Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2020 2 18 /02 /février /2020 15:05

Partager cet article

Repost0
8 février 2020 6 08 /02 /février /2020 16:52

 

 

(https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/qui-sont-les-successeures-potentielles-d-isabelle-kocher-l-ex-dirigeante-d-engie_2117534.html)

 

 

Mais avant, peut être, de partir de Korian, des interrogations portées par la CGT restent sans réponses et il serait opportun que notre Directrice Générale, puisse nous apporter des réponses :

 

  1. Le 20 janvier, nous publions la lettre d’une salariée qui confirme la dénonciation que nous faisions sur la mensualisation de la prime de 13ème mois signée dans l’accord NAO 2019 par l’UNSA, la CFDT et FO :

(http://www.le-fruit-des-amandiers.com/2020/01/les-effets-pervers-de-la-mensualisation-de-la-prime-du-13eme-mois-chez-korian-a-la-suite-de-l-accord-nao-2019-signe-par-l-unsa-la-cf)

 

A ce jour aucune réponse, aucune proposition de négociation ou d’aménagement n’a été proposé par la direction, à part du mépris( Il est clair que Korian ne saurait négocier des accords en fonction des aides publiques potentielles. Il n’est pas possible de vivre d’assistanat en profitant de la CMU et en travaillant à temps partiel. Il s’agit là d’une problématique structurelle très française. )

 

 

 

  1. Nos interrogations sur les discriminations de toutes sortes dans notre groupe, nous l’avons dénoncé à plusieurs fois,

sur les primes octroyées à certain.es salarié.es :

http://www.le-fruit-des-amandiers.com/2019/12/korian-apres-les-niches-electorales-les-niches-pour-salari.es-non-grevistes.html

 

et sur cette « niche électorale » accordée au syndicat maison :

http://www.le-fruit-des-amandiers.com/2019/11/communique-elections-cgt-korian-grace-a-la-direction-de-korian-1-000-voix-cadres-dirigeants-cadres-direction-directrices-et-directeu

 

 

 

  1. La véritable raison de la vente de 3 de nos établissements au lieu de « l’explication » présentée en Comité Central d’Entreprise, et une question : pourquoi la direction n’a pas communiqué à la presse cette information alors qu’elle est si prompte pour annoncer des acquisitions, chiffre d’affaire, etc.

Qu’à t’elle ( la direction !) à cacher ?

http://www.le-fruit-des-amandiers.com/2020/01/vente-boursiere-speculative-a-quoi-joue-korian.html

 

 

 

  1. Comment expliquer ce « ratage » catastrophique sur les payes de janvier…Malgré notre lettre ouverte et la réponse de la DRH France, les inquiétudes ne sont pas levées : encore beaucoup de CDD, salarié.es et AT, maladies, etc. n’ont pas ou en retard reçus leur salaire. Comment cet « avance ou acompte » va-t-il être remboursé ? Les DE sont dans le flou artistique, les réponses sont totalement différentes d’un établissement à un autre.

Comment une entreprise comme Korian a-t-elle pu arriver à un tel naufrage ?

 

Sophie Boissard : Une ambition qui pourrait la porter à la tête d'Engie. Mais avant (peut être de partir…), il reste des questions sans réponses !

Partager cet article

Repost0
6 février 2020 4 06 /02 /février /2020 15:32

Le sort d’Isabelle Kocher chez Engie est bientôt scellé, certains noms circulent déjà pour lui succéder, comme Sophie Boissard, la présidente de Korian.

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 23:19

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2020 4 16 /01 /janvier /2020 22:17


Madame Sophie Boissard

Directrice Générale de Korian

 

LETTRE OUVERTE                                                                                    Le 16 janvier 2020

 

Madame,

Des informations alarmantes et alarmistes nous parviennent de plus en plus des salarié.es sur de graves problèmes concernant les payes des vacataires, intérimaires, mi-temps thérapeutiques, CDD.

Aujourd’hui, cerise sur le gâteau où l’on apprend que la clôture des payes ne se fera pas le 19 janvier mais le 21…ce qui risque de décaler les virements de fin de mois.

A ce jour aucun DE ne peut nous rassurer sur ces problèmes, les seules réponses que nous avons sont qu’effectivement « le système ne fonctionne pas » …

On nous a rapporté qu’une formation avait été annulée car le logiciel paye ne fonctionnait pas.

Vous qui êtes si prompte à communiquer à l’attention des investisseurs, de la presse pour vanter et vendre la stratégie du groupe, sa bonne santé (à défaut de vendre nos établissements à des concurrents), nous vous demandons instamment et urgemment de vous adresser aux salarié.es pour leur expliquer et les rassurer, car si l’entreprise se porte aussi bien, investit dans toute l’Europe c’est bien grâce à leur travail : « seule la force de travail crée la richesse ».

La CGT Korian restera vigilante, à l’écoute des salarié.es dans cette juste revendication toute simple « être payé… »,

Nous vous adressons, Madame, nos sentiments respectueux,

 

Pour les syndicats et le collectif CGT Korian,

Nathalie Blasco, Albert Papadacci,

DSC CGT Korian

 

Un numéro de téléphone gratuit pour tout renseignement:
0800 977 977.

 

Lettre ouverte à Madame Boissard, directrice générale de Korian.

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2020 5 03 /01 /janvier /2020 16:11

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2020 5 03 /01 /janvier /2020 10:54

 

 

Korian si prompt à communiquer quand ça l’arrange a oublié une information de taille:

Korian se sépare de 3 établissements :

 

 

« Dans le cadre de la stratégie du Groupe Korian présentée au CCE du 19 septembre, Korian envisage la cession de trois établissements qui constituent la Société juridique Korian Val d’Oise.

Korian Les Sansonnets à Chars (95),  

Korian Les Lys à Pierrelaye (95), 

Korian Arc en Ciel à Bezons (95)

 

Au total : 3 établissements, 144 lits, 100 ETP

Pour ces motifs :

•Malgré des taux d’occupation élevés, ces trois établissements affichent des résultats nets négatifs sur leurs derniers exercices

. •Un dialogue avec le conseil départemental ne permettant pas d’envisager un retour à l’équilibre.

•Une maîtrise de l’immobilier difficile (propriété détenue par un bailleur HLM distinct pour chacun des trois établissements).

•Une discussion bilatérale sur une reprise potentielle de ces établissements a eu lieu : elle aboutit aujourd’hui à une offre de reprise par la Société MapadHolding Exécutive. »

 

 

Qui est le groupe MAPAD ?

 

 

UN GROUPE FAMILIAL

« Un groupe à taille humaine, qui développe des infrastructures et des services d’hébergement complexes et de qualité, qui porte des projets d’investissement et qui assure l’exploitation de ses opérations.

MAPAD assure la gestion d’établissements pour personnes âgées dépendantes, et l’accompagnement professionnel et humain des seniors.

Cet accompagnement repose sur une écoute attentive, sur le respect des choix de la personne, de sa dignité et de son intégrité.

Le groupe gère actuellement trois EHPAD dans les Hauts-de-Seine, à Courbevoie, à Puteaux et à Bourg-la-Reine, et en construit un autre dont l’ouverture est programmée en 2020 »

 

 

Donc on veut nous faire croire qu’un groupe de 3 EHPAD (dont 1 en construction), 2 résidences, qui réalise seulement 13 Millions d’euro de CA, qui possède seulement 39 millions d’euros de fonds propres serait le sauveur de 3 EHPAD Korian en déficit ?

Que ce groupe aurait plus d’influence auprès de l’ARS ? Plus d’influence auprès des propriétaires des murs ? On voudrait nous prendre pour « des perdreaux de l’année » que l’on ne s’y prendrait pas autrement…

Quel message nous adresse aujourd’hui Korian ? Il est simple :

« Si un établissement n’est pas rentable, on le vend » ?

Quel message Korian adresse aux salarié.es de l’entreprise ? Il est simple :

« Bossez, soyez rentables, faites-nous gagner des dividendes et des profits, sinon on vous vend ».

Ça devient une foire aux bestiaux, un jeu de maquignons….

Quand on sait qu’une majorité de salarié.es perçoivent une prime d’ancienneté (9 ans en moyenne et certains 20 ans), on imagine aisément et malheureusement le sort qu’on leur réserve…

 

 

LA CGT DÉNONCE CE JEU DE DUPES, DÉNONCE CETTE COURSE AUX PROFITS ET A L’UNIQUE RENTABILITÉ AUX DÉTRIMENTS DES SALARI.ES.

NOUS DÉNONÇONS CETTE NOUVELLE POLITIQUE DE « L’EHPAD KLEENEX ».

NOUS RESTONS ET RESTERONS VIGILANTS SUR CETTE NOUVELLE POLITIQUE DE KORIAN.

NOUS ENGAGERONS TOUTES LES ACTIONS QUE LES SALARI.ES JUGERONT NÉCESSAIRES POUR CESSER CES VENTES BOURSIÈRES ET SPÉCULATIVES.

 

 

D’habitude ce sont les « gros » qui mangent les « petits ».

Korian, N°1 en Europe, vise pour 2019 une croissance de son chiffre d'affaires supérieure ou égale à 8% et une marge d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) supérieure ou égale à 14,5%.

 

 

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2019 4 26 /12 /décembre /2019 12:26

APRES LES « NICHES ÉLECTORALES »,  LES « NICHES POUR SALARI.ES NON GRÉVISTES »…

 

La direction générale de Korian a décidé d’octroyer 100€ de chèques culture à des salarié.es sur une cinquantaine d’établissements de Paris Ile de France (les salarié.es des autres régions apprécieront), que l’on peut assimiler à une prime ou à un avantage en nature, pour :

« Il s’agit d’un geste pour remercier les salariés des établissements franciliens qui se sont déplacés et ont été très investis pour venir travailler pendant les grèves. »

Ceci est la réponse officielle de la direction suite à une demande de la CGT Korian.

Pourtant ce geste que l’on peut assimiler à une prime est totalement illégal et discriminatoire ; une cassation l’atteste : Cass. Soc. 1er juin 2010, n° 09-40.144 :

pour la Haute Cour, « est discriminatoire l’attribution d’une prime aux salariés selon qu’ils ont ou non participé à un mouvement de grève ». Peu importe la surcharge de travail subie par les salariés non-grévistes. ».

A ce sujet, nous adressons le lien d’un article fort intéressant :

https://www.netpme.fr/actualite/attribution-prime-salaries-non-grevistes-discriminatoire/

 

Il ne s’agit pas pour nous de faire retirer cette gratification aux salarié.es, pour une fois que Korian éprouve de l’empathie et de la reconnaissance…vive la grève !

 

Néanmoins on s'interroge sur le bien-fondé et les véritables motivations de Korian à travers ce geste.  Surfer avec la légalité pour stigmatiser la grève... alors que nous les alertons depuis des années sur les ravages de leur politique de non remplacement dans tous les établissements. Et cela concerne non pas 50 établissements de la région parisienne mais les sites de l'ensemble du parc français. On aimerait que Korian soit aussi reconnaissant avec tous ses salariés qui voient leurs conditions de travail être impactées au quotidien.

La CGT Korian interpellera la direction générale à ce sujet.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2019 6 07 /12 /décembre /2019 13:30

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2019 1 21 /10 /octobre /2019 12:49

Qu'est ce qu'un conseil des "DES PARTIES PRENANTES"?

 

http://sabbar.fr/management/les-parties-prenantes-et-les-contre-pouvoirs/

 

https://theconversation.com/reforme-de-lentreprise-pour-un-comite-des-parties-prenantes-specifiques-au-sein-des-conseils-dadministration-91582

 

https://www.cairn.info/revue-vie-et-sciences-de-l-entreprise-2011-1-page-39.htm#

 

Or, dans la création de ce conseil, Korian fait, une fois de plus, fi des salarié.es et des organisations syndicales.

D'ailleurs le cahier des charges est uniquement financier et basé sur la rentabilité, la preuve:

 

Korian - Les points à retenir

- Groupe européen spécialisé dans l’accueil et les soins aux séniors, avec 81 000 lits et 850 établissements ;

- Marché de l’EHPAD privé en forte croissance et capacité du groupe à maintenir sa rentabilité, y compris dans les projets comportant des volets sociaux (HAS) ;

- Groupe organisé en 4 métiers : maisons de retraite médicalisées, cliniques de soins de suite et réadaptation, résidences services et soins à domicile générant un chiffre d’affaires de 3,34 Mds€;

- Expansion volontariste en Europe, avec une entrée en Espagne et aux Pays-Bas depuis le début 2019 ;

- Fortes barrières à l’entrée : investissements immobiliers, coûts salariaux et contraintes réglementaires croissantes ;

- Pipeline de lits en construction ou restructuration de 17 320 lits, en hausse de 23%;

- Capacité à compenser les baisses de tarif par la montée des services spécialisés ;

- Situation financière saine.

Korian - Les points à surveiller

- Interrogations récurrentes sur une évolution réglementaire défavorable en période de réduction des déficits publics et de restriction des remboursements ;

- Léger recul du taux d’occupation, de 84 %;

- Nombre de chambres individuelles encore insuffisant (60 %) ;

- Taux de détention immobilière faible (16 %) par rapport à ses pairs ;

- Sensibilité aux aides publiques pour la prise en charge de la dépendance et au risque de réputation des EHPAD ;

- Evolution du taux d’occupation et des prix moyens journaliers ;

- Exécution du plan à horizon 2021 visant à accroître les parts de marché en Europe;

- Renforcement de la détention immobilière, accéléré par le partenariat avec Icade ;

- Intégration du néerlandais Stepping Stones et des établissements espagnols ;

- Spéculations sur une prise de contrôle par des fonds d’investissement ;

- Objectifs 2019 d’une croissance de 8 % au moins du chiffre d’affaires et d’une hausse de la marge opérationnelle à 15,5 %;

- Capital éclaté avec une forte présence de mutualistes –Predica pour 23,2 %, le canadien PSP pour 6,99 % et Malakoff-Médéric pour 6,35 %.

 

 

https://www.capital.fr/entreprises-marches/korian-creation-dun-conseil-des-parties-prenantes-1353266

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche