sur son mobilier."

Un groupe projet a donc été constitué dans une logique d'amélioration constante de l'accompagnement des personnes âgées pour MEDICA, et dans une logique de développement industriel et commercial pour Evidences Mobiliers. L'architecte d'intérieur de MEDICA, Sophie Julie, a également été intégrée en amont de ce projet afin de garantir une cohésion esthétique.

De nouveaux déploiements

Le premier EHPAD MEDICA entièrement équipé de cette technique ouvrira ses portes mi avril 2013 à Saint Sulpice sur Leze en Haute-Garonne. Un déploiement de cet équipement est prévu dans tous les établissements du groupe en création ou en cours de rénovation. Une réflexion est en cours pour équiper du procédé les établissements déjà ouverts.

Ce progrès s'intègre dans la nouvelle priorité gouvernementale autour de la "Silver Economy" qui permet et d'améliorer la qualité de vie des résidants notamment par le biais d'innovations technologiques.

A PROPOS D'EVIDENCES MOBILIERS

Créée en 2001, Evidences Mobiliers est une PME spécialisée dans la conception et la fabrication de mobiliers adaptés aux EHPAD. L'entreprise fabrique en France sur son site vendéen plus de 200 modèles exclusifs et déposés à partir de composants et de matériaux sélectionnés sur des critères éco-responsables et durables. Elle a fait le choix d'une maîtrise de l'ensemble de la chaîne, en intégrant son propre bureau d'étude, son site de production et la logistique. La PME compte 47 salariés et en tenant compte de ses partenaires sous-traitants, elle fait travailler près de 80 personnes au total.

Site Internet : www.evidencesmobiliers.fr

A PROPOS DU GROUPE MEDICA

Créé en 1968, le Groupe MEDICA, acteur de référence de la prise en charge de la dépendance pérenne et temporaire en France, intervient dans le secteur "EHPAD" (Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) en France et en Italie et dans le secteur Sanitaire, avec des établissements de Soins de Suite et de Réadaptation et des cliniques psychiatriques. Sur ces 2 secteurs, le Groupe MEDICA dispose au 31 décembre 2012 d'une capacité d'accueil totale de près de 16 600 lits et emploie près de 10 700 collaborateurs.

MEDICA est cotée sur NYSE Euronext Paris depuis février 2010 - Compartiment B - Eligible au SRD «long-seulement». MEDICA fait partie des indices SBF 120, Euronext CAC Healthcare, MSCI France Small Cap et Gaia Index.

Code : MDCA - ISIN : FR0010372581 - Reuters : MDCA PA - Bloomberg : MDCA FP

Site Internet : www.groupemedica.com

 

 

Contacts presse

MEDICA

Isabelle Moinot - Tel : 01 41 09 95 38

Responsable RSE/Communication

isabelle.moinot@medica.fr

ou

Agnès Gilbert ? Tel : 01 70 38 25 54 ? 06 84 61 30 71

a.gilbert@eudoxie-pr.com

ou

EVIDENCES MOBILIERS

Patrick Mathé - Fondateur ? Tel : 02 51 36 03 15

Directeur Général

pm@evimob.fr




Copyright Business Wire 2013

Partager cet article

Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 18:46

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/champtoce-la-greve-se-poursuit-a-la-maison-de-retraite-16-04-2013-106132

 

 

Les salariés de la maison de retraite de Champtocé poursuivent leur grève, entamée jeudi 11 avril. Dans un communiqué de la CGT, les grévistes indiquent ne pas pouvoir "supporter plus longtemps la façon dont le personnel était traité par la hiérarchie de l’établissement. Depuis le début de la grève la direction refuse catégoriquement toute rencontre avec les grévistes et la CGT".

Pendant la grève, la prise en charge des résidents de la maison de retraite se poursuit.

Partager cet article

Repost0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 20:58

Partager cet article

Repost0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 07:07

http://www.frituremag.info/Home-Page/Greve-dans-une-maison-de-retraite.html

 

 

Après les mouvements de protestation de l’hôpital public, c’est désormais un établissement d’hébergement pour personnes âgés dépendantes (EHPAD) qui se lance dans la bataille.

Les agents de l’EHPAD Augustin Labouilhe, à Saint-Orens, ont décidé de faire grève mercredi 17 avril de 8h à 12h. Les revendications ne sont pas nouvelles et ne sont pas non plus exclusives à cet établissement. Les agents protestent contre le manque de personnel provoqué par une politique de réduction des coûts conduite par l’Agence Régionale de Santé.

Les agents de cette maison de retraite ne veulent plus revenir durant leurs jours de repos, et refusent le chantage culpabilisateur de la conscience professionnelle. Ils s’opposent à la mauvaise gestion et organisation des plannings, à « l’auto-remplacement » des agents du fait de l’inexistence d’enveloppe de remplacement. Ils veulent pouvoir choisir les congés d’été et avoir une vie familiale normale… Mais, ce qui provoque cette première levée de bouclier, c’est le sentiment douloureux de ne plus faire le travail selon les règles de l’art, l’impression de ne plus pouvoir respecter la dignité de la personne âgée.

Mercredi 17 avril, l’EHPAD Labouilhe résistera encore et toujours. Peut-être sera-t-il suivi par d’autres maisons de retraites publiques ou privées, d’autres cliniques, d’autres CHU ? Peut-être les familles des résidents seront devant l’établissement pour crier leur souhait de voir leurs anciens bien traités, en simple humanité ?

Ch. A.

Partager cet article

Repost0
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 22:10
Orpéa : 97 millions d'euros de bénéfice net 2012
(Boursier.com) -- Orpea, qui avait déjà communiqué le mois dernier ses revenus annuels, ressortis à 1,429 milliards d'euros (+16% en données publiées et +8 ...
www.boursier.com/.../orpea-97-millions-d-euros-de-benefice-...
Orpea vise un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros en 2013 - Andlil
Orpea a dit tabler mercredi sur une nouvelle progression de son chiffre d'affaires et de sa rentabilité en 2013, après avoir enregistré une forte progression.
www.andlil.com/orpea-vise-un-chiffre-daffaires-de-16-milliar...

Partager cet article

Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 21:10

Le projet de fermeture finalement écarté
Journal La Marseillaise
Sur les trois projets de reprise envisagés par la Générale de santé (GDS), propriétaire de l'établissement, c'est celui du groupe Sainte-Marguerite qui l'emporte. Au détriment de ceux de l'hôpital Européen et de Docte Gestio. Au sortir du CE, vers 13h ...
Afficher tous les articles sur ce sujet »

      Gecimed cède quatre cliniques pour près de 80 ME et initie ainsi sa ...

TF1
Gecimed, filiale de Gecina (Paris:GFC) dédiée à l'immobilier de santé, a finalisé, le 3 avril 2013, la vente d'un portefeuille de quatre cliniques exploitées par Générale de Santé, dont trois de court séjour et un établissement psychiatrique, auprès d ...
Afficher tous les articles sur ce sujet »

 

Pascal Roché : « Dans la santé le patient prend le pouvoir »
Le Progrès
Santé. L'assurance maladie accumule les déficits. Comment faire ? Les solutions du directeur général de la Générale de Santé, groupe d'établissements privés en France. Pascal Roché. Photo DR. Tweet ...
Afficher tous les articles sur ce sujet »

Le Progrès

 

Hôpitaux : le projet qui rallume la guerre public/privé à Marseille
La Provence
Comme on pouvait s'en douter, les annonces de la Générale de Santé n'ont guère été appréciées du côté des hôpitaux publics marseillais. Jeudi 4 avril dernier, dans une interview exclusive accordée à La Provence, Filippo Monteleone, directeur général ...
Afficher tous les articles sur ce sujet »

La Provence

 

"Il ya trop de cliniques, trop de lits, trop d'hôpitaux en France ”
Journal La Marseillaise
Filippo Monteleone, directeur général délégué de la Générale de Santé (GDS), premier groupe de santé privée avec 23 000 salariés dont 5000 praticiens avec un pôle Marseille doté de onze établissements dont cinq structures hospitalières (1500 salariés ...
Afficher tous les articles sur ce sujet »

Marseille : Beauregard et Vert-Côteau se marient à l'hôtel de Ville
La Provence
Une officialisation de reprise organisée en grande pompe dans le bureau du maire à l'Hôtel de Ville, où un Jean-Claude Gaudin radieux a joué les maîtres de cérémonie, entre le vendeur, Filippo Monteleone, directeur général de la Générale de Santé et ...
Afficher tous les articles sur ce sujet »

 

 

CMS Bureau Francis Lefebvre conseil de Générale de Santé dans le cadre de la cession de l’Hôpital Privé Beauregard de Marseille au groupe Sainte Marguerite

CMS Bureau Francis Lefebvre a conseillé Générale de Santé dans le cadre de la cession par sa filiale, Compagnie Générale de Santé, du contrôle de l’Hôpital Privé Beauregard de Marseille (CA 2011: 48 M€, 480 salariés), exploitant un établissement de santé du même nom à Marseille, au groupe Sainte-Marguerite.

Au terme du protocole d’accord signé hier, à l’Hôtel de Ville de Marseille, en présence de Monsieur le Maire, Jean-Claude Gaudin, le groupe Générale de Santé accepte l’offre de reprise de l’Hôpital Privé Beauregard par le Groupe Sainte-Marguerite, garantissant la pérennité de l’offre de soins et la poursuite de l’activité de l’établissement sur son territoire de santé. Le Groupe Sainte-Marguerite compte déjà 5 établissements hospitaliers dans la région PACA.

A l’issue de ces discussions menées en coordination avec l’Agence Régionale de Santé et la Mairie de Marseille, Générale de Santé a considéré que l’offre présentée par le groupe Sainte-Marguerite constituait le meilleur projet pour garantir l’emploi, assurer l’avenir de l’établissement et soutenir le développement de l’offre de soins sur le territoire de Marseille Nord.

Avec un chiffre d’affaires de près de 2 milliards d’euros, Générale de Santé, dont les actions sont côtées sur le marché NYSE Euronext Paris, est le premier groupe d’hospitalisation privée de France. Il possède 106 cliniques et hôpitaux privés qui accueillent 1 million de patients par an.

Pour cette opération, Générale de Santé était conseillée par CMS Bureau Francis Lefebvre avec Arnaud HugotLaure VarachasAlexandre Morel sur les aspects corporate et Jean-Charles Benois et Philippe Gosset sur les aspects fiscaux. Le cabinetAugust & Debouzy, avec Emmanuelle Barbara et Pierre Warin, est intervenu sur les aspects de droit social.

Le groupe Sainte-Marguerite était conseillé par le cabinet Fidal avec Gerald de Miccosur les aspects corporate et Cécile Blanc-Galas pour les aspects fiscaux.

Partager cet article

Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 22:06

Les transferts du week-end bousculent les patients | L'Est Eclair
Le regroupement annoncé par le groupe Vitalia sous-entend que toutes les activités de la clinique des Ursulines seront, à terme, transférées à Montier-la- Celle ...
www.lest-eclair.fr/.../les-transferts-du-week-end-bousculent-les...

Partager cet article

Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 22:05

Partager cet article

Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 20:30

http://www.sudouest.fr/2013/04/11/maison-de-retraite-des-salaires-verses-1022317-1243.php

 

 

Le mouvement de grève à la maison de retraite Enity pourrait être suspendu vendredi

Une partie du personnel de la maison de retraite Enity de Barzan est en grève depuis mercredi

Une partie du personnel de la maison de retraite Enity de Barzan est en grève depuis mercredi (SO)








Les salaires ont été versés ce jeudi matin à une partie des employés de la maison de retraite Enity quiétaient en grève depuis mercredi. Du coup, une  majorité a repris le travail dans la journée. A 17 h 30 ce jeudi, seules trois salariées n'avaient toujours pas été payées. Elles devraient l'être demain matin. En attendant elle poursuivent la grève et ne cesseront que quand le versement aura été effectué.

Malgré les arrêts de travail, un service minimum a été assuré pour les 68 personnes âgées  pensionnaires d'Enity.

Partager cet article

Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 07:18

http://www.sudouest.fr/2013/04/10/barzan-17-greve-a-la-maison-de-retraite-enity-1020978-1243.php

 

 

Une partie du personnel sera en grève jeudi pour protester contre des retards de versements de salaires

Une partie du personnel de la maison de retraite Enity de Barzan sera en grève à partir de jeudi

Une partie du personnel de la maison de retraite Enity de Barzan sera en grève à partir de jeudi (Archives Marie Annick)








Une partie du personnel de la maison de retraite Enityde Barzan sera en grève à partir de jeudi. Les employés entendent ainsi protester contre des retards dans le versement des salaires.

Le directeur  Gérard Morellec se refuse à tout commentaire mais assure que les salaires seront versés très prochainement.

La maison de retraite Enity, du groupe JTD, dont le siège est près de Lilles, accueille 68 pensionnaires et emploie une trentaine de personnes dont 12 aides soignantes et 11 agents de service.  

Barzan · Royan

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents