Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2022 2 08 /02 /février /2022 15:49

Partager cet article

Repost0
8 février 2022 2 08 /02 /février /2022 09:49

Partager cet article

Repost1
4 février 2022 5 04 /02 /février /2022 16:48

https://www.groupe3e.fr/

 

Depuis de nombreuses années, les salariés travaillant dans les grands groupes d’EHPAD privés lucratifs subissent des conditions de travail extrêmement pénibles que leurs représentants du personnel n’ont cessé de dénoncer. Les sous-effectifs y sont permanents et érigés à l’état de dogme, avec des taux d’encadrement beaucoup plus faibles que dans le public ou le privé non lucratif. Et ces sous-effectifs contraignent de fait les salariés à maltraiter les résidents, par manque de temps. Alors même que les personnes qui choisissent de s’orienter vers ces métiers dits « du soin» offrent majoritairement des profils empathiques, cette situation entraîne chez elles une souffrance dans l’exercice de leur métier, qui emmène nombre d’entre elle jusqu’au burn out et au changement d’orientation professionnelle.

Nous qui intervenons dans ce secteur entendons régulièrement les représentants raconter le quotidien souvent sordide de ces établissements : interdiction de changer les couches tant que l’alarme de la puce RFID ne sonne pas, résidents à qui l’on fait porter des couches parce que l’on n’a pas le temps de les accompagner aux toilettes ou que l’on oblige à manger mouliné parce que le temps manque pour couper la viande, nourriture insipide amenant à la dénutrition…

Nous voyons aussi à l’œuvre la discrimination syndicale qui va de la création de syndicats maison au licenciement sans motif de certains élus, en passant par le harcèlement des rares salariés qui osent se syndiquer (changements d’horaires, affectation sur des postes difficiles, remarques incessantes…). Ces méthodes managériales d’un autre temps sont aussi l’une des marques de fabrique de ces groupes.

Si elle n’a rien appris aux salariés de ces établissements, la parution du livre « les fossoyeurs » met enfin en lumière ces pratiques scandaleuses, de détournement d’argent public au profit d’actionnaires privés et de maltraitance généralisée des résidents comme des salariés.

La question qui se pose maintenant est celle de la volonté politique de faire bouger les choses en profondeur : si tant est qu’une telle volonté existe, comment s’y prendre pour renforcer les contrôles sur l’utilisation des fonds et l’évolution des pratiques de ces groupes ?

Une voie drastique consisterait à considérer que le secteur des EHPAD est trop important pour ne pas être laissé à la collectivité. De plus en plus de voix s’élèvent dans ce sens et cette question mérite d’être posée.

Dans l’immédiat, une piste évidente consiste à s’assurer du respect d’un taux d’encadrement cible, selon le profil des résidents et à le suivre dans le temps. Il s’agirait là d’imposer aux établissements une obligation de résultat en matière d’effectifs CDI, assortie d’un coup d’arrêt à la pratique des « faisant fonction », avec bien évidemment des sanctions financières très élevées en cas de non-respect de ces objectifs. Il pourrait par exemple s’agir de normer l’effectif et la masse salariale par métier nécessaires au bon fonctionnement de chaque établissement et tout simplement de demander la restitution des sommes non dépensées sur ce poste. Compte tenu des tensions structurelles sur le marché de l’emploi pour la plupart des métiers concernés, cela suppose de résoudre le problème de leur attractivité, donc probablement de les revaloriser significativement, ce qui rejaillirait sur l’ensemble des salariés de ce secteur.

Une autre mesure pourrait porter sur l’absentéisme, reflet des conditions de travail des salariés : à l’instar de ce qui se pratique en matière de maladies professionnelles et accidents de travail, les établissements affichant un absentéisme élevé pourraient également être pénalisés financièrement, surtout en cas de non remplacement des salariés absents.

D’autres mesures pourraient également être envisagées dans le même ordre d’idée du côté de l’ensemble des achats, qu’il s’agisse des dispositifs médicaux ou des repas.

La dépendance est l’affaire de tous, il est grand temps de légiférer afin de mettre enfin les actes en adéquation avec les discours affichés.

Elisabeth Wolf

Responsable du secteur santé

Partager cet article

Repost1
4 février 2022 5 04 /02 /février /2022 13:49

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2022 7 30 /01 /janvier /2022 13:13
De : Albert Papadacci
Envoyé : jeudi 27 janvier 2022 14:17
À : sophie.boissard
Cc : Boyer Remi  Plou Nadège  Huez Laurent
Objet : Communiqué de presse CGT Korian.
 
Madame,
 
Merci de prendre note de notre communiqué de presse faisant suite au livre "Les fossoyeurs" où Korian est gravement mis en cause.
Nous comptons sur votre immense intérêt au dialogue social et nous amener des réponses motivées et circonstanciées.
Cordialement,
 
Nathalie Blasco
Albert Papadacci
Korian: nouvelles révélations! Scandale des rétrocommissions dans les Ehpad privés : une alerte avait déjà été lancée en 2014.
Korian: nouvelles révélations! Scandale des rétrocommissions dans les Ehpad privés : une alerte avait déjà été lancée en 2014.
Korian: nouvelles révélations! Scandale des rétrocommissions dans les Ehpad privés : une alerte avait déjà été lancée en 2014.
Korian: nouvelles révélations! Scandale des rétrocommissions dans les Ehpad privés : une alerte avait déjà été lancée en 2014.

Partager cet article

Repost1
26 janvier 2022 3 26 /01 /janvier /2022 11:23

Partager cet article

Repost0
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 18:08

LES CAMARADES DE LA CGT KORIAN TE SALUENT BIEN!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Partager cet article

Repost0
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 07:33

http://www.capgeris.com/les-groupes-de-maison-de-retraite-327/ehpad-korian-le-teilleul-le-projet-se-concretise-a28948.htm

Le jeudi 6 février 2014, Korian, leader européen du Bien Vieillir, a présenté auprès de l’ensemble des acteurs locaux et régionaux son nouvel établissement dédié aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées.

Les équipes soignantes, spécifiquement formées, y développeront des initiatives innovantes dans l'accompagnement des résidents et pour la préservation de leur autonomie.

Ce nouvel EHPAD, soutenu par Jean Bizet, sénateur-maire du Teilleul, ouvrira ses portes à l'été 2015 et sera implanté sur le site de l'ancien collège, dans la commune du Teilleul.

Un lieu de vie « comme à la maison »

Doté d'une capacité de 70 lits d'hébergement permanent, l'EHPAD du Teilleul sera entièrement dédié à l'accueil des personnes âgées désorientées, souffrant de la maladie d'Alzheimer ou de maladies apparentées.

Cet établissement sera structuré autour de cinq unités de vie pensées

pour favoriser le lien social entre résidents et retrouver une vie « comme à la maison ».

De même, l'établissement privilégiera l'agencement d'espaces verts, pour permettre aux futurs résidents de vivre dans une ambiance la plus heureuse et sereine possible.

L'aménagement intérieur du bâtiment sera organisé pour assurer la sécurité des résidents, faciliter leur vie quotidienne au sein de la structure tout en préservant leur autonomie.

Une politique de restauration personnalisée et adaptée auxrésidents

La maladie d'Alzheimer a un impact direct sur la nutrition des résidents (déambulation, difficulté pour le résident à « se poser » le temps d'un repas, appétence vis-à-vis des produits, ). C'est pourquoi Korian a décidé de mettre en place des actions dédiées pour prévenir les risques de dénutrition :

  • la cuisine faite maison sera adaptée aux spécificités régionales, grâce à un approvisionnement en produits locaux. Les repas seront servis « à la française », par table, afin de favoriser la thérapie du partage ;

  • le temps et le nombre de repas seront adaptés au rythme de vie des résidents. En fonction de l'avancée de la maladie et pour des cas particuliers, l'équipe médicale pourra décider de fractionner les repas. Ils pourront être consommés rapidement et facilement, grâce à la mise à disposition de mange-debout ou de mini-buffet. De même, le menu du jour pourra être décliné en petites bouchées et sera le cas échéant proposé en texture modifiée (hachée ou mixée).

Ces actions permettront de préserver l'autonomie des résidents et de susciter de réels moments de plaisir dans l'objectif de prévenir et prendre en charge la dénutrition.

Des solutions thérapeutiques innovantes pour limiter l'usage des médicaments

L'EHPAD du Teilleul proposera également des solutions thérapeutiques innovantes pour favoriser les interactions sociales, apaiser les résidents et stimuler leurs facultés cognitives.

Un jardin thérapeutique spécialement conçu pour les malades d'Alzheimer sera aménagé, proposant un circuit de déambulation.

Cet espace vert doit permettre de stimuler certaines fonctions cognitives des résidents en sollicitant leurs capacités sensorielles comme la vue, l'odorat, le toucher. Ce jardin aura également la vocation de constituer un lieu de rencontre et de vie, en dehors des murs de l'établissement.

De même, pour les familles des résidents, un pavillon à l'extérieur de l'établissement sera prévu pour retrouver une vie de famille et partager des moments de convivialité. Aménagée avec du mobilier s'inspirant des années 50, cette « maison réminiscence », replongera les résidents dans un univers qui leur est familier et auquel sont associés certains de leurs souvenirs.

Parallèlement, le département médical et de la coordination des soins de Korian mène actuellement une réflexion sur l'usage thérapeutique de nouvelles technologies, à titre expérimental, en faveur de la prise en charge non médicamenteuse des troubles du comportement des personnes atteintes d'Alzheimer.

La maladie d'Alzheimer en chiffres

Aujourd'hui, 3 millions de Français sont directement ou indirectement touchés par la maladie d'Alzheimer, dont plus de 850 000 personnes malades. Avec près de 22 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, la maladie progresse. Dans la Manche, le nombre de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée est estimé à 7 000. Les établissements de Korian accueillent, en moyenne, 60 à 70% de résidents présentant une maladie de type Alzheimer ou maladies apparentées.

Korian, acteur du Bien Vieillir qui contribue au dynamismeéconomique et social local

Pour accompagner les 70 résidents de l'établissement, le groupe Korian recrutera jusqu'à 48 personnes d'ici la fin de l'année 2015.

Parmi les profils recherchés figurent aides-soignants, infirmiers et autres professionnels paramédicaux.

Korian confirme ainsi son poids économique dans la région, où le groupe emploie déjà plus de 700 personnes au sein de ses 9 établissements médico-sociaux et sanitaires. Au total, Korian dispose d'une capacité de 750 lits en Basse-Normandie, répartis entre 4 maisons de retraite médicalisées (EHPAD), 4 cliniques de soins de suite et de réadaptation et un établissement mixte (EHPAD et SSR).

Korian initiera un certain nombre d'actions qui permettront d'animer le tissu économique de la région :

  • un partenariat avec l'école du centre de formation aux métiers d'AMP du Teilleul.

Korian proposera ainsi toute l'année des stages aux élèves au sein de son futur établissement, aux côtés d'aides-soignantes diplômées et formées au tutorat, qui les encadreront durant leur formation ;

  • un partenariat avec le pôle innovation de la région Basse-Normandie, afin de développer de nouvelles solutions thérapeutiques pour répondre au plus près aux besoins des résidents ;
  • un partenariat avec les acteurs locaux (professionnels de santé et commerces de proximité).

Olivier Derycke, Directeur Général France de Korian, rappelle que « l'accompagnement de la maladie d'Alzheimer est l'une des préoccupations majeures du groupe Korian. Cela nécessite une connaissance et une compréhension fines des besoins de nos résidents atteints de cette maladie, de manière à leur apporter les soins les plus adaptés et personnalisés pour préserver leur autonomie. La création de l'EHPAD du Teilleul illustre cet engagement, puisqu'il conjugue une prise en charge des résidents par une équipe soignante bénéficiant d'une formation spécifique, avec la mise en place de pratiques thérapeutiques innovantes non médicamenteuses ».

Didier Valognes, Directeur Régional de Korian, réitère également sa mobilisation pour la construction de ce nouvel EHPAD. « En tant que Directeur Régional, c'est avec beaucoup de fierté que mes équipes et moi-même menons ce projet, qui permettra de créer de nouveaux emplois tout en tissant de nouvelles relations constructives et créatrices de valeur avec les acteurs locaux mobilisés pour répondre à cet enjeu de société majeur ».

Ehpad Korian Le Teilleul, le projet se concrétise.

Partager cet article

Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 07:28

http://bourse.lesechos.fr/valeurs-moyennes/valeurs-du-jour/flashs-analystes/t4-en-ligne-948332.php

CA T4 355M€ +26,2%CA 12M 1371M€ +23,7% (+4,1% org.)

T4 en ligne avec nos attentes (356M€e) et celles du consensus (349M€e, source FactSet). Nous retiendrons de l'exercice : 1/ la contribution de Curanum pour environ 245M€e de CA (intégration à partir du 1er mars soit 10 mois) et 2/ la croissance organique de +4,2%, portée notamment par des hausses de prix sur le pôle sanitaire français. Le groupe confirme son objectif de marge d'EBITDAR de 27% (+2pts vs 2012). Celle-ci sera surtout boostée par le CICE et le mix plus favorable (Curanum : marge d'EBITDAR ~30%). Rappelons que le projet de fusion avec Médica suit son cours (les Conseils d'Administration respectifs ont approuvé l'opération le 23 janvier dernier).

notre opinion est que la "nouvelle histoire" Korian-Médica mettra un peu de temps à délivrer (multiples chantiers d'intégration, peu de synergies de coûts à exploiter). Le titre nous semble actuellement correctement valorisé.

Partager cet article

Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 07:24

http://www.bfmtv.com/economie/korian-chiffre-d-and-8217-affaires-annuel-2013-701716.html

Regulatory News :

Korian (Paris:KORI) publie son chiffre d'affaires annuel 2013 qui atteint 1 371,0 M€ en hausse de 23,7%, supérieur à l'objectif de 1,35 Md€

La fusion Korian Medica devrait intervenir en mars 2014

∆13/12

∆13/12

Yann Coléou, Directeur Général de Korian, commente : « 2013 est une année de transformation pour Korian. Grâce au projet d'entreprise Korian First, nous avons mobilisé l'ensemble du management et des équipes sur le terrain. Cela se traduit déjà par une amélioration de notre performance, tant financière qu'au niveau de la qualité de prise en charge dans nos établissements grâce notamment à un enrichissement de nos offres au service du bien-être de nos résidents.

Pour 2014, nous sommes d'ores et déjà tournés vers l'avenir avec un grand challenge qui nous attend. Avec la signature par Korian et Medica du traité de fusion, nous avons franchi une étape importante qui devrait nous conduire à une fusion en mars. Nous mettons tout en œuvre pour que l'intégration de nos deux sociétés soit réussie et opérationnelle dès le lendemain de la fusion. »

Le niveau d'activité élevé confirme l'efficacité du plan stratégique Korian First avec des résultats probants sur chacun des 4 piliers du plan :

  • la Performance : les initiatives lancées pour optimiser le CA portent leurs fruits. La croissance organique est robuste à 4,2% et le taux d'occupation sur les établissements matures est en progression dans tous les pays. Ainsi, à la connaissance de Korian, l'objectif de marge d'EBITDAR de 27% pour 2013 n'est pas remis en cause.
  • le Développement :

    • Korian a finalisé au 1er mars 2013 l'acquisition de Curanum créant ainsi le leader en Allemagne
    • forte dynamique du développement avec l'ouverture de 6 EHPAD et 2 cliniques en France et en Allemagne totalisant 890 lits
    • acquisition d'une clinique à Florence
    • et finalisation du recentrage de nos activités en France avec la cession du pôle psychiatrie comprenant 7 cliniques soit 690 lits et 2 EHPAD totalisant 161 lits
  • l'Innovation : Korian a lancé officiellement l'Institut du Bien Vieillir Korian le 11 décembre 2013, une instance de réflexion et de recherche appliquée sur l'évolution des besoins des seniors et les enjeux du Bien Vieillir
  • les Hommes : le groupe poursuit le renforcement de son management avec l'arrivée en janvier d'Olivier Derycke qui est nommé Directeur Général France et devient membre du comité exécutif groupe. Olivier possède une solide expérience en management et en opérations.

Prochaine communication : 27 mars 2014
Résultats annuels 2013

À PROPOS DE KORIAN

Le groupe KORIAN, créé en 2001, dispose d'une capacité d'accueil de plus de 34 000 résidents/ patients en Europe (France, Allemagne et Italie) et emploie plus de 26 000 collaborateurs. Le groupe gère 270 maisons de retraite (EHPAD), 50 cliniques spécialisées (SSR), dispose d'une capacité d'accueil de plus de 2 200 personnes en résidences services et assure des soins à domicile auprès de 9 000 clients.

Website: www.groupe-korian.com

La société est cotée sur le compartiment B de l'Eurolist d'Euronext Paris depuis novembre 2006.

Korian
CONTACTS INVESTISSEURS
Jean-Brieuc LE TINIER, T : +33 1 55 37 53 17
Directeur Financier
jean-brieuc.letinier@groupe-korian.com
or
Alexis JUNGELS, T : +33 1 55 37 52 25
Relations investisseurs
a.jungels@groupe-korian.com
or
CONTACT PRESSE:
Amélie NUN, T : + 33 1 55 37 52 62
a.nun@groupe-korian.com

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents