Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2020 2 27 /10 /octobre /2020 14:49

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2020 1 26 /10 /octobre /2020 16:10

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2020 1 26 /10 /octobre /2020 10:23

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2020 7 25 /10 /octobre /2020 07:44

(un grand merci à Christelle et William de l'USD 04)

 

 

Bonjour,

 

>> Ci-dessous, vous trouverez quelques précisions sur les négociations terminées, celles en cours, celles à venir et celles où le dispositif ne s’appliquera pas :

 

Pour l’instant, seules deux conventions collectives ont mis leur accord à signature:

les CLCC (centre de lutte contre le cancer) et la FHP (cliniques privées lucratives).

Pour ce qui est de la FEHAP (CCN 51), la partie patronale a décidé de passer un accord unilatéral sans même attendre des potentielles signatures des OS (Organisations Syndicales).

 

Ø CLCC :

Consultation des syndicats CGT des CLCC – 100 % pour la signature (Accord signé le 06 octobre 2020). 183 Euros Net avec la même application que la fonction publique hospitalière, pas de contreparties contrairement à la FPH, intégration de cette somme dans les éléments variables (type prime de nuit), les astreintes, les CP, les heures complémentaires, les heures supplémentaires. Tous les salariés en seront bénéficiaires. A notre connaissance, tous les syndicats représentatifs des CLCC sont signataires sauf la CFDT (signataires ; CFE/CGC, CGT, FO et SUD).

 

Ø FHP :

Consultation des Syndicat CGT de la FHP – résultat 98 % favorables à une signature CGT (Accord signé le 21 octobre 2020). 160 Euros net avec la même application que la fonction publique hospitalière, pas de contreparties contrairement à la FPH, intégration de cette somme dans les éléments variables (type prime de nuit et de dimanche), les astreintes, les CP, les heures complémentaires, les heures supplémentaires. Tous les salariés en seront bénéficiaires. 3 syndicats représentatifs, CFDT, CGT et FO – seuls signataires CGT et FO. Un communiqué de presse CGT est sorti.

 

Ø FEHAP :

Accord unilatéral proposé par la FEHAP sans passer par la signature des syndicats représentatifs. 183 Euros Net et pour l’instant rien de plus. Pour l’instant, les syndicats CGT n’ont pas été consulté ( à voir si malgré accord unilatéral nous pourrions pour la forme procéder à une consultation). Une note CGT va sortir. A savoir que dans cette convention collective, 35 % des salariés sont exclus du dispositif notamment les salariés du social.

 

Ø SYNERPA:

(EHPAD privées lucratives) : La négociation va démarrer courant de semaine prochaine, le patronat dit vouloir s’appuyer sur l’accord de la FHP.

 

Ø Thermalisme :

Pas bénéficiaire du dispositif – Pour info, Le Thermalisme va intégrer la branche lucrative très prochainement.

Ø Croix Rouge française :

En cours de négociation – à savoir que comme à la FEHAP, tous les salariés ne seront pas concernés.

 

Ø Etablissements Français du Sang :

Pas concerné.

 

Ø Branche des Cabinets Dentaires :

Pas concerné.

 

Ø Branche des Cabinets Médicaux :

Pas concerné.

 

Ø Branche des Prothésistes Dentaires :

Pas concerné.

 

Ø SSTI (Médecine du Travail) :

Pas concerné.

 

Un tableau explicatif sera réalisé dans les prochains jours.

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 09:44

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 09:38

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2020 4 22 /10 /octobre /2020 09:04

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2020 4 22 /10 /octobre /2020 08:36
Ramsay: grève à l'hôpital La Louvière (Lille).
Ramsay: grève à l'hôpital La Louvière (Lille).

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2020 4 22 /10 /octobre /2020 08:23

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2020 3 21 /10 /octobre /2020 16:35

Résumé circonstancié et chronologique des faits concernant :

 la Société Ages&Vie,

3 rue Armand Barthet 25000 Besançon.

 

Fin août 2020, l’USD CGT 21 est contactée par Mme D., auxiliaire de vie, élue au CSE, travaillant et habitant contractuellement au sein de la Maison Ages&Vie de Perrigny les Dijon.

 Elle était convoquée, le 1er septembre 2020 à un entretien préalable à licenciement pour faute grave avec notification de mise à pied conservatoire.

Après avoir rencontré Mme D., les faits qui lui étaient reprochés n’étaient pas documentés et mensongers, l’USD 21 avec le soutien de la CGT25 a organisé un rassemblement le 1er septembre devant le siège d’Ages&Vie en soutien.

L’entretien de Mme D. est suivi d’un CSE extraordinaire ou son licenciement est approuvé.

 

Un courrier daté du 4 septembre 2020 informe Mme D. de sa sanction : une mise à pied de trois jours avec retenue de salaire.

 

Le 9 septembre, Mme D. siège au CSE extraordinaire pour statuer sur le licenciement de deux autres AVS, travaillant dans des Maisons du Doug et elles aussi, élues au CSE…

Sa DRH l’interpelle après le CSE, pour prendre rendez-vous afin de signer sa rupture conventionnelle de contrat avec Ages&Vie. Mme D. n’a jamais fait de demande de rupture conventionnelle. 


Elle rentre chez elle va voir son médecin généraliste qui à la vue de son état lui prescrit un arrêt-maladie et rédige un certificat qui stipule que Mme D. relie ses symptômes à son problème avec son employeur.
Mme D. a fait une demande au Médecin Inspecteur de la CPAM pour que son arrêt maladie soit requalifié en Accident du Travail à ce jour, elle est en attente de la réponse de la CPAM.

 

Le 17 septembre, alors qu’elle est en arrêt-maladie, Mme D., reçoit un mail sur son adresse personnelle, Objet : entretien pour les modalités d’une rupture conventionnelle.

 

Le 25 septembre, Mme D. demande par mail à la DRH de bien vouloir ne plus chercher à la joindre le temps de son arrêt et qu’elle ne demande pas une rupture conventionnelle ; une demi-heure plus tard, la DRH lui répond par mail que : « Votre comportement et vos mensonges témoignent d’une instabilité qui n’est pas de nature à nous rassurer. »

 

Le 2 octobre, Mme D. reçoit une LAR : avertissement pour présence sur son lieu de travail alors qu’elle est en arrêt. Mme Deguin habite sur son lieu de travail… Et utilise les communs...

 

Depuis Mme D. angoisse à l’idée de sortir de chez elle et de croiser ses voisins qui sont les colocataires d’Ages&Vie…

 

Mme D. a porté plainte pour diffamation par rapport à ce que lui reproche sa direction et les propos d’une salariée, Mme R.
Mme D. va saisir les Prud’hommes pour contester sa sanction, dossier en cours.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents