Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2022 4 03 /11 /novembre /2022 12:40

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2022 5 28 /10 /octobre /2022 08:14

La CGT soutient ce mouvement suivi par les salarié.es, familles et habitant.es.

L'organisation de travail sur ce site, avec un ratio 1/6, est le reflet de ce que Korian revendique en négociation.

L'entreprise met en avant les unités aux Mathurins, pour fermer ou vendre les sites avec cette typologie, comme par exemple le Home du Vernay.

L'intérêt capitalistique de la gestion de lits, sous la forme d'usine à soins est en incohérence avec le sens que nous devons donner à l'accompagnement des personnes âgées.

Korian développe une stratégie commerciale qui renvoie aux professionnels, public, une image de l'EHPAD déshumanisé où l'argent est roi, un roi seul où sa cour des miracles n'attire plus.

 

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2022 4 27 /10 /octobre /2022 11:59

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2022 5 21 /10 /octobre /2022 14:32

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2022 4 20 /10 /octobre /2022 09:14

Paris, Toulon, Lille, Périgueux, la CGT Korian dans la grève!

Revue de presse sur la journée du 18 octobre.Revue de presse sur la journée du 18 octobre.
Revue de presse sur la journée du 18 octobre.Revue de presse sur la journée du 18 octobre.

REVUE DE PRESSE

Nantes. Dans le privé et sous-payés : les personnels des cliniques en colère

Plus de 300 personnels des cliniques privées de l’agglomération nantaise ont manifesté, ce mardi 18 octobre, pour réclamer des augmentations de salaires.

Avant de se rassembler devant la préfecture, des salariés des cliniques, ici Santé-Atlantique à Saint-Herblain, ont manifesté devant leur établissement. | OUEST-FRANCE

Ouest-France Publié le 18/10/2022 à 15h31

Écouter

Sous payés dans le privé : plus de 300 personnels des lucratives cliniques privées de l’agglomération nantaise ont manifesté devant la préfecture pour réclamer des hausses de salaires. Ils sont venus principalement de Santé Atlantique, à Saint-Herblain ou de Bretéché (dans le quartier Saint-Donatien), à Nantes et de Confluent, à Rezé.

Les deux premiers établissements appartiennent au groupe Elsan ; le troisième à Vivalto Santé. Tous fustigent la politique salariale nationale de l’hospitalisation privée. Cette manifestation lancée sur l’initiative de la CFDT, mais à laquelle ont participé aussi la CGT et Sud Santé, intervient la veille de négociations nationales avec la FHP, Fédération de l’hospitalisation privée.

« Le turnover est permanent »

Partage ton profit, est le slogan le plus répandu. Notre secteur, le privé lucratif, a de tout temps été moins bien rémunéré que le personnel du public ou de l’associatif, écrit la CFDT santé-sociaux, dans une lettre remise à la préfecture. Les groupes de gestion tirent depuis trop longtemps sur toutes les cordes pour assouvir leur objectif de profits. […] Les salaires sont encore et toujours tirés vers le bas. Avec, de surcroît, une baisse ou la disparition, comme à Santé-Atlantique, de la participation ou de l’intéressement qui gonflait les salaires. Mais, dans cet établissement, la direction fait valoir une politique sociale à l’écoute, avec des revalorisations régulières.

Sophie, Marion, Stéphanie, Nicolas, Gisèle et les autres, pointent aussi du doigt le manque de personnel. Le turnover est permanent. Le travail est trop souvent exécuté au pas de course. Avec le sentiment d’être maltraitant, dans des métiers pourtant choisis pour faire du bien aux autres. Il y a perte de sens.

À Confluent, ainsi, il manque des manipulateurs radio, ce qui peut compliquer le fonctionnement du service oncologie.

Personnel réquisitionné, lundi

La grève a eu des conséquences claires sur l’activité des trois établissements. Par exemple, 250 interventions non urgentes ont dû être déprogrammés à Santé-Atlantique. Toutefois, pour assurer la sécurité des prises en charge des patients hospitalisés, ainsi que les urgences et les accouchements, les trois gros établissements nantais – Santé-Atlantique, Confluent, Bretéché – ont tous demandé à la préfecture, via l’ARS (Agence régionale de santé), ce qu’il leur a été accordé, de réquisitionner du personnel. « Et on l’a appris souvent très tard, lundi soir », peste une syndicaliste.

 

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/dans-le-prive-et-sous-payes-les-personnels-des-cliniques-de-l-agglomeration-nantaise-en-colere-d2a424d6-4ee1-11ed-b832-30b1043f3243

 

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2022 3 19 /10 /octobre /2022 12:24

Par contre chez Colisée, on ne doit pas savoir ce que veut dire l'altruisme...pas de petits profits, on ne jette rien, on ne donne rien, on vend...

On pourrait par exemple partager ces repas aux salarié.es, à des associations caritatives, mais non, mais non, on vend...Vive le capitalisme!

Quand on vous dit qu'il faut plus d'argent pour les EHPAD...Colisée n°4 Français obligé de brader ses repas! Vite une cagnotte!

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2022 1 17 /10 /octobre /2022 08:39
Communiqué UFSP(Union Fédérale de la santé privée): « La grève se généralise, dès lundi rejoignons le mouvement . »

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2022 4 13 /10 /octobre /2022 08:18

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2022 1 10 /10 /octobre /2022 14:15

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2022 3 05 /10 /octobre /2022 09:50

«Les vieux méritent mieux !» : des directeurs d’Ehpad réclament 20 000 embauches face à une crise «inouïe».

Les maisons de retraite sont confrontées à de graves difficultés de recrutement et à l’épuisement des salariés en poste, que vient encore aggraver le départ de nombreux professionnels.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents