Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 18:37

~~ Finance

Korian affiche un chiffre d'affaires de 2,6 Md€ en 2015 malgré un taux de marge décevant Publié le 11/02/16 - 15h32

- HOSPIMEDIA Publié le 11/02/16 - 15h32 - HOSPIMEDIA - HOSPIMEDIA Publié le 11/02/16 - 15h32

C'est au tour de Korian d'annoncer, ce 10 février, le résultat de son exercice pour le dernier trimestre 2015. Avec une hausse à 3,4%, le dernier quart de l'année aura permis au groupe de réaliser 660,6 millions d'euros (M€), précise un communiqué. Alors que le groupe annonçait lors de la présentation de ses résultats annuels 2014 un "chiffre d'affaires voisin de 2,6 milliards d'euros (Md€)" pour 2015 (lire ci-contre), les chiffres présentés en ce début d'année s'avèrent conformes aux objectifs. Sur l'ensemble de l'exercice 2015, le chiffre d'affaires (CA) est ainsi évalué à 2,58 Md€. Fort de ces résultats, le groupe et sa nouvelle direction entendent frôler les 3 Md€ en 2016. Marquée par l'acquisition de l'Allemand Casa Reha — dont le chiffre d'affaires s'est monté sur 2015 à 280,9 M€ —, l'activité à l'international conserve une part de CA équivalente à l'an passé, soit 40,5% du résultats global. En hausse de 6,9% sur le dernier trimestre, et de 4,7% sur l'année (en base pro forma*), le CA passe pour la première fois la barre du milliard d'euros (1,04 Md€). En augmentation de 9% avec l'acquisition de 1 991 lits répartis sur 22 établissements, le résultat du parc allemand joue pour beaucoup dans le passage de ce nouveau cap. Représentatif de 519 M€, le CA, prédit le groupe, "devrait poursuivre [sur la même dynamique] en 2016". Côté Belgique, Korian avance un chiffre d'affaires de 218,3 M€ en progression de 5,2% grâce à quatre acquisitions et l'ouverture de trois nouveaux établissements (+567 lits). En Italie, le CA s'avère moins important que l'an passé (-2%) avec 306,1 M€. En France, 1,5 Md€ auront été réalisés sur l'année (+2,2%) grâce à "une bonne tenue des prix moyens journaliers" en Ehpad et la vente de services additionnels sur le secteur cliniques et SSR (+198 lits). La profitabilité du groupe se révèle, elle, moins satisfaisante. Par rapport au niveau réalisé en 2014, Korian annonce ainsi un repli de 100 points, et abaisse sa prévision du taux de marge de l'excédent brut d'exploitation (Ebitda). Parmi les explications avancées, le groupe évoque des dépenses "mal maîtrisées" en Allemagne et la "constatation de surcoûts opérationnels non anticipés en France". La nouvelle direction générale, personnifiée par Sophie Boissard (lire ci-contre), a dans ce contexte annoncé avoir "d'ores et déjà engagé un plan d'action destiné à restaurer la performance de la filiale allemande" en faisant évoluer et en renforçant l'équipe de direction locale. Un suivi rapproché de la performance des opérations sera mis en place. Quant aux perspectives, le groupe annonce un CA attendu "à près de 3 Md€", renforcé par l'acquisition de 1 500 nouveaux lits "dans ses zones d'implantation les plus attractives". Plusieurs opérations seraient en cours. Agathe Moret Ecrire à l'auteur Votre message sera envoyé en tant que : Gérard LEVASSEUR (Fédération CGT Santé Action Sociale) Ecrivez votre message... * La base pro forma a été préparée sur deux hypothèses : le rapprochement de Korian et Medica au 1er janvier 2014 (l'intégration des comptes de Medica est en réalité intervenue au 1er avril 2014, lors de l'officialisation de la fusion) et l'intégration de 100% de Kinetika Sardegna au 1er janvier 2014, quand celui-ci était détenu à hauteur de 28% jusqu'au 30 juin 2014. Les chiffres repris dans cet article seront repris sur cette base. Tous droits réservés 2001/2016 — HOSPIMEDIA

Partager cet article

Repost0
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 18:22

Les cigarettes, EDF, Gaz.....etc. tout augmente et nous ça baisse, ils vont pas pouvoir prendre leur vacances aux Seychelles nos actionnaires!!!!!!!!!!!!!!hahahahahahaha!!!!!!!!!!

Faut faire tourner une enveloppe!!!!!!!!!!!!

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 15:40

Publié le 14/01/16 - 16h26 - HOSPIMEDIA

Publié le 14/01/16 - 16h26 - HOSPIMEDIA - HOSPIMEDIA

Publié le 14/01/16 - 16h26

La société BNP Paribas Reim France (pour Real Estate Investment Management) renforce son portefeuille d'établissements médico-sociaux. Pour le compte de son organisme de placement collectif immobilier (OPCI) Health Property Fund 1 (HPF1), elle annonce ainsi, dans un communiqué daté du 13 janvier, l'acquisition des récents locaux de l'Ehpad La Reine-blanche à Olivet (Loiret). Après environ deux ans de chantier, le groupe privé Korian a en effet réceptionné les nouveaux bâtiments situés au sud de l'agglomération d'Orléans en octobre dernier. L'établissement regroupe désormais 101 lits et places d'hébergement permettant l'accueil de personnes autonomes, dépendantes et atteintes de la maladie d'Alzheimer, précise Korian dans la présentation de cet Ehpad qui représente aussi une surface immobilière de plus de 5 000 m2.

Cette acquisition de l'OPCI s'accompagne de la signature d'un bail de location de douze ans ferme au groupe privé Korian, précise l'acheteur. Et d'ajouter que "ce nouvel actif vient compléter le patrimoine de HPF1, qui désormais approche les 400 millions d'euros répartis en trente actifs sur l'ensemble des segments marché de l'immobilier santé". En 2014, BNP Paribas Reim France avait déjà fait l'acquisition de cinq Ehpad exploités par Korian. Il s'agissait de l'Ehpad Les Blés-d'Or à Castelnau-de-Levis (Tarn) de 3 797 m2, Le Bois-Clément à la Ferté-Gaucher (Seine-et-Marne) de 3 820 m2, de Chamtou à Chambray-lès-Tours (Indre-et-Loire) de 4 055 m2, La Goélette à Equeurdreville (Manche) de 4 709 m2 et de Lo Solelh à Bézier (Hérault) de 5 345 m2.

Par ailleurs, en mars dernier, BNP Paribas Real Estate a accompagné Korian dans sa recherche de locaux pour implanter, dans le 8e arrondissement de Paris, 3 000 m2 de bureaux pour son siège social.

Lydie Watremetz

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 07:39

Partager cet article

Repost0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 15:26

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 15:21

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 13:11

~~ Malgré une chute brutale de son cours, Korian, l'opérateur de maisons de retraite médicalisées présent en France et dans d'autres pays européens, conserve intactes ses qualités fondamentales. Laurent Lemaire, le nouveau directeur financier de Korian, le spécialiste de la prise en charge des personnes dépendantes, vient de faire son arrivée dans un contexte un peu troublé, deux mois après l'éviction surprise du directeur général, Yann Coléou, remplacé depuis par Sophie Boissard. Ce changement intervenu à la fin de l'année dernière a beaucoup surpris les investisseurs dans la mesure où Yann Coléou avait réalisé un bon travail et contribué à l'expansion de Korian sur le plan international après une série d'acquisitions. La dernière en date concerne Casa Reha, le troisième opérateur de maisons de retraite médicalisées en Allemagne où le groupe français occupe une position de leader avec plus de 27.500 lits et un chiffre d'affaires d'environ 780 millions d'euros. L'intérêt stratégique de cette opération ne fait pas de doute eu égard aux synergies envisagées et à l'impact positif de l'acquisition sur le bénéfice par action de Korian dès 2016 (environ 7%). L'Allemagne représente en outre un marché à fort potentiel avec un besoin estimé à 200.000 nouveaux lits sur les dix prochaines années et la part de l'international dans le chiffre d'affaires va largement dépasser 40%. Des objectifs plus que crédibles Pourtant, Korian semble désormais vouloir temporiser dans son développement et le récent revirement stratégique (qui reste malgré tout à relativiser) a porté un coup d'arrêt au parcours de l'action. Depuis le pic à 36,94 euros le 17 novembre dernier, le cours a chuté de plus de 16%. Les qualités fondamentales de la société restent malgré tout intactes, notamment au regard des perspectives solides offertes par le marché de la dépendance. En témoigne la progression régulière de l'activité, y compris à périmètre constant. Le chiffre d'affaires de l'année 2015 devrait ainsi approcher 2,6 milliards d'euros, en progression de plus de 3,5% sur un an et la croissance devrait nettement accélérer en 2016 (+15% environ) compte tenu de l'intégration de Casa Reha. L'objectif de 3 milliards d'euros fixé à l'horizon 2017 apparaît dans ces conditions plus que crédible. Avant l'acquisition de Casa Reha, le portefeuille de lits à créer chez Korian se montait à plus de 4.600 unités, sans compter un nombre presque équivalent de lits à restructurer. De quoi donner une bonne visibilité sur l'activité des trois prochaines années. Quant au bilan, il faisait ressortir un ratio de levier encore acceptable avec un endettement net non adossé à l'immobilier représentant un peu moins de 3 fois l'excédent brut d'exploitation. Au regard de ces chiffres très satisfaisants, Korian affiche aujourd'hui une valorisation très abordable à seulement 17 fois les bénéfices attendus en 2017 contre un ratio proche de 22 fois observé chez le leader, Orpea. Si ce dernier jouit d'une situation très favorable, la décote subie par Korian parait bien excessive et s'explique surtout par l'attentisme des investisseurs suite aux récents remaniements intervenus au niveau de la direction. Ce peut être une bonne occasion de se positionner sur le dossier. Les plus et les moins du dossier : + Un marché porteur offrant une bonne visibilité + Une forte présence à l'international - Des incertitudes sur la stratégie de la nouvelle direction + Plus d'actualité sur : Conseils Bourse

 

 

 

http://votreargent.lexpress.fr/top-100/korian/korian-une-confiance-a-restaurer_1752866.html

Partager cet article

Repost0
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 13:19

Nous avons obtenu aprés 4 jours de grève 300,00€ en prime fin décembre au lieu de 100,00 € au départ.

Une augmentation de salaire de 1,3 % ou 27€ au lieu de 0,3 % au départ.

Une augmentation du budget social de 20 % passant de 0,5 à 0,6%.

Une augmentation de la prime week end de 0.,5 à 0,6 %.

Une prime de chaussure de 45€.

 Faites  en bon usage

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 09:10

Yann Coléou disait après son eviction, sur les problèmes managériaux que dénonçait la CGT, que l'on était les seuls à les voir............."L'hôpital qui se fout de la charité"!!!!!!!!!!!!!!!!!

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 13:11

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche