Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 21:57

http://french.peopledaily.com.cn/Economie/8411368.html

Comparé au système de retraite complet en France, la Chine, dans ce domaine, vient de débuter. C'est la raison pour laquelle le géant français Colisée Patrimoine Group projette de mener des activités sur le marché chinois. Selon Pascal Brunelet, directeur général de Colisée Patrimoine Group, ce dernier possède 41 maisons de retraite de marque « Jardins de Cybèle » en France et en Espagne. Le groupe souhaite coopérer avec des entreprises chinoises de ce secteur pour créer ensemble des chaînes de maisons de retraite en Chine. Selon Pascal Brunelet, la Chine compte actuellement 178 millions de personnes âgées de plus de 60 ans. Le groupe souhaite trouver des partenaires en Chine pour y exploiter ensemble cette industrie. Colisée Patrimoine Group projette de créer 50 maisons de retraite de haute de gamme de style occidental en Chine d'ici 7-10 ans, qui pourront accepter au total 20 000 personnes âgées, y compris des personnes atteintes de démence sénile. Selon le plan, chaque maison de retraite sera équipée de 400 lits et aura une surface totale située entre 15 000 et 17 000 m2.

Selon le directeur général, Colisée Patrimoine Group a déjà créé des bureaux à Beijing, à Chengdu (province du Sichuan) et à Shenzhen (province du Guangdong). Les projets de construction sont en cours de préparation à Kunming (province du Yunnan) et à Shenzhen. Selon les analyses de la société, la croissance de l'économie chinoise représente 45 fois celle du marché français, et les personnes âgées de plus de 65 ans en Chine représentent 7% de la population totale, soit 150 millions. 5% parmi elles (soit 7,5 millions) ont une bonne capacité de paiement et jouissent d'une pension de retraite de même niveau que celle dans les pays développés européens (1 000 euros par mois). Par ailleurs, le gouvernement chinois a inclus la promotion de l'industrie des soins aux personnes âgées dans le 11e plan quinquennal comme un des objectifs de développement prioritaires. En tenant compte de ce contexte, Colisée Patrimoine Group a planté des jalons en Chine.

Selon Pascal Brunelet, les Jardins de Cybèle à Paris accueillent également les personnes âgées d'origine chinoise. Pourtant, comme il s'agit de maisons de retraite privées, les frais, qui s'élèvent à environ 2 700 euros par mois, sont beaucoup plus élevés que ceux des maisons de retraite publiques. Cependant, les frais seront réduits grâce à des subventions de retraite accordées par la France aux personnes âgées.

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 21:42

http://www.capgeris.com/actualite-349/une-delegation-chinoise-a-visite-une-residence-du-groupe-colisee-en-region-parisienne-a26000.htm

 

Une des étapes du développement du groupe de maison de retraite français en Chine

A l’occasion de la venue d’une délégation de grands patrons chinois à Paris, qui ont été reçus au Palais de l’Élysée par le président de la République, le groupe Colisée Patrimoine, 5ème opérateur français de maisons de retraite médicalisées, a accueilli le 25 juin dans l’une de ses résidences pour personnes âgées 18 représentants de la troisième banque chinoise, CITIC Trust.

Cette visite s’inscrit dans la continuité de la signature du deuxième contrat-cadre entre le groupe Colisée et CITIC Trust, qui a eu lieu le 25 avril dernier à Pékin, en présence des présidents de la République française et de la République chinoise, lors de la visite d’État du président François HOLLANDE.

Ce contrat englobe les trois fondamentaux de la stratégie de développement en Chine du groupe Colisée : l'ingénierie immobilière de santé, la formation, et le management de maisons de retraite et de services dédiés aux séniors.

Ce groupe de personnalités, conduit par Monsieur Li Feng, Vice-Président de CITIC Trust, et son Directeur général, Monsieur Chris Chan, souhaitait avoir une illustration concrète des savoir-faire en matière de soins et d’accompagnement des personnes, et du modèle de gestion et de management du groupe Colisée.

La visite de la résidence Le Mesnil à Bouffémont, dans le Val d’Oise, placée sous le label « Les Jardins de Cybèle », s’est déroulée dans un état d’esprit constructif, chaleureux, et a permis à la délégation chinoise de s’entretenir avec le Président du groupe Colisée Patrimoine, Patrick TEYCHENEY, et ses équipes.

Le programme de cette délégation chinoise se poursuit les 26 et 27 juin 2013 à Bordeaux et dans sa région, avec, notamment, une visite du siège de Colisée Patrimoine et une rencontre avec les membres de sa direction générale.

Partager cet article

Repost0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 21:39

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0202749452554-colisee-veut-ouvrir-une-cinquantaine-de-maisons-de-retraite-en-chine-565751.php

 

 

Le numéro cinq français des maisons de retraite ouvrira en Chine début 2015.
Objectif : doubler de taille en France d'ici à cinq ans

Gigantesque marché, la Chine l'est aussi dans le domaine des maisons de retraite. Colisée Patrimoine Group, numéro cinq français du secteur derrière Medica, Orpea ou Korian, sera sans doute le premier à y à ouvrir un établissement. Patrick Teycheney, son président, était du récent voyage présidentiel pour signer avec un partenaire chinois un contrat pour la construction et l'exploitation d'une maison de retraite de 400 lits. Comme l'Occident, la Chine fait face à une problématique aiguë du vieillissement de sa population. Les maisons de retraite y étaient quasiment inconnues, plusieurs générations vivant sous le même toit. Mais cette organisation est rendue compliquée par l'évolution démographique, la politique de l'enfant unique, l'urbanisation et le gigantisme du pays. « Il faut trouver des solutions pour 200 millions de personnes de plus de soixante ans qui seront 350 à 400 millions d'ici à vingt ans », résume Patrick Teycheney, le fondateur de Colisée Patrimoine. Tous les spécialistes du secteur, français ou étrangers affichent donc leurs ambitions, comme Orpea, numéro un européen ou Colisée. L'entreprise bordelaise, qui construit d'ordinaire ses établissements, se contentera cette fois de vendre ses prestations d'ingénierie à des architectes chinois, puis participera à l'exploitation à travers des entreprises communes. Un premier établissement devrait ouvrir d'ici à 2015 à Chendu (province du Sichuan) qui proposera 400 lits et générera 280 emplois dont six pour des Français. Avec à la clef un chiffre d'affaires de 5,5 millions d'euros par an pour la société commune. Colisée devrait construire un deuxième établissement en partenariat avec une filiale de la China Citic Bank, troisième banque du pays à Kumming. Un troisième établissement de 1.500 lits ouvrira à Shanghai. « D'ici à cinq ans, nous espérons ouvrir une cinquantaine d'établissements représentant 25.000 lits » pour un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros, affirme Patrick Teycheney.

7.000 lits d'ici à cinq ans

Les ambitions sont aussi importantes en France puisque le groupe, qui exploite une cinquantaine d'établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et deux maisons de soins de suite, veut doubler sa taille d'ici à cinq ans et atteindre les 7.000 lits. Un objectif qui passera par des rachats puisque la création d'établissements est quasiment impossible. Dès lors, l'entreprise, qui a déjà fait entrer Naxicap Partners à son capital en 2010, devrait procéder à une nouvelle augmentation de capital de 50 millions d'euros d'ici à la fin de l'année avec des « partenaires français et chinois minoritaires ». L'entreprise, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 147 millions d'euros l'an dernier, vise les 500 millions d'euros d'ici à cinq ans.

Frank Niedercorn, Les Echos
Correspondant à Bordeaux

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents