Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2022 1 17 /10 /octobre /2022 08:39
Communiqué UFSP(Union Fédérale de la santé privée): « La grève se généralise, dès lundi rejoignons le mouvement . »

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2022 4 13 /10 /octobre /2022 08:18

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2022 1 10 /10 /octobre /2022 14:15

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2022 3 05 /10 /octobre /2022 09:50

«Les vieux méritent mieux !» : des directeurs d’Ehpad réclament 20 000 embauches face à une crise «inouïe».

 

Les maisons de retraite sont confrontées à de graves difficultés de recrutement et à l’épuisement des salariés en poste, que vient encore aggraver le départ de nombreux professionnels.

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2022 3 28 /09 /septembre /2022 16:34

les pratiques du secteur sont décortiquées par nos invités : Camille Lamarche, lanceuse d'alerte ORPEA

Victor Castanet, auteur du livre Les Fossoyeurs

Dominique Chave, Secrétaire général de l'Union Fédérale de la Santé Privée CGT

Guillaume Gobet, ex-DSC CGT Orpea

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2022 2 27 /09 /septembre /2022 13:20

Objet : Maltraitance institutionnelle à l'EHPAD KORIAN champ-de- mars/ paris 15ème

 

KORIAN = K et KORIAN « Champ-de-Mars, Paris 15ème » = K.CDM

 

A (…)

 

 

Madame la Directrice Générale,

 

Suite au scandale ORPEA (janvier 2022) et grâce au livre « les Fossoyeurs » de Victor Castanet, l’audition devant la Commission des Affaires Sociales du 16/02/2022 de l’Assemblée Nationale vous a permis d’échanger sur vos principes KORIAN, vos valeurs, la vision de votre métier et de votre mission d’accompagner « dignement, humainement et avec bienveillance » nos parents très âgés, pour certains très dépendants et tous très vulnérables, vos résidents, VOS CLIENTS.

J’ai donc lu avec une grande attention le CRR n° 41 de cette audience.

 

Je voudrais ici vous faire part de mon angoisse face au choc de défiance extrêmement violent qu’a provoqué l’annonce du 01/09 dernier (10h25) aux familles de la fermeture de l’EHPAD K.CDM pour travaux de rénovation (…) pour une durée minimum estimée à 8 mois.

L’onde de choc créée par cette annonce unilatérale du groupe KORIAN, sans aucune concertation individuelle et/ou collective avec les résidents, familles et/ou avec les membres du Conseils du Conseil de Vie Sociale (CVS) est, vous en conviendrez, plus que légitime !

Cette annonce du 01/09 dernier « de rupture unilatéral par le Groupe KORIAN du contrat de séjour du résident » a fait l’objet d’un simple courriel envoyé aux familles pendant leurs congés d’été. Par contre, à ce jour, aucune information officielle n’a été faite ni aux résidents ni aux familles par lettre recommandée avec accusé de réception.

 

En référence à cette audition devant la représentation nationale, à vos nombreuses interventions dans les médias et vos propos dans la presse écrite, cette décision du 01/09/2022 de rupture du contrat d’hébergement concernant l’EHPAD K. CDM est à L’OPPOSE de vos valeurs et de la conception que vous vous faites de votre métier et nous, de votre fonction.

 

  • Extraits de vos propos et conviction profonde en audition du 16/02/2022 :

« Renforcer le dialogue et la transparence est une de vos priorités ; elle constitue la pierre angulaire d’une relation de confiance ». « Le dialogue n’a de sens sans transparence »

« Nous sommes prêts à discuter DE TOUT, dès lors que cela contribue à améliorer la prise en charge de la vieillesse et de la dépendance » ; « évaluer leurs besoins, leurs capacités (physiques, cognitives, sensorielles et socio-culturelles) mais AUSSI leurs souhaits, leurs habitudes et leurs envies pour favoriser leur bien-être quotidien »

« Les profits ne sont pas une fin en soi ». « Nous avons une seule idée en tête : construire une culture d’entreprise tournée vers LE RESIDENTtournée vers la personne, vers la bientraitance et assise sur un projet de soin solide ».

 

  • Extraits des propos tenus par la directrice médicale KORIAN France, le docteur Fariba Kabirian sur « l’accompagnement en soin des résidents dans les maisons de retraite médicalisées (EHPAD) KORIAN » :

« Nous prenons en considération ses souhaits, ses centres d’intérêt, ses besoins et ses capacités préservées. C’est une philosophie positive, innovante, orientée vers le bien-être grâce à une écoute constante et bienveillante des résidents et de leurs familles par nos équipes ».

« Nous mettons tout en œuvre pour que les personnes fragiles et leurs aidants se sentent chaque jour bien entourés par les équipes Korian ».

 

Donc, selon ces énoncés pré- cités, il devient très urgent pour les résidents et les familles d’ouvrir avec vous, Madame la Directrice Générale du groupe KORIAN et responsable des décisions prises dans chacun de vos EHPAD KORIAN, un débat afin d’analyser objectivement et de la manière la plus factuelle possible l’annulation de cette décision délétère pour l’ensemble des résidents de cet EHPAD.  Et de rétablir la confiance attendue par les résidents et les familles.

Il s’agit pour vous aujourd’hui de prendre conscience du caractère essentiel de la mission qui vous a été confiée contractuellement et d’en assumer les responsabilités pleines et entières ; car je n’imagine pas un instant, Madame la Directrice Générale, que vous oubliiez votre projet d’entreprise : « LE SOIN A CŒURqui consiste à apporter un accompagnement digne et qualitatif aux personnes fragiles et à leurs proches »

 

(…) Alors que pour « bien accompagner, bien soigner », les directions de K.CDM doivent être dans une recherche d’amélioration continue de la confiance avec les résidents/ familles et assurer une ambiance chaleureuse dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.

 

Malheureusement, la démarche opérée le 01/09/2022 par les Directions régionales de K envers les résidents et les familles est à l’OPPOSE total de « cette douceur et du respect » que vous décrivez dans toutes vos brochures KORIAN, dans toute votre communication, dans toutes vos publicités sur le groupe è c’est caractéristique d’un manque de conscience professionnelle et une absence de cœur indescriptibles !

La violence et la brutalité de ce courriel du 01/09 dernier (non aucunement officiel toujours à cette heure…), de « VIRER nos parents très âgés (moyenne d‘âge =92 ans) » dans un délai de préavis totalement inconscient de 40 jours est un CHOC TERRIBLE pour toutes et tous (dont les salariés, qui pour certains ont + 20 ans de maison). Un sentiment de mépris considérable a envahi tous les résidents et leurs proches depuis cette annonce.

 

Il convient de vous informer ici : un grand nombre de courriels de familles font état de la dégradation de leurs parents depuis cette annonce du 01/09 dernier :

  • Des résidents ne veulent plus parler/ s’adresser à leurs proches, « qu’ils rendent responsables… » de cette décision de leur faire quitter : leur domicile/ leur hébergement/ leur lieu de vie !
  • Des résidents refusent de s’alimenter
  • Des résidents ne descendent plus de leur chambre
  • Des résidents ne veulent plus participer aux animations quand elles sont présentes.

 

Il faut également souligner que cette annonce extrêmement toxique et terriblement indélicate intervient après deux années de pandémie Covid19 pour les résidents, les familles et les salariés.

Quelle très courte accalmie… !!, après tant de jours d’enfermements stricts en chambre pour VOS CLIENTS, nos parents et des enfermements stricts dans l’EHPAD 2020-2021 qui ont duré consécutivement plus de 6 mois.

 

Vous avez pourtant conscience que nos parents en supplément de leur très grand âge, ont été davantage fatigués/ fragilisés par cette crise sanitaire, ces Covid19 positifs à répétition… et par ces privations de visites de leurs proches qui en ont résulté.

  • Que vous ont fait « les résidents », Madame la Directrice Générale, pour qu’après tant d’enfermements injustifiés (K.CDM = EHPAD prison), vous continuiez à les punir davantage et de façon aussi violente ? 
  • Les milliers d’euros versés mensuellement (entre 5.500€ et 10.500€) par nos parents, VOS CLIENTS, ne vous montrent-ils pas à eux seuls le chemin que vous devez prendre ?

 

Pour ma part et pour la majorité des familles (qui m’ont adressé de très nombreux courriels qu’elles porteront à votre connaissance personnelle), j’espère que vous reviendrez très rapidement sur cette décision du 01/09 dernier qui EST en totale contradiction de vos convictions du 16/02 formalisées devant la représentation nationale.

 

Il convient de vous informer Madame la Directrice Générale :

  • Qu’à des fins de transparence absolue, je mets en copie les familles dont les proches résidents dans votre EHPAD K.CDM. A l’exception d’une famille, elles ont toutes accepté d’être destinataires de mes courriels.
  • Que nous n’accepterons plus à l’avenir de recevoir en réponse le courrier protocolaire pour expliquer cette décision du 01/09 déjà envoyé aux familles.  
  • (…)
  • En vous remerciant par avance, Madame la Directrice Générale, pour votre action rapide en vue d’une organisation permettant la non-fermeture de K.CDM,

 

Veuillez agréer, Madame la Directrice Générale, mes salutations respectueuses.

 

(…)

 

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 09:41

Partager cet article

Repost0
31 août 2022 3 31 /08 /août /2022 09:59

Chers acteurs du Dialogue Social, 

 

Nous avons le plaisir de vous convier à participer au 4ème séminaire sur le dialogue social qui se tiendra les 05 et 06 septembre 2022 à l’hôtel… situé…

 

Ces séminaires sont des moments importants dans la dynamique de développement du dialogue social au sein de KORIAN que nous avons initiée ensemble en 2019.

(3 militant.es CGT au tribunal…NDLR)

 

Le séminaire 4ème édition nous permettra de partager le bilan 2021-2022 sur le dialogue social et de réfléchir ensemble à l’impact du passage à la société à mission sur nos engagements réciproques et les contours des Instances Représentatives de demain en amont de la négociation sur le dialogue social.

 

Nous en profiterons également pour poursuivre nos échanges sur les évolutions d’organisation du travail à mettre en place au sein de nos sites en amont de la négociation.

(Pourtant nous sommes appelés à négocier un accord sur ce sujet. Le code du travail est bien clair : ce sont les délégué.es syndicaux et la direction qui négocient les accords d’entreprise. Pas une pseudo formation à un pseudo dialogue social…NDLR)

 

Nous vous remercions de bien vouloir confirmer avant le 31/07/22 à.… (...@korian.fr) votre présence ainsi que vos dates d’arrivées afin qu’elle puisse confirmer vos nuitées.

Notre séminaire débutera à 10h00 autour d’un café d’accueil.

 

Nous comptons vivement sur votre participation à ce temps dédié et vous souhaitons un très bon été.

 

 

Et pendant ce temps et aux mêmes dates, notre camarade Nadia se retrouve trainée au tribunal par Korian !

 

Grand rassemblement : 5 Septembre 2022

à 10h devant le Siège KORIAN, 21 Rue Balzac Paris 75008

à 13h Devant le Tribunal de Paris : Parvis du tribunal, 75017 Paris pour l ‘audience de fixation.

 

Un membre de la direction générale à eu même le culot de demander à une responsable syndicale de la CGT Korian de reporter notre réunion nationale en soutien à Nadia pour participer à ce simulacre de formation organisé par le cabinet Alixio :

 

https://www.le-fruit-des-amandiers.com/2020/09/korian-quand-vont-ils/elles-enfin-partir-et-arreter-de-s-enrichir-et-de-s-engraisser-sur-le-dos-des-resident.es-et-des-s-4

 

Autre exemple et autre perle du dialogue social made in Korian :

 

Lors de la création en 2020 du 1er Comité d’Entreprise Européen, les règles légales avaient donné à la France 6 titulaires et 6 suppléants pour la composition de ce CEE, ce calcul est fait en fonction du nombre de salarié.es par pays, OK. Ensuite on calcule le nombre de siège à attribuer à chaque organisation syndicale représentative en fonction des résultats globaux des dernières élections professionnelles, ok ! Ça avait donné : 2 sièges pour l’UNSA, 2 pour la CGT, 1 pour la CFDT, 1 pour FO, ok ! Cette année, nouvel accord, nouveau CEE et on change les règles pour l’attribution des sièges France, toujours 6, ok ! Sauf que, et c’est légal, on ne reprend pas la règle précédente mais une nouvelle règle qui calcule le nombre de sièges non pas sur l’audience électorale globale, mais par collège, ce qui donne :

3 sièges pour l’UNSA, 1 pour la CGT, 1 pour la CFDT, 1 pour FO…

 

CHOISIS TON CAMP CAMARADE.

 

Et cerise sur le gâteau, le DRH Korian à l’outrecuidance d’écrire à notre fédération pour nous sermonner car nous n’avons pas prévenu que nous n’irions pas à la séance de signature de ce nouvel accord….

 

Pardon votre Altesse, je peux aller faire pipi ? oui ? oh, merci de votre magnanimité votre Altesse !

 

 

 

 

Désormais nous ne parlerons plus de Dialogue Social dans l’entreprise mais d’Indécence Sociale.

 

 

Partager cet article

Repost0
26 août 2022 5 26 /08 /août /2022 14:41
Korian Le Halage: la direction sous le feu des critiques.
Korian Le Halage: la direction sous le feu des critiques.
Korian Le Halage: la direction sous le feu des critiques.
Korian Le Halage: la direction sous le feu des critiques.

Partager cet article

Repost0
23 août 2022 2 23 /08 /août /2022 10:19
 Les patrons des EHPAD se plaignent de ne pas trouver à recruter dans leurs établissements.
Cette information concernant le groupe Korian, le jumeau d'ORPEA, montre bien leur duplicité et que la seule chose qui les intéressent est de maximiser les profits pour leurs actionnaires en exploitant les salariés :
Alençon, une aide-soignante enchaîne 31 CDD à l’Ehpad en dix-huit mois, l’établissement condamné.
Une aide soignante de l’Ehpad Korian le Diamant, situé à Alençon (Orne), a enchaîné une trentaine de contrats à durée déterminée.
Fin juin 2022, elle a obtenu la condamnation de son employeur devant le conseil des prud’hommes.

 

https://www.ouest-france.fr/normandie/alencon-61000/alencon-une-aide-soignante-enchaine-31-cdd-a-l-ehpad-en-dix-huit-mois-l-etablissement-condamne-1432aecc-1fc1-11ed-b73d-c186b65f3ccb

 

Une aide-soignante enchaîne 31 CDD à l’Ehpad en dix-huit mois, l’établissement condamné

Une aide soignante de l’Ehpad Korian le Diamant, situé à Alençon (Orne), a enchaîné une trentaine de contrats à durée déterminée. Fin juin 2022, elle a obtenu la condamnation de son employeur devant le conseil des prud’hommes.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des salarié-es de Korian
  • : Lutte,infos,news des travailleurs du groupe Korian
  • Contact

Traducteur/Translate

Recherche

Articles Récents