Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 21:07

http://room.sfrbusinessteam.fr/article/hebergement-donnees-sante-vitalia-fait-confiance-sfr-business-team

 

 

Pour héberger les données de santé de ses établissements, VITALIA - deuxième groupe d'hospitalisation privée de France - a choisi SFR Business Team. Témoignages de Jean-Michel Culioli, Directeur Systèmes d'information du Groupe VITALIA et de Benjamin Revcolevschi, Directeur Services & Cloud, SFR Business Team.

SFR Business Team a obtenu l'agrément d'hébergement des données de santé. Dans quel cadre ?
Benjamin Revcolevschi : SFR Business Team, la branche professionnelle du groupe SFR, est hébergeur de données depuis plus de 10 ans et dispose de 6 datacenters en France. Nous avons obtenu l'agrément* d'hébergement des données de santé à caractère personnel en mars 2012, ce qui valide officiellement notre capacité à assurer la sécurité et la confidentialité des données de santé qui nous sont confiées. Ceci nous permet d'accompagner pleinement nos clients dans leurs démarches d'externalisation de leur système d'information et leur adoption du cloud computing.

Qu'est-ce qui a amené un professionnel de la santé aussi important que VITALIA à adopter la solution d'hébergement des données de santé proposée par SFR Business Team ?
Jean-Michel Culioli : le groupe VITALIA s'est constitué à partir de 2006 par le rachat successif de 47 établissements, dans lesquels exercent 2 200 praticiens. Les logiciels historiques des établissements étaient hébergés localement. En 2011, le choix stratégique d'un dossier patient informatisé unique pour tous les établissements impliquait un hébergement mutualisé. L'examen des lourdes contraintes imposées par l'agrément d'hébergeur de santé a conduit VITALIA à externaliser cet hébergement. Au terme d'une consultation d'un an, nous avons retenu la solution de SFR Business Team, qui incluait le réseau VPN et l'hébergement, avec des engagements forts de qualité de service.

Quels sont les moyens déployés par SFR Business Team pour assurer cet hébergement des données de santé ?
Benjamin Revcolevschi : notre rôle est de faciliter à nos clients l'accès à l'hébergement de données de santé, très réglementé et exigeant. Nos équipes ont ainsi visé un haut niveau de sécurité tout en assurant des coûts maîtrisés. Cela a été l'occasion d'un travail de fond aux niveaux technique et organisationnel pour l'hébergeur que nous sommes. Nous avons choisi les technologies les plus fiables pour tenir nos engagements en termes de sécurité, de traçabilité, d'intégrité et de pérennité des données. Mais la sécurité des données de santé est avant tout une responsabilité humaine, et à ce titre nos équipes sont particulièrement sensibilisées à leur gestion. Le tout sous les conseils et le contrôle de notre responsable de la sécurité informatique et de notre médecin hébergeur, garants de nos processus.

Comment s'est passée la collaboration entre vos équipes et celles de SFR Business Team ?
Jean-Michel Culioli : pour résumer, je dirais agilité et coopération. Les équipes d'avant-vente ont réalisé avec la DSI de VITALIA un travail remarquable, astucieux et innovant, d'architecture technique, au-delà des propositions de l'éditeur. Ensuite, la mise en place de la plateforme a pris environ 10 mois, dans un contexte d'échange, d'initiative et d'amélioration permanents, dont SFR Business Team a été le pivot.

SFR Business Team a noué d'importants partenariats avec des acteurs référents tel que Fujifilm. Dans quel but ?
Benjamin Revcolevschi : nous hébergeons les données de santé de Fujifilm Medical Systems, pour ses activités d'intégrateur de solutions d'imagerie médicale en mode SaaS. Plus généralement, nous apportons nos services à de nombreux éditeurs de logiciels ou de services liés à la santé. Nous les aidons à migrer leurs solutions vers des modèles SaaS**, tout en bénéficiant de notre agrément d'hébergeur de données de santé.

Nous proposons aussi des solutions pour la gestion de la relation client dans le domaine de la santé, telles que des services vocaux interactifs ou d'accueil téléphonique, et une palette d'outils de communication multicanal (SMS ou email de confirmation de rendez-vous, prise de médicaments, etc.). Nous sommes également concepteurs de systèmes de surveillance mobiles, tel que m-Alert, actuellement exploité par le Samu du 93. Notre capacité d'accompagnement dans la santé est sans conteste la plus complète du marché.

* L'agrément est soumis à l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip Santé).
** Software as a Service

Partager cet article

Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 22:06

Les transferts du week-end bousculent les patients | L'Est Eclair
Le regroupement annoncé par le groupe Vitalia sous-entend que toutes les activités de la clinique des Ursulines seront, à terme, transférées à Montier-la- Celle ...
www.lest-eclair.fr/.../les-transferts-du-week-end-bousculent-les...

Partager cet article

Repost0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 22:08

Jean-Baptiste Mortier remplace le Dr Christian Le Dorze chez Vitalia. Guy Latourrette succède à Frédéric Dubois chez Médi-Partenaires. Dans les deux cas , ...
www.lequotidiendumedecin.fr/.../turn-over-chez-vitalia-et-me...

Partager cet article

Repost0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 22:33

Changement de main chez Vitalia
decision sante
Le groupe Vitalia a fait part des différentes mesures de leur PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) concernant la soixantaine de membres du personnel touchés ...

 

 

Paray-le-Monial Clinique La Roseraie : le plan social est enfin signé
Le JSL
Ce mardi, comme la direction du groupe Vitalia s'y était engagée par téléphone le 6 février dernier, après un douloureux bras de fer entre la direction de ...

 

Groupe Vitalia : nouveau Président
Boursier.com
(Boursier.com) -- Vitalia, deuxième groupe de soins privé français, vient de procéder à une réorganisation de sa gouvernance. Le Dr Christian Le Dorze, ...
 

Partager cet article

Repost0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 19:13

http://www.le-fruit-des-amandiers.com/article-vitalia-invente-l-impot-prive-114872002.html

http://www.auboisementcorrect.com/10474-Les-cliniques-privees-VITALIA.html

http://alertesante.over-blog.com/article-impot-vitalia-107249032.html

 

etc.etc.

 

 

AccueilContactMentions légales

Image

Contact

Mentions légales

1. Mentions légales

Vous visitez www.groupe-vitalia.com, le site du Groupe Vitalia.

GIE Vitalia
5 rue du cirque – 75008 Paris

Directeur de la publication : Grégoire Briens
Gestionnaire du site : Hélène Barbreau
Conception – réalisation : O2sources
Hébergement : Typhon SAS

2. Avertissements

Le Groupe Vitalia tient à proposer aux visiteurs de ce site une information de qualité. Cependant, le Groupe Vitalia décline toute responsabilité en cas d’erreur ou d’omission (à l’exception des mentions légales ci-dessus). En cas de problème rencontré avec les contenus et informations données sur le site, merci de contacter le responsable technique du site.

Les liens proposés vers d’autres sites sont communiqués à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité du Groupe Vitalia, tant en ce qui concerne les contenus que les conditions d’accès. Le Groupe Vitalia décline toute responsabilité concernant les liens créés par d’autres sites vers ses propres sites ; l’existence de ces liens ne peut permettre d’induire que le Groupe cautionne ces sites ou qu’il en approuve le contenu.

3. Droits d’auteurs

Le site du Groupe Vitalia est une œuvre de l’esprit protégée par la législation en vigueur. Les droits de l’auteur de ce site sont réservés pour toute forme d’utilisation. En particulier, la reproduction des éléments graphiques du site, le téléchargement complet du site pour son enregistrement sur un support de diffusion, ainsi que toute utilisation des visuels et textes qu’il contient autre que la consultation individuelle et privée sont interdits sans autorisation.

Sauf mention contraire, les droits des illustrations et photographies publiées sur ce site appartiennent au Groupe Vitalia.

 

A bon entendeur, salut, èspèce de Ratman que tu es!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Partager cet article

Repost0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 07:49

    Vitalia invente l'impôt privé
Lutte Ouvrière
Vitalia est l'un des principaux propriétaires d'établissements médicaux privés en France. Bien implanté en Auvergne, ce groupe possède à Clermont-Ferrand les cliniques des Chandiots et de La Plaine, ainsi que d'autres en banlieue, comme Beaumont, ...
Afficher tous les articles sur ce sujet »

Pays Charolais | Le reclassement en question - Le Journal de ...
Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) pour les salariés de la clinique consiste en une prise de mesures conséquentes pour Vitalia.
www.lejsl.com/pays-charolais/.../le-reclassement-en-question
 

 

La Mutualité française dénonce le forfait optionnel de la clinique auscitaine.

Le groupe Vitalia a repris l'ancienne clinique Carlier en 2007.

Le groupe Vitalia a repris l'ancienne clinique Carlier en 2007. (ph. archives ph. B./ « sud ouest »)



Le président de la Mutualité française de Midi-Pyrénées est en colère. Pierre-Jean Garcia ne cache pas son courroux.

La Mutualité française Midi-Pyrénées dénonce le « forfait administratif » pratiqué par la Polyclinique de Gascogne à Auch, l'ancienne clinique Carlier, reprise par le groupe Vitalia en 2007. Il s'agit d'un forfait de 9 euros proposé au patient lorsqu'il remplit les documents d'inscription. Sur la feuille qui lui est présentée, le patient peut choisir, en cochant une case, une chambre individuelle ou pas, de bénéficier de la télévision ou pas et… de payer 9 euros, ou pas. Il s'agit du forfait administratif. Il est totalement optionnel.

Selon la Mutualité française, cette pratique serait « illicite ». Elle aurait déjà alerté la direction de la Polyclinique à ce sujet « il y a six mois » précise Pierre-Jean Garcia, président de la Mutualité française de Midi-Pyrénées. « Avant, ce forfait était obligatoire, maintenant il est optionnel, censé couvrir d'éventuels services ».

« C'est cynique »

La Mutualité française regrette que « malgré le rappel à la loi adressée par la Caisse nationale de l'assurance-maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) sur cette pratique, qu'elle a elle-même jugée ''illicite'' en août dernier, les usagers du Gers et du Tarn continuent à se voir systématiquement soumettre la proposition de paiement d'un forfait administratif de 9 euros, au motif que ce dernier resterait optionnel. » Il y a six mois, le Collectif interassociatif sur la santé a porté plainte auprès de la CNAMTS.

Pour Pierre-Jean Garcia, « c'est cynique. Dans les autres établissements, ces services sont gratuits. La plupart des patients, très souvent âgés, cochent la case et paient. C'est fort de café ! Dans un contexte où l'on veut remettre de l'offre de soins de proximité, surtout en zone rurale, il faut raison garder. » Pierre-Jean Garcia est d'autant plus outré que « la Polyclinique profite de son monopole gersois dans plusieurs spécialités, comme l'urologie, pour se permettre une telle pratique. »

De son côté, Xavier Boutin, directeur général adjoint du groupe Vitalia, propriété du fonds d'investissement américain Blackstone qui gère la Polyclinique de Gascogne, explique que ce forfait « couvre deux catégories de prestations qui prennent du temps administratif. Par exemple, la relation entre les patients et leur complémentaire santé car beaucoup arrivent à la clinique sans leur contrat de mutuelle. C'est donc le personnel qui téléphone à la mutuelle pour se faire faxer le contrat et dire au patient ce qu'il va payer. Autre prestation, l'organisation de la suite de l'hospitalisation : trouver un véhicule sanitaire pour emmener le patient faire des analyses par exemple ou trouver une place dans un établissement de suite. Pour nous, ces démarches ont un coût. En face de cette dépense, nous avons mis une recette. Ce forfait est plus élevé dans d'autres groupes concurrents. Il n'est pas du tout illicite. Ce qui serait illicite, c'est qu'il soit obligatoire. »

La Mutualité française Midi-Pyrénées « exige » la suppression de ce forfait et « invite les usagers à ne pas payer cette prestation facultative ».

Auch

Partager cet article

Repost0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 22:59

le groupe hospitalier Vitalia, qui détient les cliniques de Vichy et Montluçon, a introduit dans ses établissements privés un forfait administratif non obligatoire de ...
www.lamontagne.fr/.../imbroglio-entre-la-cpam-et-les-clinique...

Le point PSE
Le JSL
M.Augey, directeur des ressources humaines de Vitalia, et Jany Rulfo, directrice de La Roseraie, rencontraient les représentants du personnel ce vendredi ...

L'actu de ma commune
Le JSL
Toujours salarié du groupe Vitalia, le personnel n'a d'autre choix que de patienter et ... Car si le groupe Vitalia s'était engagé à soutenir son personnel, ...

 

La polyclinique d'Auch épinglée   

 

 

La Mutualité française dénonce le forfait optionnel de la clinique auscitaine.

Le groupe Vitalia a repris l'ancienne clinique Carlier en 2007.

Le groupe Vitalia a repris l'ancienne clinique Carlier en 2007. (ph. archives ph. B./ « sud ouest »)

Le président de la Mutualité française de Midi-Pyrénées est en colère. Pierre-Jean Garcia ne cache pas son courroux.

La Mutualité française Midi-Pyrénées dénonce le « forfait administratif » pratiqué par la Polyclinique de Gascogne à Auch, l'ancienne clinique Carlier, reprise par le groupe Vitalia en 2007. Il s'agit d'un forfait de 9 euros proposé au patient lorsqu'il remplit les documents d'inscription. Sur la feuille qui lui est présentée, le patient peut choisir, en cochant une case, une chambre individuelle ou pas, de bénéficier de la télévision ou pas et… de payer 9 euros, ou pas. Il s'agit du forfait administratif. Il est totalement optionnel.

Selon la Mutualité française, cette pratique serait « illicite ». Elle aurait déjà alerté la direction de la Polyclinique à ce sujet « il y a six mois » précise Pierre-Jean Garcia, président de la Mutualité française de Midi-Pyrénées. « Avant, ce forfait était obligatoire, maintenant il est optionnel, censé couvrir d'éventuels services ».

« C'est cynique »

La Mutualité française regrette que « malgré le rappel à la loi adressée par la Caisse nationale de l'assurance-maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) sur cette pratique, qu'elle a elle-même jugée ''illicite'' en août dernier, les usagers du Gers et du Tarn continuent à se voir systématiquement soumettre la proposition de paiement d'un forfait administratif de 9 euros, au motif que ce dernier resterait optionnel. » Il y a six mois, le Collectif interassociatif sur la santé a porté plainte auprès de la CNAMTS.

Pour Pierre-Jean Garcia, « c'est cynique. Dans les autres établissements, ces services sont gratuits. La plupart des patients, très souvent âgés, cochent la case et paient. C'est fort de café ! Dans un contexte où l'on veut remettre de l'offre de soins de proximité, surtout en zone rurale, il faut raison garder. » Pierre-Jean Garcia est d'autant plus outré que « la Polyclinique profite de son monopole gersois dans plusieurs spécialités, comme l'urologie, pour se permettre une telle pratique. »

De son côté, Xavier Boutin, directeur général adjoint du groupe Vitalia, propriété du fonds d'investissement américain Blackstone qui gère la Polyclinique de Gascogne, explique que ce forfait « couvre deux catégories de prestations qui prennent du temps administratif. Par exemple, la relation entre les patients et leur complémentaire santé car beaucoup arrivent à la clinique sans leur contrat de mutuelle. C'est donc le personnel qui téléphone à la mutuelle pour se faire faxer le contrat et dire au patient ce qu'il va payer. Autre prestation, l'organisation de la suite de l'hospitalisation : trouver un véhicule sanitaire pour emmener le patient faire des analyses par exemple ou trouver une place dans un établissement de suite. Pour nous, ces démarches ont un coût. En face de cette dépense, nous avons mis une recette. Ce forfait est plus élevé dans d'autres groupes concurrents. Il n'est pas du tout illicite. Ce qui serait illicite, c'est qu'il soit obligatoire. »

La Mutualité française Midi-Pyrénées « exige » la suppression de ce forfait et « invite les usagers à ne pas payer cette prestation facultative ».

Auch    

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 19:14

bonjour à toutes et à tous

la Polyclinique Urbain V , Groupe VITALIA sera en grève à partir du lundi 17 décembre 2012 7h30 pouvez vous l'afficher dans votre établissement et le diffuser dans les cliniques que vous connaissez.h

 

 

 

ttp://www.vitalia-urbainv-avignon.com/index_fr.php

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 22:06
 
Paray-le-Monial L'insoutenable attente des salariés de la clinique
Bien Public
Pour l'heure, le principal souci du groupe Vitalia est de réfléchir au reclassement de son personnel parodien. « La situation demain est semblable à celle ...

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 22:46

Fin de vie annoncée pour la clinique de Paray-le-Monial
EspaceInfirmier.com
Le tribunal administratif de Dijon a rejeté le recours en référé déposé par le groupe Vitalia, après le retrait par l'ARS de l'autorisation de chirurgie de ...

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents