Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2022 5 11 /03 /mars /2022 09:09

Partager cet article

Repost0
9 mars 2022 3 09 /03 /mars /2022 10:58

Énorme journée de mobilisation devant le siège d'Orpea avant de rejoindre la manifestation pour la journée de lutte pour les droits des femmes.

 

Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".
Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".
Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".
Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".
Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".
Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".
Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".
Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".
Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".
Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".
Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".Les Ehpad ne sont pas des usines à cash, nationalisation du lucratif. Orpea, Korian, Château de Neuville, et tous les autres, même combat contre ces "fossoyeurs".

Partager cet article

Repost0
2 février 2022 3 02 /02 /février /2022 11:10
Il y a 4 ans, nous lancions Sabrina Ali Benali, Patrick Pelloux et moi-même une pétition sous le titre « Dignité des personnes âgées, des moyens pour nos EHPAD » qui avait recueilli près de 700 000 signatures. Elle a déclenché une auto-saisine du Conseil économique social et environnemental qui a publié un rapport validant la revendication syndicale de la création de 200 000 postes, pour obtenir un ratio d’un soignant par résident. Dans le même temps les députés Caroline Fiat et Monique Iborra s’étaient saisies du dossier et validaient cette demande. Ce qui était déjà décrit à l’époque était un manque criant de personnel qui ne permettait pas de s’occuper dignement des personnes âgées dans les EHPAD. Il était souligné que malgré un prix moins élevé dans les structures du secteur public, le taux d’encadrement y était légèrement supérieur. Cela signifiait clairement que le secteur privé lucratif faisait payer plus cher ses prestations pour un service rendu de moindre qualité. Déjà quelques années plus tôt, nous avions été un certain nombre à nous émouvoir publiquement du fait que le président de la République de l’époque avait embarqué avec lui en Chine des dirigeants de groupes gestionnaires d’EHPAD pour y vendre leurs services. Nous disions alors que cela n’était possible que grâce aux bénéfices faits en France sur le dos de la Sécurité sociale, des retraités et de leur famille. Si nous revenons quelques années en arrière, nous comprenons mieux la situation. En effet, à la fin des années 1980, le vieillissement de la population nécessitait de rénover les maisons de retraite et d’en construire de nouvelles. Le choix politique fait alors a été d’ouvrir le marché au secteur marchand pour limiter les dépenses de l’Etat et de la Sécurité sociale. Ainsi a débuté la saga de l’or gris avec la création de groupes qui très rapidement se sont développés, se sont internationalisés pour devenir des leaders mondiaux avec des chiffres d’affaires de plusieurs milliards. Le scandale d’ORPEA était prévisible et il est heureux qu’il éclate aujourd’hui. En effet, l’erreur originelle est de n’avoir pas empêché les libéraux au pouvoir de livrer la prise en charge de la dépendance au marché. Il y a ici une contradiction majeure entre un secteur qui doit relever du service public et de la solidarité nationale et des investisseurs dont l’objectif premier est le meilleur retour sur leur investissement. Quand en plus, ils se comportent comme de vrais prédateurs sans âme, nous obtenons ORPEA. La conclusion est simple : le secteur de la dépendance ne peut relever du secteur privé à but lucratif.

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 14:28
Après une grève de 3 jours largement suivie par la majorité des salarié.e.s de l'EHPAD Korian St-François à Vernaison (69), le travail reprend ce matin.

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 09:14
Monsieur le Ministre
Nous sommes des salariés d'un EHPAD à but très très lucratif en grève depuis aujourd'hui 11 jours.
Nous nous opposons à notre direction qui nous fait vivre un véritable enfer. Le management y est toxique et brutal!!!
Tout est passé en force, sans aucun respect du code du travail, ni des instances.
Notre direction est issue de la bourgeoisie de Compiègne et semble jouir d'une impunité totale, et lui permettant les pires manœuvres.
Les représentants du personnel ont été mis à pied 2 fois car ils souhaitaient la mise en place d'une étude RPS (Risque Psychosociaux). L'inspection du travail qui suit l'établissement depuis plus d'un an a retoqué à 2 reprises les procédures.
La médecine du travail qui a tenté d'instruire elle-même l'étude RPS s'est dessaisie car a déclaré être incompétente face à la situation explosive de l'établissement.
Nous sommes seuls face à une direction aux moyens illimités.
Depuis 11 jours, nous tentons de nous faire entendre. Des médias locaux sont venus à notre rencontre (le parisien val d'oise, VONews, la tribune du travailleur et la gazette du Val d'Oise).
La direction refuse absolument toutes nos revendications, il nous a été répondu "vous êtes bien contente d'avoir un salaire...."
Le MEPRIS total!!! L'absence totale de dialogue social, c'est la nouvelle lutte de classe.
Nous, soignants, avons été applaudis lors de la 1ere vague et aujourd'hui les mêmes soignants sont sur le trottoir sous la pluie, le froid depuis 11 jours dans l'indifférence de tous!!!!
Quelle est cette société qui glorifie une catégorie de personne pour la mépriser quelques mois après?
Nous avons été reçus par l'ARS Val d'oise grâce à la CGT.
Le département semble faire le mort "ce n'est pas nous, c'est l'ARS"
Mais où va tout cet argent public versé à ces établissements extrêmement rentables? Nos impôts servent-ils à engraisser de riches familles qui eux défiscalisent leurs impôts?
Le politique a aussi pour rôle de venir en aide au plus petit, nous sommes les plus petits, des femmes, des mères, des soignantes....
Nous vous demandons, nous vous implorons de nous venir en aide.
Nous espérons que vous pourrez donner une réponse favorable à notre demande d'intervention.
Nous vous prions d'agréer, Monsieur le ministre de la santé, l'expression de notre haute considération.
Les déléguées CSE du château de Neuville sur Oise
4 rue Joseph CORNUDET
95000 Neuville sur Oise

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2022 3 12 /01 /janvier /2022 08:54
Korian: 2ème jour de grève à l'EHPAD St François.
Korian: 2ème jour de grève à l'EHPAD St François.

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2022 2 11 /01 /janvier /2022 13:44
Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.
Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.
Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.
Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.
Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.
Korian, tout va bien: A l’EHPAD Korian Saint-François de Vernaison (Rhône), le mouvement devrait être suivi dans sa majorité par tous les corps de métiers. Soutien à Odette, DS CGT, trainée devant le tribunal.

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2022 5 07 /01 /janvier /2022 11:56

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2022 3 05 /01 /janvier /2022 15:25

Vannes. La grève des sages-femmes se poursuit à la maternité de la clinique Océane

En grève depuis le 15 octobre 2021, les sages-femmes de la clinique Océane, à Vannes (Morbihan), demandent une reconnaissance de leur statut médical et un meilleur salaire.

En grève depuis le 15 octobre 2021, les sages-femmes de la maternité Océane, à Vannes, demandent une reconnaissance de leur statut médical et un meilleur salaire.

En grève depuis le 15 octobre 2021, les sages-femmes de la maternité Océane, à Vannes, demandent une reconnaissance de leur statut médical et un meilleur salaire. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

 

https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-la-greve-des-sages-femmes-se-poursuit-a-la-maternite-de-la-clinique-oceane-f25bbe18-6bd1-11ec-a9b6-89796ba8e83e

 

 
 
 
 
 
 

Les sages-femmes de la clinique Océane à Vannes (Morbihan) ne désarment pas. Elles ont décidé de reconduire leur mouvement de grève entamé mi-octobre. Elles demandent une reconnaissance de leur statut médical et un meilleur salaire en s’appuyant sur le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas), remis au ministre de la Santé le 10 septembre 2021.

Brest. Les sages-femmes de Keraudren poursuivent leur mouvement de grève

À l’appel du syndicat CGT santé privée de Brest, un mouvement de grève reconductible est annoncé à la maternité de la polyclinique de Keraudren à compter de ce lundi 3 janvier 2022. La proportion de personnel en grève n’est pas encore connue.

À l’appel de la CGT santé privée de Brest, le mouvement de grève des sages-femmes se poursuit à la maternité de Keraudren, groupe Elsan.(photo d’illustration)
À l’appel de la CGT santé privée de Brest, le mouvement de grève des sages-femmes se poursuit à la maternité de Keraudren, groupe Elsan.(photo d’illustration) | ARCHIVES OUEST-FRANCE
 

Les revendications

Les sages-femmes qui suivent ce mouvement de grève réclament la finalisation du nouveau décret de périnatalité, intégrant les compétences actualisées et les effectifs adaptés, l’application des recommandations du CNGOF de 2018 et la création dans la Convention Collective d’une nouvelle grille de salaire spécifique aux sages-femmes, « à la hauteur de leurs compétences et de leurs responsabilités ».

 

Enfin, elles demandent l’application des circulaires qui confèrent le statut médical aux sages-femmes et la création d’un siège permanent dans les Commissions Médicales d’Établissements.

Poursuite de la grève

Covid-19 en France : êtes-vous d'accord avec les nouvelles mesures mises en place ?
 

La grève qui débute ce lundi 3 janvier 2022 répond à l’appel national du 24 au 31 décembre 2021. Elle est reconductible : c’est une poursuite du mouvement déjà commencé ces dernières semaines. Ce dimanche 2 janvier 2022, le nombre de sages-femmes en grève à la polyclinique de Keraudren n’est pas encore connu.

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2021 5 10 /12 /décembre /2021 08:46

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche